24 juin 2014

Expliquons l'Europe aux reacs anti-européens


La Cour machin de l'Europe invalide la décision du Conseil d'Etat à propos de Vincent Lambert, allant ainsi dans le sens des reacs qui pensent défendre les droits de l'homme. C'est beau. Presque émouvant. 

Tout ça sur le dos de ce pauvre gars. 

15 commentaires:

  1. et elle donne raison au FN et aux adversaires de cette Europe
    on n'est plus maître chez soi

    faudra-t-il un jour lui demander le droit d'aller pisser ?

    RépondreSupprimer
  2. A ceci près que la CEDH est une instance totalement indépendante de l'UE. On peut donc être totalement opposé au machin technocratique supranational dont les dirigeants ne sont élus par qui que ce soit et recourir à la CEDH.

    Pour autant, je doute qu'un réac digne de ce nom tente un recours auprès de cet autre machin. Les réacs pur jus n'ont que mépris pour cette imbécillité qu'on appelle pompeusement "droits de l'homme" et qui sont à l'origine de pas mal de conneries progressistes. Ceci dit, il est vrai que n'importe qui peut aisément se proclamer "réactionnaire" tant il est vrai que peu de gens ont une idée de ce que cela recouvre. La preuve, cette andouille d'Eric Brunet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais admettez que ça puisse me faire rigoler. Voir ma réponse au précédent commentateur, Bob.

      Supprimer
    2. Sans compter les réactions à mon billet dans Twitter. Je parle de tuer ils me répondent "laisser mourir". C'est très rigolo (surtout si on considère que je me fous de laisser ce type mourir mais que je respecte la position des parents).

      Supprimer
  3. Je me demande si on ferait supporter ça à des animaux?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais au moins on peut les manger.

      Supprimer
  4. Les parents intégristes sont content, il va pouvoir continuer à "boire et manger" et lui, peut-être, se dire que ses parents sont complètement con de le laisser en vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment peut-on sérieusement s'arroger le droit de parler ainsi des parents de ce pauvre homme avec autant de morgue ? Je ne souhaite à aucun parent de vivre ce qu'ils endurent et n'ose imaginer à quel point ils sont dévastés de chagrin.
      Comment peut-on manquer à ce point-là d'humilité et être si sûr de son bon droit ? Une réponse peut-être : la certitude aveugle d'appartenir aux forces progressistes du bien.
      Ta certitude est terrifiante car elle statue sur le droit de vivre ou de mourir.
      Se dire que d'autres adeptes comme toi de cette certitude aveugle pourront un jour décider de ma mort ou de celle de mes proches me terrifie. Dans quel monde vivons-nous donc ?

      Supprimer
    2. sauf que le gars Lambert a explicitement et à plusieurs reprises déclaré son refus de l'acharnement thérapeutique (cf les attendus du jugement du Conseil d'état)
      donc c'est sa volonté propre et donc sa DECISION qui est refusée

      Supprimer
    3. La position fluctuante des reacs sur les droits des parents...

      Supprimer
    4. Ces étiquettes censées délimiter le pourtour politique français sont totalement inappropriées dans ce débat qui touche à l'humain, sa condition, son devenir.

      Supprimer
    5. Pas du tout. La condition de l'humain ? On a là un type avec un cerveau allongé sur un lit, incapable de percevoir des sons, de s'occuper, depuis des années, et ce que tu proposes est de le laisser comme ça en qualifiant de monstres ceux qui ne pensent pas comme toi. Tu es ignoble. Et tu as un positionnement bien réac comme tu as eu au moment du mariage pour tous.

      C'est trop facile de vouloir supprimer les étiquettes.

      Supprimer
    6. Je vous rappelle que les médecins ne parlent plus d'état végétatif, mais d'état d'éveil sans réponse tant il est vrai que les cas de réveils très tardifs, sans séquelle sont nombreux. Je me permets de rappeler au passage le cas de ce polonais qui s'est réveillé il y a 4 ou 5 ans après 19 ans de coma, sans avoir la moindre perte sensorielle, cognitive, etc. Il était drôlement content d'avoir été citoyen d'un pays où les conneries post-modernes n'avaient pas cours, où des types suffisants professent doctement ce qu'est une vie digne d'être vécue ou pas, sans pour autant avoir la moindre trace d'humanité en eux, se contentant de taxer des personnes réellement humaines d'intégristes.

      Supprimer
    7. Comme dans la série Falko ? Blague à part, pour les bondieuseries ce sont les parents qui en parlent en tant que trèèès pratiquant.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.