17 juillet 2014

Moquons nous (gratuitement) d'Eva Joly

Les députés européens ont déclaré leur patrimoine et tout ça. L'ancienne candidate EELV a la présidentielle touche plus de 10000 euros brut par mois en tant que membre du « comité paritaire de suivi et d'évaluation anti-corruption en Afghanistan » où elle fait des missions de 15 jours tous les trois mois. Certes ! Lutter contre la corruption nécessite une bonne rémunération pour ne pas être tenté de sombrer.

Il n'empêche que...

Ca paye bien l'ONU pour sauver des peuples...

16 commentaires:

  1. Elle est aussi conseillère en Norvège, prof en Norvège, bonjour la trace carbone, et touche d'important droits d'auteur. C'est là. http://www.europarl.europa.eu/mepdif/96883_DFI_rev0_FR.pdf

    RépondreSupprimer
  2. Je vais postuler, il m'a l'air bien cet employeur.

    RépondreSupprimer
  3. J'espère qu'à ce prix elle met un beau tchador !

    RépondreSupprimer
  4. Ah ben ! Elle ne se mouche pas dans du PQ !

    RépondreSupprimer
  5. Elle peut changer souvent de lunettes. Elle n'est pas à marier ?

    RépondreSupprimer
  6. Non, pas taper Eva Joly, pas bien...

    RépondreSupprimer
  7. Coucou, me revoilou... Justement, la Norvège, pays si cher à mon cœur mais rien à voir avec Eva Joly, sauf y est née et qu'elle y a grandi... et que c'est beau ... mais beau !... et accueillant ! ...
    Cela dit, quand l'info vient du Figaro pour renvoyer gauche et droite dos à dos et minimiser ce qui est reproché à LAVRILLEUX et à ceux qui ont profité des œuvres qu'on lui prête ... j'ai de forts soupçons de "mentilleries" ! J'aime beaucoup ce mot inventé ou issu d'un patois du Nord que j'ai glané à l'occasion de l'une de mes pérégrinations.
    ça m'étonnerait, vu les protocoles de mandatement et de comptes rendus de missions au sein de l'ONU ou de l'Unesco, qu'Eva Joly ait été payée à ne rien faire : un mien ami ... qui fut le chef d'un Etat important [et a pu être exfiltré in extremis des griffes d'une dictature qui s'en suivit et s'est servie de lui et d'autres (R.I.P.) pour s'installer] a fait un travail incroyable, depuis son exil, pour identifier les mécanismes économiques qui nourrissent cette dictature ... et qui, personnellement, me font réfléchir depuis longtemps sur la dangerosité du FN en France.
    Aussi, sans information sur la nature et l'importance du travail accompli par Eva Joly, je m'interdis l'amalgame rapide et écoeurant qui est fait entre sa rémunération et celle de LAVRILLEUX qui a ait l'aveu de malversations.
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu refuses l'amalgame mais c'est toi qui mélangés les sujets.

      Supprimer
    2. Merci Ladypolline de mettre le doute sur cette campagne, plusieurs questions doivent trouver réponses avant de lyncher quelqu'un... par ex. le budget cité hors contexte comprend il les remboursements de frais de transport etc...?
      Plus intéressant de regarder comment en Norvège les citoyens limitent les avantages de leurs élus, et de s'en inspirer pour réformer le système français, en arrêtant de râler mais de toujours déléguer les décisions...

      Supprimer
  8. Euh ... Il m'avait semblé que le Figaro les mettait dans le même sac. Et je pose la question : indépendamment des voyages qu'on indique qu'elle aurait faits, sans qu'on nous dise leur objet : recueil de données brutes, contacts avec des gens qui pourraient lui en avoir fourni ou autres, quelles informations nous livre-t-on sur le travail de traitement de données recueillies d'une manière ou d'une autre, même depuis chez elle, nous livre-t-on pour nous inciter à penser qu'Eva Joly perçoit une rémunération ne correspondant pas à la nature et à la qualité du travail qu'elle fournit ?
    Voilà, c'est ça que je voulais exprimer.
    Bz

    RépondreSupprimer
  9. Efa Choly, vous voulez dire ?

    RépondreSupprimer
  10. Le coup de dire: vous (tu) mélangez les sujets, revient souvent je trouve...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai remarqué, les mélanges ça fait mal au crâne.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.