21 juillet 2014

Les VTC s'égarent en double file

J’ai beaucoup défendu les VTC face aux taxis. Il n’empêche que les VTC manifestaient aujourd’hui contre une des dispositions de la loi Thévenoud, récemment adoptée à l’Assemblée Nationale : « Art. L. 3122-13 (nouveau). – Dès l’achèvement de la prestation commandée au moyen d’une réservation préalable, le conducteur d’une voiture de transport avec chauffeur dans l’exercice de ses missions est tenu de retourner au lieu d’établissement de l’exploitant de cette voiture ou dans un lieu, hors de la chaussée, où le stationnement est autorisé. »
Je traduis : après une course le VTC sera obligé de se garer dans un endroit où c’est autorisé. En français : ils ne pourront plus stationner en double file ou dans les « dépose minute » des gares et aéroport.
Seuls les taxis pourront stationner dans des endroits qui leurs sont réservés.
M’est avis que les VTC pourraient ronchonner pour d’autres dispositions du texte, comme l’interdiction d’utiliser la géolocalisation, ce qui est une aberration.

7 commentaires:

  1. M'en fout j'ai pas les moyens pour supporter un taxi, encore moins un VTC ! #Na!

    RépondreSupprimer
  2. Les VTC sont foutus en France. Pourtant c'est en venant à Paris que les patrons de uber ont eu l'idée de uber. Mais ce n'est pas grave, Paris sera la seule ville et la France le seul pays avec encore des taxis. On viendra en touriste et on s'extasiera. On aura l'impression de retourner dans le passé. Tout ceci grâce à la modernité de nos dirigeants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pb c'est que l'est VTC sont aussi cons que les taxis, visiblement.

      Supprimer
  3. Le texte dit, bon Nicolas, qu'ils doivent aller " hors de la chaussée", alors que stationner sur la chaussée est autorisé pour les taxis, et nombre de véhicules...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais ce qu'ils veulent est la chausse devant les gares et les aéroports.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.