24 juillet 2014

Faites-nous préférer le train !

Le week-end du 14 juillet, j’étais à Loudéac, en Centre Bretagne. Je suis revenu à Paris le lundi (le 14) en train, comme lors de toutes mes visites au pays. J’ai pris un car au bled. Arrivé à Saint Brieuc, un TGV attendait. La rame a été accolée à une autre en provenance de Brest et les deux sont parties vers la capitale avec une escale à Rennes, une autre à Laval et une autre au Mans.

Quel technocrate a décidé de faire se rejoindre les deux rames pour former un TGV double à Saint Brieuc et pas directement à Brest ? Quelle andouille a fait en sorte qu’un TGV Saint Brieuc Paris s’arrête à Laval ? Notons bien que je n’ai pas la réponse et les moyens de juger de la pertinence de ces décisions. Je m’interroge. Par exemple, un lascar a décidé qu’il fallait un TGV double dès Saint Brieuc pour ce retour de week-end prolongé. Dans ce cas, pourquoi le faire s’arrêter à Laval et au Mans, voire à Saint Brieuc ?

Désolé de prendre un exemple local qui déroutera ceux qui ne connaissent pas la géographie…

La SNCF s’interroge sur l’avenir et la rentabilité du TGV selon cet article des Echos (lire aussi les articles suggérés à la fin de la page) même si la réforme ferroviaire a été votée. En résumé (grossier), la marge opérationnelle a baissé et une grande partie des revenus sert à payer l’entretien du réseau (du moins sa location à « ex RFF ») et à financer le TER. Les patrons réfléchissent donc à trois scénarios. Je vais les aider.

Petit 1 : je n’ai rien à cirer de la marge opérationnelle de ce qui devrait être un service public. L’important est que l’argent public ne servent à des compagnies privées ou étrangères, du moins concurrentes à notre service public.

Petit 2 : comment se fait-il que l’aller-retour entre le Kremlin-Bicêtre et Loudéac soit moins cher pour deux personnes en voiture de location qu’en train (voire pour une personne si on ne prend pas l’autoroute) ? Comment se fait-il qu’il me faille 5 heures en transport en commun pour un trajet de 440 km ? La réponse à la deuxième question est évidente (je ne demande pas un TGV direct entre ces deux patelins !) mais imaginez-vous bien que si j’avais une société de location de voiture près de chez moi, je ne prendrais plus le train…

Pensez aux trajets réellement effectués par les gens. Par exemple, vous faites une ligne grande vitesse entre Le Mans et Rennes – et c’est très bien – pour gagner une demi-heure mais il me faut encore prendre une heure pour aller entre chez moi et Montparnasse alors que le trajet prend vingt minutes, ne serait-ce qu’il faut environ 20 minutes pour aller du métro jusqu’à sa place dans le train en passant par la borne pour retirer les billets…

Pensez au trajet global… C’est bien beau de mettre Paris à 3h de Saint-Brieuc mais s’il faut que j’attende le car 50 minutes (ce qui est souvent le cas) et que ce dernier met 45 minutes pour aller à Loudéac, ça coince.

Pensez à tous les trajets ! Tiens ! Essayez de réserver un billet Loudéac - La Rochelle par Internet sans passer par Paris...

Petit 3 : arrêtez les machins de guignols comme les idTGV qui ne servent à rien, les TGV à bas prix au départ de Marne La Vallée,…  Changez complètement les méthodes de détermination des prix, simplifiez les abonnements, supprimez les réductions pour ceux qui réservent longtemps à l’avance,…

Petit 4 : faites des voitures sans enfant et connards qui n’arrêtent pas de parler. Arrêtez de vendre des places dans des « box 4 personnes » à des gens voyageant seuls. Faciliter les réservations et le « tout électronique » (en 2014, être obligé de s’arrêter à une borne ou imprimer chez soi un billet,…). Arrêtez la surréservation (mettez plus de trains…). Remboursez automatiquement les billets électroniques en cas de retard important.

Petit 5 : revoyez l’aménagement des TGV. L’absence de prise de courant à chaque place n’est pas normale. Le wifi devrait être disponible partout (sauf dans les tunnels si contraintes techniques). Faites de la place pour les bagages.  Soyez logique dans la numérotation des places.

Petit 6 : changez l’esprit du wagon bar… On n’y va pas par plaisir mais pour consommer si on a faim ou soif. C’est un service au client, pas un commerce ! S’il y avait moins de plats chaud et plus de vrais sandwichs, vous gagneriez plus de pognon car il n’y aurait plus la queue à faire. Mettez les moyens à vos loufiats pour qu’ils ne perdent pas de temps sur chaque action, notamment au moment du règlement.

Petit 7 : arrêtez de desservir les petites gares mais renforcez la coopération avec les TER (l’article mis en lien et ses petits frères montrent très bien comment les élus veulent « leur gare TGV »). Par exemple, « mon » Saint Brieuc s’arrête à Lamballe et Vitré (et Laval mais c’est quand même plus gros). Je n’ai rien contre ces patelins mais enfin…  Les types qui partent de Lamballe ou de Vitré ne mettraient pas beaucoup plus de temps pour aller à Paris s’ils allaient en TER jusqu’à Rennes ou Le Mans : les portions ne sont pas « grande vitesse ». Sinon, je vais aussi exiger une gare TGV à Loudéac…

Que la SNCF s’organise comme les compagnies aériennes, quoi…

Ce qui nécessite d’avoir les gares organisées en hub, ce qui n’est pas du tout le cas. Vous avez déjà essayé de prendre un TER après un TGV en gare de Rennes… ?

Enfin, à vous de nous faire préférer le train…


Je me demande si les types qui bossent dans les services centraux de la SNCF prennent souvent le train.

10 commentaires:

  1. J'ai acheté un billet TGV aujourd'hui, au lieu de me l'envoyer par mel, il faut que j'aille le chercher cette fois à une borne, pourquoi ? Le billet pdf peut être mis sur tablette PC ou smartphone, pas besoin de l'imprimer. Ils pourraient supprimer aussi le compostage, à quoi ca sert ?

    Trains souvent cradingues, parfois pas de clim ni même de ventil l'été, peut même pas ouvrir la fenêtre, chiottes sans eau...

    Les trains allemands dans l'ensemble bien plus corrects, plus de place pour s'assoir et les jambes. Wagon restau à l'ancienne avec serveur, tables et places assises. Sur la feuille de route sont indiqués pour les changements le quai et la voie. Dans les wagons panneaux de led affichant pas mal d'infos dont la prochaine gare, le temps avant d'y arriver, les perturbations...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. C'est le bordel. Le compostage est utile pour différentes raisons mais tu as raison : avec les progrès technologiques il pourrait être supprimé.

      Ce que tu dis sur l'annonce à l'avance des voies est très juste. À Montparnasse, il arrive souvent que les voies ne soient annoncées qu'un quart d'heure avant le départ. Compte tenu qu'il faut 10 minutes pour aller dans les voitures les plus lointaines, il y a un de ces bordels à l'enregistrement.

      Supprimer
  2. T'chou T'chouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu !

    RépondreSupprimer
  3. Ceci dit, le site oueb de la SNCF s'est amélioré, il y a 5 ans c'était un bordel complet, trouver la page qui correspond au train, TGV, TER...des plombes avant qu'il trouve, si il ne plante pas. A croire qu'ils l'avaient développé avec un stagiaire payé au lance pierre. Pour un trajet en France, j'utilisais le site D Bahn, sobre en couleurs pas criardes comme la SNCF, mais efficace, résultat instantané. Les allemands sont parfois bordéliques aussi mais quand même moins souvent que les français et corrigent vite le tir car ils acceptent les critiques, et je me prive de leur en faire ici, mais ça passe, car les tunes viennent avec. Je pense que la SNCF va mettre encore un peu de temps pour avoir une approche plus efficace, faut être patient, mais à force de déconner, elle va bien y arriver.

    C'est un peu comme la situation économique, tant que les français se sont pas pris un coup de pied aux fesses, ils bougent pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, ça s'est amélioré mais il reste plein de bugs. Par exemple quand je commande mon Paris Loudéac d'un mois à l'autre, soit il ne trouve pas le car à Saint Brieuc, soit il le considère comme complet en me disant que c'est le TGV qui est complet. (Le car n'est pas gère par la SNCF).

      Supprimer
  4. Je partage entièrement ces critiques. On voudrait couler la SNCF, on ne ferait pas mieux.
    Sur le statut de la SNCF il faut une note à part entière. Sur la dégradation de l'accomplissement de la mission de SP aussi.
    Les trains allemands circulent depuis toujours dans un cadre juridique de sociétés privées chargées d'une mission de SP. Il ne faut prendre modèle sur personne, car chaque état membre de l'UE a sa propre histoire du SP et sa propre organisation de la délégation de SP. Nous avons sans doute eu tort de vouloir ressembler aux autres. J'ajoute que tout en estimant que les syndicats sont des acteurs essentiels du dialogue social indispensable au fonctionnement d'une démocratie, la radicalisation gauchiste de certains d'entre eux en France, le recrutement indigent des cadres syndicaux, paralysent tout dialogue et nous engluent dans une inertie qui tue le SP bien plus vite que le patronat ne l'eut jamais espéré. J'en suis écoeurée.
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord. J'ai fait plusieurs billets au moment de la récente grève sur le statut et les syndicats.

      Ils foutent vraiment la merde. Sous prétexte de défendre les salaries (ce qui est leur rôle), ils nuisent vraiment à l'entreprise (et donc aux salariés dont le nombre ne cesse de baisser). Du coup la SNCF se trouve avec une galaxie incroyable de filiales.

      Supprimer
  5. Je n'ai pas lu les brillants commentaires ci-dessus, c'est mal !
    Si je vais à Paris en Thalys, c'est très pratique mais ça me coûte 200€ l'aller-retour. Et il n'y a que ce Thalys, hors de prix (1€33 la minute, c'est pire qu'un 36-15 !) alors qu'un bon TER ferait aussi bien.
    Bon Bruxelles est un marché captif d'hommes d'affaires et d'élus en tout genre…
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux lire c'est intéressant.

      Et c'est pour ça que je dis qu'il faut rétablir une tarification au km. Mais, à la limite, c'est une connerie. Tous les Français (sauf banlieusard) devraient payer le même prix pour un voyage à la capitale ou au chef lieu.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.