03 juin 2014

SNCF : la grève de trop

Les syndicats de la SNCF ont déposé un préavis de grève pour le lundi de la Pentecôte montrant là les sommets de la bêtise de ce que peut être l'action syndicale... Quelques jours après une cuisante branlée électorale qui montre certes l'éloignement du peuple du pouvoir en place et des partis traditionnels mais aussi des machins réputés défendre les braves gens !

Je vais leur expliquer : on fait des journées de grève en semaine quand ça n'emmerde que des patrons et des gens qui vont bosser. On ne fait pas grève pendant les week-ends prolongés quand les gens vont se reposer dans la famille ou à la campagne !

Ou alors pour légitimer la journée de la Pentecôte travaillée de ce bon monsieur Raffarin. 

Ces andouilles vont lutter contre le travail le dimanche au motif que les salariés ont droit de passer du temps en famille, ce que je défends complètement ou presque (je me fous que les grands magasins parisiens soient ouverts le dimanche, ils sont réellement en zone touristique). 

Parallèlement, ils vont empêcher les Français de passer un week-end en famille. 

Ces ânes vont donner raison à la droite quand elle voulait imposer le service minimum que nous avons pourtant combattu. Tous ensemble. 

Tous ensemble, tous ensemble !

Mais si c'est pour emmerder les couillons, ça sera sans moi. 

J'en connais néanmoins certains qui seront contents d'échapper à un week-end chez la belle-mère.

Putain d'andouilles ! Vous ne pouvez pas penser aux citoyens ? Ils ne penseront plus à vous...

11 commentaires:

  1. Ces fous (CGT et Sud) sont des syndicats qui luttent contre l'emploi. Et qui dans ma région emploient des méthodes quasi délinquantes.

    Qu'ils ne comprennent rien et se foutent du citoyen, pas anormal. C'est leur ADN. Ils ne pensent qu'à eux.
    Le reste ils d'en foutent

    Excellent billet sinon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout en matière de com qu'ils me surprennent.

      Ils ont raison de lutter, c'est leur job. Mais ils vont perdre leur job. Et Marine vaincra. Ils ne pouvaient pas faire leur grève 24 heures plus tard ?

      Supprimer
  2. La préavis est déposé pour le 10 Juin à partir de 19h. Faut vérifier ses infos avant de s'emballer ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai reçu une alerte d'un site de presse. L'heure ne change rien au problème.

      Supprimer
    2. Regardes bien la date, la grève commence le Mardi 10 à 19h. Le weekend de Pentecôte, aux dernières nouvelles, c'est du Samedi au Lundi et encore, pour ceux pour qui le Lundi n'est pas la journée de "solidarité".

      Supprimer
    3. Je te dis que l'alerte du Figaro disait le lundi.

      Supprimer
    4. Tiens donc ? Et le Figaro se serait trompé par un pur hasard ?
      Comme c'est bizarre ...

      Supprimer
  3. Il ne faut pas prévoir de trajet en train pendant les grands week-end, ou le premier jour des vacances... Co-voiturage, ou location d'une voiture si on a de la marmaille. Sinon, on se fait avoir à tous les coups. C'est vraiment dommage. La SNCF devrait carrément sacrifier son énorme budget pub, totalement contre productif quand on le ramène à la réalité de ce service: on prend le train parce qu'on ne peut pas faire autrement, et on ne se sent pas tellement solidaire des travailleurs de cette entreprise, quand ils montrent aussi peu d'intérêt envers les voyageurs.

    Le train, c'était mieux avant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous pouvez m'expliquer pourquoi je ne vous ai pas répondu ?

      Supprimer
  4. la proximité idéologique avec le faucon en dit long sur ton degré de gauchitude. Usurpateur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. On défend le peuple, tous les deux, pas des privilégiés.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.