11 juin 2014

Y'a grève ?

Réseau Ferré de France a été créé par la loi du 13 février 1997. Ce truc a été un échec, la dette augmente, la boite est en conflit avec la SNCF et tout ça. Le gouvernement a donc décidé de faire une nouvelle réforme qui pousse une partie du personnel de la SNCF à se mettre en grève, non réellement parce que leurs syndicats s’opposent à la réforme mais parce qu’elle ne va pas aussi loin qu’ils le voudraient.

Sud et la CGT qui font grève avant d’avoir rencontré les syndicats sont complètement à la ramasse et ne se rendent pas compte de l’impact que ce genre de mouvement aux contours flous a sur le grand public (et les syndiqués…). Un extrait d’un article du Monde est éclairant : « Tel qu'il est présenté, le projet de loi, qui sera en discussion à l'Assemblée nationale mardi 17 juin, ne « convient pas » aux syndicats. Pour eux, il ne va pas assez loin dans la réunification des deux entreprises, séparées en 1997. Le gouvernement doit « laisser le temps du dialogue », a estimé Thierry Nier (CGT) en plaidant pour « un report de l'examen du texte » ou sa « substitution » par le « projet ficelé » par les syndicats CGT, SUD et UNSA. » Les syndicats ont oublié qu’il ne leur revient pas de gérer l’entreprise mais de défendre les salariés. Ce n’est pas aux syndicats de proposer des projets mais à la direction de l’entreprise et à l’actionnaire principal, l’Etat français (qui doit néanmoins écouter les organisations diverses).

L’autre jour, j’ai reçu une alerte d’un site de presse qui me disait que la grève commençait le lundi de la Pentecôte. J’ai trouvé totalement grotesque de la part des syndicats de faire une grève embêtant les gens qui vont en week-end. Une grosse erreur de communication. C’était une erreur du site de presse. Toujours est-il que j’ai été montré du doigt par un imbécile blogueur proche du Front de Gauche me traitant de réac parce que j’étais contre cette grève. C’est idiot : je suis un profond partisan du droit de grève mais aussi un type qui pense être relativement vigilant à la communication politique. Ca aurait été une belle connerie de faire grève un jour férié. Et c’est une belle connerie de faire « une grève préventive ». C’est aussi une connerie de faire une grève alors que le dossier « va dans le bon sens ». Ils ont leurs raisons. Je parle de communication.

Le blogueur en question est bête. Je ne peux pas être qualifié de réac en réaction à un billet critiquant des actions de gens qui veulent revenir à un système qui date d’avant 1997. « C’était mieux avant », ce n’est pas moi qui le dis !

A l’époque de la création de RFF, les blogs n’existaient pas. Je gueulais : la dette était encore un prétexte à sa création or je ne vois pas pourquoi une société en charge de l’infrastructure publique ne verrait pas sa dette financée par l’Etat, charge a se dernier à correctement financer l’utilisation de l’infrastructure. Cela est un sujet qui devrait intéresser les blogueurs plus que la qualification de « réactionnaires »… Comment doit être financée l’infrastructure ferroviaire en France ? Quelle est la limite entre le service commercial et le service public ? Est-ce bien aux sociétés SNCF et RFF de subventionner le service public ou n’est-ce pas plus à l’Etat et aux collectivités territoriales de le faire, explicitement ?

D’autres questions se posent… La SNCF n’est-elle pas plus concurrencée par la route voire l’aviation que par d’autres compagnies de chemins de fer ? A l’heure des liaisons grandes vitesses entre métropoles internationales, peut-on penser qu’un monopole a encore un sens pour le domaine « grande vitesse » ? Le fret ne décollant pas vraiment, ne faut-il pas restructurer complètement ce secteur, notamment en cette période où l’on parle beaucoup de transition énergétique ?

Revenons au service public… Les syndicats ont-ils manifestés quand la ligne de car entre Saint-Brieuc et Loudéac (par exemple) a été refilée à la région Bretagne par la SNCF ? Desservir les communes rurales n’est-il pas plus au cœur des missions du service public que tout ce que pourquoi la grève est menée aujourd’hui ?

Encore une question : dans la mesure où le gouvernement a confirmé que le statut des cheminots ne serait pas touché, ont-ils raison de se mettre en grève (avec tout ce que cela compte, notamment la perte de salaire) alors que le texte va dans le bon sens, selon eux ?

Je me contente de poser, je n’ai pas d’avis prédéfini sur un sujet que je ne connais pas. Par contre, ce que je sais est qu’il y a une baisse de qualité de service que je constate dans les trajets que je fais liée à l’organisation du transport en France. Et qu’il y a une mauvaise connaissance de la part du public, on l’a vu récemment avec cette histoire de largeur des rames, peut-être d’ailleurs montée en épingle pour justifier la réforme…

Une devinette pour terminer.

Quelle est la plus grande société de « e-commerce »  en France ? Quelle est la plus grande agence de voyage en France ? Quel est le site de voyage le plus visité ? voyages-sncf.fr…

Le métier de la SNCF n'a-t-il pas changé en 20 ans ? Et on me traite de réac...

6 commentaires:

  1. Ces syndicats (certains) feraient grève pour n'importe quoi pour exister... Ils sont indignes et avec eux discuter en invoquant la raison et le bon sens ne sert à rien...

    Bonne soirée (j'ai cru lire quelque part que dur en ce moment pour toi : bon courage)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci (beaucoup de boulot mais passionnant).

      Oui la bataille des syndicats est pour exister. Bataille entre Sud et CGT qui perd des voix. Bataille des deux contre l'UNSA qui monte. Bataille de méthode en les deux premiers et UNSA et CFDT beaucoup plus pragmatiques. Avec cette histoire CGT va perdre gros.

      Supprimer
    2. J'espère que tu as raison...

      Bon courage

      Supprimer
  2. Salut, aucune opinion sur la question mais je ne vois pas ou tu veux en venir avec ta question sur Voyage-sncf.com. C'est une activité supplémentaire, ça ne change rien au reste.

    RépondreSupprimer
  3. excusez moi, mais la grêve à la SNCF c'est 4 fois par ans, donc CGT et SUD si vous voulez mon avis, la France se tiendrai bien mieu sans eux

    RépondreSupprimer
  4. CGT et SUD laissez nous tranquille, ouvrez les yeux et arreter de bloquer la france. juste un coup de guelle pour dire que vous m'inspirer de la haine, et j'espère que vous ne serez plus dans quelque années

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.