24 juillet 2014

Roi fainéant


Cette une de Valeurs Actuelles tourne en boucle dans les réseaux sociaux. Elle est évidemment conne et odieuse mais on se consolera en se disant que la presse militante de droite devient aussi bête que les blogs politiques militants de droites. C'est rigolo. 

C'est aussi rigolo de voir que la presse militante ne cherche qu'à gagner du pognon en faisant jouir des militants mais pas à convaincre des militants du camp d'en face alors que les lecteurs sont persuadés du contraire. Les militants sont bêtes. Ce qui n'est pas une exclusivité de la droite, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. 

Elle nous rappelle Corto dont chaque billet est orienté pour donner des orgasmes à des vieilles filles. 

Restons sérieux. Malgré son apparence débonnaire, ceci est un billet de fond. Lisez la Constitution. Le président est là pour inaugurer des machins, présider le Conseils des ministres et agir en cas d'urgence si une guerre thermonucléaire nous menace par exemple. 

En gros, un président doit être une potiche. Jacques Chirac a exercé ce rôle de 1997 à 2002 ce qui était très bien d'autant qu'on a gagné la seule coupe du monde s'étant passée pendant cette période. 

Les militants de gauche réclament souvent une révision de la Constitution pour passer à la sixième, une République non présidentielle. Valeurs Actuelle soutient ce truc, si j'en crois leur une. 

Avec toutes ces conneries, je ne sais plus qui sera tondu à la libération.

13 commentaires:

  1. Pour la tonte je veux bien m'en occuper.

    RépondreSupprimer
  2. Faut faire plaisir au gogo, j'ai pas dit au coco

    RépondreSupprimer
  3. Elle me rappelle beaucoup de une identiques quand Chirac était président. Y compris chez des médias "de droite" (mais y avait la rupture à préparer).

    Après, rien d'anormal que les sympathisants et militants de droite écrivent des billets et articles à charges contre un président et une majorité qu'il n'aime pas. Comme il n'y avait rien d'anormal à avoir un Sarkozy-bashing savamment et abondamment orchestré au mandat précédent.

    Après, moi qui suis attaché à la Veme république, le mode de fonctionnement actuel d'Hollande ne me choque pas plus que ça. Il a bien d'autres cotés qui me paraissent choquant et constestable...

    (et puis bon, il faut aussi avoir le droit de critique Hollande, parfois avec mauvaise foi, de la même manière dont on critique les gens de droite ou de la gauche de la gauche... ils ne sont pas plus "bête" que ceux qui ont fait de l'antisarkozysme ou antidroite républicaine un mode de pensée...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si le président était vraiment une potiche, il ne serait pas critiqué.

      Supprimer
  4. Je dois dire que cet hebdomadaire à fini par laisser même votre serviteur, qui a décidé de ne pas reconduire son abonnement.

    (Le fait que ces salopiots n'aient pas fait le moindre compte-rendu de mon livre a peut-être joué un peu aussi…)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous commentez avec un iPhone ou vous voulez devenir blogueur de gauche ?

      Supprimer
    2. Un aïe faune, moi ??? Z'êtes malade, mon p'tit vieux !

      Supprimer
  5. Didier abonné à VA ? Moi qui pensais que ce journal était trop d'avant-garde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était à une époque où, sous la mauvaise influence de Nicolas, et des bières qu'il me forçait à boire, j'avais décidé de laisser s'exprimer ma part de gauchisme…

      Supprimer
    2. Non. C'est un gauchiste refoulé.

      Supprimer
    3. Merde. Les commentaires se croisent.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.