09 juillet 2014

UMP à son âme

Je viens d'envoyer un message aux Leftblogs pour qu'ils me résument l'actualité à l'UMP pour aujourd'hui : je n'arrive pas à suivre. Entre l'énervement de Mme Dati, le boulot de Mme Copé, les voyages de MM. Sarkozy et Fillon. Je n'arrive pas à suivre. Mais j'ai trouvé un titre de billet de blog. 

Dans la vie, je connais un tas de type de droite sympathiques et dans les blogs, j'en ai trouvé un tas du même métal. 

La gauche est en pleine décomposition mais la droite de gouvernement est en train d'exploser. 

La gauche ? J'en parlais dans mon dernier billet avec cette histoire de CV anonyme. Sinon, je voyais aujourd'hui des gens de gauche se réjouir de la baisse de l'impôt sur le revenu annoncé par Manuel Valls. C'est pourtant une erreur, d'autant que le mal est fait. L'impôt progressif sur le revenu est le seul impôt juste. Le diminuer est tout sauf de gauche, tout sauf une mesure en faveur des classes moyennes et populaires. Il aurait fallu baisser la TVA. Mais ça se voit moins. Tant pis pour la justice fiscale : on préfère envoyer des signaux, qui ne serviront à rien, aux électeurs. Et il y a toujours des types qui veulent définir ce qu'est la gauche. Dont moi, d'ailleurs. 

La droite ? Je tiens à assurer tous les copains de droite de mon amitié à un moment où ils ne peuvent que constater la décrépitude de leur parti phare. 

27 commentaires:

  1. Réponses
    1. Bah. La devise du FdG est l'humain d'abord. Nous, on l'applique.

      Supprimer
  2. Vivement que je sois en mesure de payer des impôts !

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup. Je vous retourne mes amitiés, car ça ne doit pas être facile non plus au pouvoir aujourd'hui.
    Pour la TVA, il aurait peut être fallu ne pas l'augmenter aussi, et respecter les tracts de campagne qui gueulaient contre la TVA Sarkozy... Entre l'UMP et les reniements très nombreux de campagne, la politique ne sera pas sortie grandie durant ce mandat...

    Globalement, à part pour les militants supporters, je ne sais pas si on peut se satisfaire de la situation pour notre pays. Un pouvoir à la dérive, une opposition en lambeau. La photo est laide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour nous, Hollandais historiques, c'est assez facile, en fait !

      Supprimer
  4. Baissons tout et à la fin le verbe baisser aura perdu un S

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi, je présente mes condoléances attristées à mes amis de droite.

    Et je me dis qu'à part un bon coup d'État militaire, façon "quarteron de généraux en retraite", je ne vois pas ce qui pourrait nous sortir de la marmelade.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vous pas ce qu'ils pourraient faire.

      Supprimer
    2. Rien, mais ça mettrait un peu d'animation.

      Supprimer
    3. Un peu de ménage, ça serait déjà ça. Et puis nous avons pas mal de stades qui ne servent pas à grand chose. Je suis certain que les putschistes sauraient trouver quelques moyens utiles pour les remplir. :-)

      Supprimer
  6. On va finir par faire un burnout avec toutes ces affaires.

    RépondreSupprimer
  7. 25% de TVA au Danemark, taux d'inégalité inférieur à la France...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es donc pour l'augmentation de la TVA ?

      Supprimer
    2. Il y a des gens de gauche qui pensent que c'est une bonne mesure, à
      partir du moment où la redistribution est faite pour compenser inversement à la faiblesse des revenus. Le Danemark a une TVA nettement plus élevée que la France et moins d'inégalités. C'est une mesure bien plus utile que les charges sociales qui pénalisent la production française. La TVA est payée par tous et compensable par la redistribution des fonds collectés. Ce qui est injuste c'est une mauvaise redistribution.

      http://alternatives-economiques.fr/blogs/godard/2012/07/16/tva-avec-compensation-pour-les-plus-pauvrescmpp/

      http://solidariteliberale.hautetfort.com/archive/2011/02/25/tva-cicu.html

      "Actuellement, quel est le potentiel de mobilisations de masse pour
      l'augmentation des impôts, sérieusement ? En tout cas, on peut bien
      parler de révolution fiscale, je ne m'attends à rien de révolutionnaire
      sur ce plan. Passons sur le fait de vouloir baisser la TVA, ce qui est
      une connerie dans un marché mondialisé et qu'il vaudrait mieux compenser
      par une augmentation du pouvoir d'achat par un autre biais (monnaies
      locales, revenu de base)."

      http://jeanzin.fr/2013/12/09/le-petit-manuel-de-la-transition/

      Supprimer
  8. Lorsque le gouvernement fait des mesures en faveur des classes populaires ( oui il y en a) , ça ne se voit pas. alors il faut utiliser les gros sabots, écrire au néon pour que ça se saute aux yeux des cons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. Mais quand le mal est fait, c'est con de revenir en arrière.

      Supprimer
  9. Je pense qu'il ne faut pas du tout mais vraiment pas du tout se réjouir de cette déconfiture de l'UMP. Les chemises brunes se pointent à l'horizon faute de droite républicaine digne de ce nom, c'est une évidence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est même question de remplacer La Marseillaise par le Horst Wessel Lied dès le 14 juillet qui s'en vient : c'est vous dire l'urgence…

      Supprimer
    2. Je partage l'absence d'inquiétude Didier.

      Même si je préférais avoir une belle opposition républicaine. Mais plus l'UMP est délabrée plus le PS a de chance de rester au pouvoir.

      Supprimer
    3. Ah, les chemises brunes ! Ach krieg gross malheur !

      D'un autre côté, quand on voit le succès remporté par les costumes Hugo Boss dans les rangs des députés socialistes, on se dit que dans National Socialisme, il y avait bien socialisme. Car ce brave Hugo qui vêt maintenant les partisans de la rose, fut celui qui dessina l'uniforme noir des SS. Certains mauvais esprits pourraient s'interroger :-)

      D'un autre côté, comment ne pas craindre l'éternel retour, non pas de Jean Marais et Madeleine Sologne (excellent film sorti durant les HLPSDNH), de la bête immonde. L'actualité est là pour nous le rappeler. Chaque jour, des hordes de nazis partent pour la Syrie, l'Afghanistan, l'Irak, pour bouter je ne sais qui hors de je ne sais quoi. Chaque jour, des nazis agressent d'honnêtes commerçants pour leur piquer la recette du jour. Sans oublier ces salauds de chemises brunes qui vendent de la came à la sortie des collèges et lycées pour mieux embrigader nos gamins.

      Supprimer
    4. Restez calme. Ce genre de discours me casse les burnes. Comparer tous les tarés du monde n'avance à rien. Défendez l'extrême droite ailleurs que chez moi et recommençons à discuter intelligemment.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.