16 juillet 2014

Quand la justice accouche de neuf mois

Derrière les barreaux
L’information politique du jour est la condamnation à neuf mois de prison ferme de cette candidate du Front National qui avait comparé Christiane Taubira à une guenon. Je dois donc donner mon avis en me réfugiant derrière cette formule creuse : on ne commente pas une décision de justice ce qui ne veut pas dire grand-chose et n’apporte rien.

Guy Bedos avait traité Nadine Morano de Salope, ce qui n’est pas bien mais parfaitement dans le personnage (je parle de Bedos, imbécile !). D’après les médias internationaux loudéaciens, elle aurait dit dans Twitter qu’elle espère qu’il aura une condamnation similaire à celle de Mme Leclère. Les deux cas sont différents. Mme Taubira ne ressemble pas à une guenon (je plaisante, Nadine, je vous ai vu une fois chez France 2 alors que j’étais là pour faire joli dans les décors, vous êtes charmante. Vous devriez arrêter la politique, néanmoins).

Neuf mois, c’est beaucoup. Je suppose que la peine sera moins lourde en appel. Je ne sais pas si la justice a eu une bonne idée, avec cette sentence. Elle semble démesurée et on va avoir droit à des couinements de réacs de tout poil qui vont constater bêtement qu’on prend plus pour dire des conneries dans Facebook que pour voler des sacs à main à des vieilles.

Il n’empêche que cette décision fera comprendre à des tonnes d’andouilles qu’on ne peut pas dire n’importe quoi dans les réseaux sociaux car il y a des lois dans ce pays.

Il n’empêche que, dans le pays en question, on s’indigne plus pour une décision de justice visiblement un peu lourde que pour des insultes racistes lancées par des candidats à des élections.

C’est à gerber.

N.B. : la petite dame est également condamnée à cinq ans d’inéligibilité ce qui, contrairement au reste, me parait léger.

24 commentaires:

  1. On verra bien l'appel. Mais eu égard à l'insulte inacceptable (envers qui que ce soit), il serait très bien que cette dame purge sa peine, si elle est condamnée en appel, dans une prison guyanaise.
    Juste histoire de lui apprendre la diversité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi être si timide, cher Monsieur 13 ? On pourrait livrer la condamnée à une bande de Guyanais ivres (j'en connais…), qui se feraient un plaisir de la manger, comme font ces gens-là régulièrement.

      Supprimer
    2. Trop dangereux. Ils risqueraient de porter plainte pour tentative d'empoisonnement. Elle risque de ne pas être comestible.

      Supprimer
  2. Je suis d'accord avec toi. 9 mois, c'est très bien SYMBOLIQUEMENT, mais tout à fait surréaliste et difficilement applicable. Ou alors ça va faire jurisprudence et on va coller un sacré paquets de cons derrière les barreaux. Ce qui ne serait pas pour me déplaire dans l'absolu mais contre-productif à mon avis.

    RépondreSupprimer
  3. Un trop grand risque. Ils auraient peur d'être empoisonnés et porteraient plainte pour tentative de meurtre.
    Pas forcément comestible.

    RépondreSupprimer
  4. Mais qu'elle est dure avec son peuple cette diktature socialisss!

    RépondreSupprimer
  5. Y a beaucoup de choses "a gerber" en ce moment... Mal à l'aise devant ce jugement...

    RépondreSupprimer
  6. disons que la Justice n'apprécie pas l'absence de l'accusé ou d'un représentant au moment du jugement
    les jugements par contumace sont toujours plus sévères

    RépondreSupprimer
  7. C'est neuf mois sont une naissance : on ne peut pas impunément être raciste envers la gente bananière sans accoucher d'une lourde sanction ! Allez hop ! Au régime !

    ;-)

    Perso, j'ai pris un an avec sursis (avec obligation de ne plus à avoir affaire avec le justice à quelque niveau que ce soit : ratp, sncf, violence, ivresse sur la voie publique...) sinon je renais un mois ferme pour chaque condamnation - pour avoir flinguer un compteur EDF et une porte d'entrée pour squatter parce que c'était l'hiver !

    Elle s'en sort bien l'anti-gueunon en sachant qu'à tout casser elle ne fera que... ben rien ! sa peine sera communé en "interdiction de faire de la politique pendant x-temps" et une petite amende symbolique juste pour prouver que le gouvernement de pépère est de gauche humaniste même avec les raclures d'en face.

    Mais bon, ce que j'en dit...

    RépondreSupprimer
  8. Bon. Engueulez vous entre vous, j'ai la flemme de répondre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le revendique. J'étais au bistro avec Poireau.

      Supprimer
    2. Ah ben bravo, vivement que j'habite pas trop loin tiens.

      Supprimer
    3. Ben non. On n'était à la Défense.

      Supprimer
    4. Qui a ajouté ce "n apostrophe" à mon commentaire ?

      Supprimer
    5. C'était très bien cette terrasse à la Défense et j'ai retrouvé la gare du nord sans problème !
      :-))

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.