23 juillet 2014

Les erreurs de Jean-Luc Mélenchon

Actif retraité
« Le groupe socialiste, qui détient à lui seul la majorité absolue à l'Assemblée, a voté pour la réforme […]. Le groupe écologiste s'est abstenu. Celui des radicaux de gauche et celui du Front de gauche ont voté contre, de même que ceux de l'UMP, hormis une poignée de ses membres, qui se sont abstenus, comme la majorité du groupe UDI» C’est à propos de la réforme territoriale qui n’est pas le sujet de mon billet contrairement à Jean-Luc Mélenchon qui forme un excellent sujet ! Je vous le conseille. Par exemple, hier, il annonçait se mettre au repos ce qui ne l’empêchait pas de manifester aujourd’hui et de continuer à dire des bêtises dans le poste.

Pourquoi je parle de la réforme territoriale, alors, me demanderont les plus vicieux d’entre vous ? Parce que le Front de Gauche a voté avec l’UMP. Je me fous des raisons de ce vote, moi-même, je ne sais pas quoi penser de cette réforme. Mais c’est trop souvent le cas.

Alors quelles bêtises ont été sorties par notre Méluche, aujourd’hui ? « Le gouvernement a fait tant de maladresses que je me dis que c’est un calcul. On se demande s’ils n’allument pas eux-mêmes un incendie qu’ils souhaitent, de façon à provoquer en France une espèce de confrontation qui leur servirait. Je me demande dans quelle mesure c’est pas leur façon à eux de préparer une absurde montée en puissance du lepénisme car qui peut croire sérieusement qu’à part une poignée d’énergumènes, il y aurait en France, dans la protestation contre l’agression de Gaza, de l’antisémitisme ? Ne changeons pas de sujet, ce n’est pas la question qui est posée aujourd’hui ! »

Je ne vais pas répondre à propos de l’antisémitisme. J’ai vu dans Le Monde une très bonne chronique à ce sujet. Nier sa montée est délirant… Toujours est-il que je trouve odieux de dire que le gouvernement provoque volontairement le bordel à des fins électorales, notamment quand c’est un responsable politique qui le fait. Tant pis.

Toujours est-il qu’il fait une nouvelle erreur politique et pas seulement du fait qu’il dise explicitement aux électeurs de voter pour le Front National. En outre, si la gauche de la gauche a perdu le vote ouvrier, il faut peut-être qu’elle réfléchisse aux causes.

Reprenons cette histoire de réforme territoriale et de fusions de régions. C’est une réforme populaire. La plupart des gens s’accordent sur sa justification (mais pas sur le découpage !). Néanmoins, c’est un serpent de mer… Imaginée par la droite mais pas finalisée, déposée par la gauche… Ceux qui votent contre vont passer pour des passéistes, des guignols qui protègent leurs postes…

Tiens ! Une devinette ! Qui a déclaré « Ils sont en train de jouer au puzzle ou aux ciseaux avec la carte de France avec comme arrière-pensée, pour Madame Royal, Madame Aubry: "où sera ma baronnie demain, je serai baronne de quoi? Quel score fera le Front National dans ces nouvelles régions ?" Où est la réflexion sur l'intérêt de la France et des Français dans cette affaire-là ? » ? C’est Florent Philippot. La gauche de la gauche, l’UMP et le Front National partagent les mêmes positions au sujet de la réforme territoriale.

A mon dernier billet, un commentateur m’a laissé un commentaire rappelant les erreurs de Jean-Luc Mélenchon. Je vais le résumer. En quittant le PS en 2008 et en s’alliant au PCF, il a cru pouvoir créer quelque chose, notamment manipuler les élus du Parti Communiste. Son positionnement politique ne convient totalement presque à personne à gauche. Pour les socialistes, c’est un traitre qui a craché dans la main qui l’a nourrie pendant plus de 30 ans (ancien salarié de la fédération socialiste du Jura, apparatchik vivant de ses mandats à Massy,…). C’est un éternel parachuté. « Pour l’extrême gauche, c’est un social-traitre qui joue aujourd’hui au révolutionnaire. Pour les écologistes, c’est un gars énervé qui fait marrer avec ses petites manies de bateleurs d’estrade. Pour les Français, c’est un fada qui tantôt choque, heurte et inquiète, tantôt amuse par ses outrances verbales, ses exagérations et ses coups de menton dignes d’un Tartarin de Tarascon. » Les types de la vraie gauche sont les dindons de la farce, couillonnés par leur mentor.

Il n'est apprécié que par la droite : il tape sur le Parti Socialiste et le gouvernement.

Comme l’UMP, le Front de Gauche vote avec le FN. Accuser les socialos de le faire monter est peut-être retranscrire la vérité mais c’est une erreur supplémentaire.


Il ne faut pas qu’il prenne du recul mais qu’il prenne sa retraite politique ou qu’il fasse ce pourquoi il est payé par le peuple : siéger à Strasbourg.

4 commentaires:

  1. Pan !
    Rien à ajouter, c'est très juste.
    :-)

    [Ça va encore s'énerver pour rien en commentaires !]

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas tellement. C'est dans Twitter que ça va chier. Comme j'ai bloqué beaucoup de comptes ils pensent que je ne vous rien.

      Supprimer
    2. L'un des travers des pervers est d'accuser les autres de leurs propres turpitudes. Un autre travers est de geindre et se victimiser lorsqu'ils sont en échec. Méluche a fait beaucoup de mal. T'as raison : on lui souhaite de devenir vacancier professionnel, peut-être en Amérique latine puisqu'il aime ces contrées et où il pourra se taper la discute avec des exilés d'extrême droite : car il en reste encore ... et aussi faire du pédalo sous un ciel toujours bleu !!!!

      Supprimer
    3. Ouais. Et je ai pas oublié ce que tu m'as dit par ailleurs.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.