03 juillet 2014

Nicolas Sarkozy et les blogueurs militants de droite

Un nouveau sondage est tombé : 63% des Français ne croient pas à l’acharnement judiciaire contre Nicolas Sarkozy. « Mais l’argument de l’acharnement judiciaire porte tout de même chez les électeurs de droite. Huit sympathisants de l’UMP sur dix jugent en effet que Sarkozy est traité particulièrement durement pour des raisons politiques. » Evidemment…

D’ailleurs, ce matin, je me suis égaré chez quelques blogueurs de droite, Jacques Etienne, que je lis au quotidien, et Corto, que je vais visiter à l’occasion lorsque l’actualité montre qu’il a pu dire des conneries. Je veux parler de conneries susceptibles d’être intéressantes dans le flot de conneries habituelles. Aujourd’hui, je ne suis pas en reste.

Son billet est pourtant très court. Je vais d’ailleurs en citer la moitié : « Je n'ose poser la question aux gauchiasses et autres anti-sarkozystes névrotiques mais qu'ils m'expliquent après avoir bien écouté cette interview: Pourquoi, par exemple, Cahuzac n'a-t-il pas passé une minute en GAV quand l'ex-président a du, lui, passer près de quinze heures à répondre aux questions de quelques flics puis encore deux heures devant deux dames dont la fonction serait d'être juges d'instruction... à charge et à décharge ? » Il n’a rien trouvé de plus à dire et croit marquer le point final, enterrer tous les opposants ! Ce qui me fait dire d’ailleurs que la droite n’est pas aidée. Je vais répondre à la question de Corto, pour lui rendre service, alors que cette réponse était dans Twitter hier et dans la presse aujourd’hui : Cahuzac ayant avoué, il n’y avait aucune raison de le mettre en garde à vue…

Les commentaires sont à l’avenant, ce qui tombe bien, pour des poires… Je vous invite à tout lire, c’est très drôle. Un extrait : « Je l'ai trouvé très bon et convainquant, il a contre attaqué et c'est ce qu'il fallait (dixit mon mari, ex militaire).» La p’tite dame a besoin de l’avis de son mari militaire pour se faire une avie. Quand je disais qu’ils ne sont pas aidés…

Quelqu’un a cité le sondage dont je parle dans les commentaires. Automatiquement des hordes d’au moins un commentateur viennent critiquer les sondages en général. C’est une constante parmi les militants politiques : les sondages ne sont significatifs que s’ils vont dans le bon sens.

Le point de vue de Jacques Etienne mériterait une analyse phrase par phrase mais j’ai la flemme. Limitons-nous à la première : « Hier soir, M. Sarkozy a causé dans le poste et ce faisant à causé bien des remous chez nos amis de gauche : comment, voilà un homme qu’on accuse et qui ose se défendre ? » Il est bien connu que tous les accusés ont accès au 20 heures de TF1 pour se défendre, pour une interview par des journalistes assez complaisants.

Je crois qu’aucun des deux n’imagine la possibilité que Nicolas Sarkozy soit réellement coupable. Ce qui compte avant nous est de se donner de l’espoir. C’est mignon. On a envie de les prendre dans nos bras et de leur faire une délicate bise sur le front. Ou pas.

Intéressons-nous donc aux blogueurs de gauche. Dedalus, d’abord. Il amène des éléments qui laissent penser que la justice est réellement indépendante. Je vais en apporter un de plus : quand on voit les branquignoles qui composent certains cabinets ministériels, on a du mal à imaginer qu’ils puissent organiser une telle cabale…Plus sérieusement, avec tout le boulot qu'ils ont à faire, je doute qu'ils disposent de quelques temps pour s'amuser ainsi.

El Camino, ensuite, rappelle le théorème de Pasqua que Nicolas Sarkozy a adapté à son propre compte. En gros : raconte n’importe quoi pour emmêler les affaires, ça permet d’oublier de fond. Je vais donc rappeler le fond, pendant que j’y pense : le problème n’est pas le séjour de Nicolas Sarkozy en garde à vue mais ce qui l’y a poussé.

René Paul Henri, enfin, comme moi, s’inquiète de la décomposition de la droite et des conséquences qui pourraient en découler…

30 commentaires:

  1. Sarko c'est le Richard Virenque de la politique, il a bénéficié de finances occultes à l'insu de son plein gré.

    RépondreSupprimer
  2. Mais l'enquête suit son cours

    https://fbcdn-sphotos-a-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xap1/t1.0-9/10520106_1501945790036736_7388765466682752003_n.jpg

    RépondreSupprimer
  3. Très amusant votre "découdre" qui s'invite à la place de "découler" ! L'inconscient est parfois d'un farceur…

    Car "en découdre" est évidemment la seule chose qui vous occupe : la faiblesse argumentaire de ce billet en est la meilleure preuve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un lapsus.

      À part ça je ne vois pas pourquoi je devrais argumenter. Je ne suis pas en train de bâtir une théorie mais de me foutre de la gueule de ceux qui tentent malheureusement de sauver le messie.

      Supprimer
  4. Je viens d'aller lire votre ami Dedalus : la capacité de ce garçon à pontifier dans le vide et à jouer les Monsieur-je-sais-tout-avant-tout-le-monde me fascinera toujours. Je me demande si on ne devrait pas le ranger dans la catégorie des comiques pince-sans-rire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas plus pontifiant que le billet de Jacques Étienne.

      Supprimer
    2. Ah, non, rien à voir ! Ne serait-ce qu'en raison de l'humour, présent d'un côté et totalement absent de l'autre.

      Supprimer
    3. Si il y a à voir. Le billet de JE n'est pas drôle parce qu'il tape à coté. Pour revenir à votre précédent commentaire, c'est comme s'il tentait de cacher son absence d'argumentation sous de l'humour et la sauce ne prend pas.

      Supprimer
  5. La visite de Corto, c'est pas trop en profondeur tout de même?

    RépondreSupprimer
  6. Ces sondages me fascinent.
    Comme ceux quotidiens de FR3:
    Question : (laissons leur le choix)
    Réponses : OUI NON NE SAIT PAS
    Et là comble de bonheur, il y a toujours un nombre important de zozos qui répond NE SAIT PAS.
    Perso, si je vois un de ces sondages et que je ne sais pas quoi répondre, je zappe.

    RépondreSupprimer
  7. Sois miséricordieux,
    très cher,
    les blogueurs de droite ont vu s'assécher leur potentiel d'excuses de leur gourou dès l'interview.
    JP Elkabbach s'était déjà chargé de les inclure dans le texte de ses questions...

    RépondreSupprimer
  8. Quand je disais qu’ils ne sont pas aidés… C'est exactement ça.

    J'aime ce billet qui m'a fait rire, surtout voir l'autre GHB comparer 2 affaires différentes sur le fond et la forme. Bref , le mec qui a un avis surtout avant tout le monde et sans savoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Ce que je disais plus haut : c'est fascinant. Il y a un tel nombre d'éléments accablants qu'il est foutu. Il a été le pire président de la cinquième avec les pires résultats (Hollande peut encore faire pire) qu'il est complètement délirant de voir des mecs désirer son retour.

      D'autant que si la situation de la France ne s'améliore pas, Juppé et Fillon ont bien plus de chance que lui de passer le second tour face à pépère. Voire même d'être qualifiés pour le second.

      Et ils le défendent. Maladroitement.

      Supprimer
    2. Je vais faire une petite mise au point, qui n'engage absolument que moi. Je ne tiens aucunement à voir revenir Sarkozy, dont je considère le bilan comme nettement négatif (mais moins que le "partiel" de Hollande, et pas pour les mêmes raisons que vous : c'est ce qui nous sépare). C'est au point qu'un hypothétique deuxième tour Sarkozy – Hollande (auquel je ne crois pas beaucoup), me verrait bien emmerdé au moment d'aller voter (ou ne n'y pas aller).

      D'un autre côté, en cas de duel Hollande – Juppé, je suis d'ores et déjà certain de rester chez moi.

      Bref, ce qui m'amuse et m'intéresse dans tout cela, ce sont les réactions, l'agitation, le théâtre.

      Si bien que j'aimerais tout de même que Sarkozy réussisse son come back, rien que pour le plaisir d'imaginer vos trognes déconfites : je vous accorde que cela n'est pas de très haute politique. Mais enfin, vu le niveau général, ça ne devrait pas gêner…

      Supprimer
    3. « Bref , le mec qui a un avis surtout »

      Il a surtout un avis, comme disait Coluche.

      Supprimer
    4. La mise au point n'était pas nécessaire (je veux dire que vous ne m'apprenez pas grand chose).

      Quant à Juppé, vous ne savez pas ce que sera son discours.

      Supprimer
    5. De deux choses l'une : soit il tient un discours cohérent avec ce qu'il dit et fait depuis 25 ans, auquel cas il n'aura pas ma voix ; soit il en change radicalement et il ne l'aura pas non plus car ce ne pourra être qu'un mensonge de circonstance.

      Supprimer
    6. Bah !

      Ce qui m'étonne c'est que vous envisagiez de voter pour Sarko alors qu'il n'a rien fait de ce qu'il disait...

      Supprimer
  9. Ce qui est drôle c'est que tout le monde y va du principe moralo-supérioro de la présomption d'innocence, principe inscrit dans la loi que en 2000 par la gauche malgré les cris d'orfraie de la droite...Et qui est encore non conforme au niveau de l'ue et des autres pays, on est rappelé à l'ordre régulièrement...et on donne des leçons aux anglo-saxons qui ont inventé le principe il y a 400 ans...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question sérieuse : qu'est-ce que ça fout dans la loi ? Un type ne peut pas être considéré comme coupable tant qu'il n'est pas condamné.

      À part ça les anglo-saxons sont des guignols ! Ils ont oublié la photo de DSK. Et ce qu'ils disent aujourd'hui sur Sarko ?

      Et de tous bords politiques, il n'y a que des guignols... Par exemple, on est très peu nombreux à avoir défendu Cahuzac jusqu'aux aveux. Quant à tous ces clowns qui remettent en cause l'impartialité de la justice... Ils ne font que lancer des accusations.

      Supprimer
    2. Euh bah tout la procédure pénale en découle...la charge de la preuve...toussa...à part ça rien d'"important". Va demander un avocat en garde à vue française bon courage!, ça a rien à voir avec les séries américaines. DSk? oh les vilains américains! ils ont fait comme avec tous les autres suspects alors que merde il faut une justice différente pour les grands de ce monde! et c'est bien connu une photo sur un trottoir remet en cause toute une procédure légale de la présomption d'innocence!
      Mais en France, prenons au hasard le suspect de la tuerie de Bruxelles, on a vu sa photo dans tous les journaux, nom affiché et sans l'habituel "présumé" qu'on ne réserve qu'aux grands...( même si c'est un total contre-sens)

      Supprimer
    3. Ne comparons pas tout. Je dis que la présomption d'innocence est toujours bafouée.

      Supprimer
    4. Les américains ont des pratiques choquantes, comme le perp walk auquel DSK a du se soumettre, que vous ne verrez pas dans les pays du Commonwealth par exemple. L'habeas corpus et pas mal de procédures propices au mis en cause viennent du Royaume-Uni et non des Etats-Unis. Les ricains sont certainement des guignols, pour reprendre votre formule, pas les britanniques.

      Supprimer
    5. Ouf.
      Voilà un sujet qui m'est totalement étranger.

      Supprimer
  10. Selon wikipedia, l'affaire Cahuzac a commencé en décembre 2012, le parquet de Paris a ouvert une enquête en janvier 2013 et il a avoué en avril 2013. Pendant tout ce temps il continue à affirmer (sur RTL, devant l'Assemblée nationale etc.) qu'il n'a jamais eu de compte à l'étranger. Si c'était Sarkozy, depuis décembre et jusqu'au mois d'avril il aurait déjà eu toute la justice et la presse sur le dos, il aurait été mis sur écoute et aurait déjà eu à subir une garde à vue pour lui tirer les vers du nez et l'humilier. Vous voyez la différence ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La différence ? Des aveux au bout de trois ou quatre mois contre plusieurs années d'enquête.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.