07 juillet 2014

Cantat que ça à dire


Bertrand Cantat a eu toute ma sympathie. Mon côté gauchiste. Défendre les assassins. Il ne l'a plus. C'est terminé. Il a tué sa femme et traite les autres de salauds. Pire ordure, je ne vois pas. Sincèrement. Adieu. 

15 commentaires:

  1. Vous avez le réveil tardif, mais mieux vaut tard que jamais.

    On peut comprendre les raisons qui ont poussé un homme à devenir un assassin, pas le défendre, il y a des avocats pour ça. Quant à ce sinistre individu, je n'ai jamais compris le courant de sympathie qu'il a suscité. Voilà un homme qui a tabassé sa compagne, et qui a attendu le lendemain pour appeler les secours. Je ne vois aucune excuse à ce geste. Un homme ne doit pas frapper une femme, point. Sans compter qu'il a ensuite poussé son ex au suicide.

    Ce qui me gène, c'est ce qui vous a poussé à changer votre point de vue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a pété une Durit. Je comprends. Il n'a pas à rajouter une couche.

      Supprimer
  2. Je n'ai jamais aimé ce personnage au grand dam de certain de potes qui le vénérait un temps

    RépondreSupprimer
  3. Règle numéro un : ne jamais publier ce genre de truc à dix heures du soir…

    Sinon, vos trolls auront beau jeu d'ironiser sur le fait qu'un type qui tabasse une femme à mort – fût-ce la sienne – conserve votre sympathie, mais que si le même se permet de critiquer le gouvernement, il la perd.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me fous des trolls et vous avez des raisonnements inversés. C'est un salopard et quand il traite ainsi les autre ça m'énerve.

      Supprimer
    2. Je ne sais pas si c'est un salopard, je ne le connais pas. Mais c'est tout de même vous qui vous indignez pour une phrase, alors que vous prenez soin qu'il avait toute votre sympathie avant de la prononcer…

      Supprimer
  4. Ca n'est peut être qu'un pétage de durite en plus des autres.

    RépondreSupprimer
  5. J’ai toujours considéré que Bertrand Cantat avait pété une Durit à cause de l’alcool, la drogue et je ne sais quoi. Il a néanmoins fait une saloperie, ce qui me permet de la traiter de salopard. Il n’empêche qu’il a été puni. Je l’ai soutenu mais aussi soutenu la justice de la Lituanie, dont je n’ai que faire, au demeurant, mais elle était attaquée comme la justice d’un pays du tiers monde par des gauchistes abrutis voire des féministes délirantes.

    Par contre, j’ai toujours considéré que son retour sur scène n’était pas légitime et qu’il aurait du se faire oublier parce que l’idole des jeunes qui en vient à tuer sa femme, ça ne le fait pas. Je pense donc qu’il devrait fermer sa gueule et, notamment, si c’est pour traiter les autres de salopards.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vois pas pourquoi une idole des jeunes ne pourrait pas tuer sa femme. C'est quand même la sienne, merde !

      Supprimer
    2. Il n'avait pas fini de la payer. Elle appartenait encore à la banque.

      Supprimer
  6. Cantat c'est le Michael Vendetta des alternatifs.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.