08 août 2014

Brève grève de rêve de trêve


Depuis que Laurent Fabius a déclaré qu'il y avait un véritable carnage à Gaza et que la communauté internationale a dit à Israël : « heu, arrêtez de faire les cons, sinon, ça va chier », les défenseurs de la Palestine ne se sentent plus pisser et ils ont probablement raison : on a enfin une lueur de paix dans le coin car on sait tous que cela passera par la création d'un vrai Etat palestinien. Il n'empêche que la presse titrait ce matin sur le fait que le Hamas avait rompu la trêve. En conséquence, Israël a repris les bombardements et les morts reprennent, notamment un enfant aujourd'hui.

 

Pendant ce temps, les Etats-Unis commencent à bombarder les Jihadistes en Irak mais ça n'a rien à voir. Quant à l'Ukraine, je n'ai pas de nouvelle depuis à peu près 12 heures. Je ne suis pas inquiet. Cette situation politique internationale n'est pas réjouissante et on ne sait pas trop où donner de la tête. N'en donnons pas. De toute manière, je suis en congés depuis une semaine et je m'en fous, depuis deux ou trois jours, je suis plongé dans la découverte de mon nouveau PC et de Windows 8.1, ce qui est quand même beaucoup plus important que tous ces milliards de morts. Surtout que l'on devrait prochainement être décimés par Ebola. A part ça, tout va bien, continuons à nous engueuler dans les blogs. Revenons à la Palestine.

 

La Palestine, c'est rigolo ! On voit des blogueurs, de tous les bords, mais surtout pro-Palestiniens, qui sont persuadés tout connaître ! La blogueuse qui disait que les juifs étaient présents dans le coin depuis l'après-guerre seulement continue à pondre des billets pour étaler une science qu'elle a visiblement eue par la lecture partielle de quelques bouquins et pour dire : « ah vous voyez bien, j'avais raison, les autres sont des cons. » C'est mignon.

 

Tant qu'il n'y a pas une paix durable, dans le coin, on ne pourra pas dire qui avait raison. Tiens ! Je disais plus haut, en parlant de la paix : « on sait tous que cela passera par la création d'un vrai Etat palestinien. » Je me trompais. On ne SAIT pas. On ne fait que supposer que la création d'un Etat est une des conditions à la paix mais, au fond, on n'en sait rien et peut-on être sûrs que la création d'un Etat leurs fera arrêter de se foutre sur la gueule ?

 

Dans cette semaine, où j'étais plus ou moins en retrait des blogs, il s'est passé un phénomène étrange. Auparavant, ceux qui critiquaient Israël, disaient « ah non, ce n'est pas parce que je suis antisémite que je suis pour la Palestine, mais parce que je suis antisioniste. » Cette semaine, le propos a été modifié : « arrêtez de dire qu'on est antisémites parce qu'on est antisionistes, vous n'avez pas le droit de le faire, nananère. » C'est amusant de voir des braves gens qui se présentent comme antisionistes réclamer un Etat palestinien à côté de l'Etat israélien. Toujours est-il que lire les mêmes âneries à longueur de billets des mêmes lascars, je persiste à penser qu'il y a un fond d'antisémitisme derrière tout ça et ce n'est pas parce que Laurent Fabius a dit, à juste titre, qu'il y avait un massacre fait par Israël que ça ne change les données du problème. La bêtise est le contraire de la culture : plus on en a plus on l'étale.


Enfin, même si je suis un peu éloigné des blogs, je continue à lire. Je dois avouer que je suis fatigué des incantations. On a l'impression que les blogueurs et les twittos s'adressent aux dirigeants des pays du monde, leur expliquant ce qu'il faut faire… Pour ma part, je suis bien content du nom de mon blog. Je donne mon avis et je me casse. Je retourne à mon Windows 8.1 avant de rejoindre les copains au bistro où aucune arme n'est planquée et où Ebola n'a pas commencé à décimer les clients.




32 commentaires:

  1. C'est d'être humble dans cette histoire. Ta position était très bien tu n'as jamais donné de leçons, juste ton avis.

    Et puis de toutes manières, certains pro palestiniens bêtes ont contribué largement à décrédibiliser leur combat. C'est leur problème. Certains des blogueurs que tu cites, ainsi que ce que je voyais à la télé,parmi ceux qui défendaient l'indéfendable, ont fait énormément contre la Palestine. C'est leur problème.

    Sinon c'est bien de déconnecter un peu de la,politique et de l'actualité, c'est vrai...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu te trompes, j'ai donné une fois une leçon : j'ai demandé au pro Palestinien ce que devait faire Israël quand ils reçoivent des roquettes sur la gueule. Ils n'ont jamais répondu.

      Supprimer
    2. Tu as posé une question : nuance ^__^

      Supprimer
  2. La seule chose qui m'emmerde dans ce bourbier, ce sont les morts qui ne sont la que pour être comptabilisés.
    Même au premier, j'étais scandalisé, de quelque côté qu'il était.

    Quant au bistrot, tu as de la chance que la bière ne soit pas considérée comme arme de destruction massive

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cette comptabilisation est exaspérantes parce qu'elle sert à tout et à rien...

      Supprimer
    2. C'est vrai que si on ne compte pas les morts, les mots "Carnage" (de Fabius), "Massacre" ou "Crime de guerre" feront pschit! Et hop! Peinard! Circulez, y a rien n'a voir! Ouase!

      T'as raison, ça arrangerait beaucoup de choses. Sinon, les victimes chrétiens de la Barbarie des barbus en Irak, on les compte ou pas?

      Finalement, t'as raison : " Cette comptabilisation est exaspérante par ce qu'elle à tout et à rien.,, surtout "à rien comme dirait Dada.

      Supprimer
    3. Justement. On finira par dire que ce n'est pas un carnage en Palestine parce qu'il y a beaucoup plus de morts ailleurs. On finira par dire : laissons Israël tirer sur la Palestine, et occupons nous de la Libye et de l'Irak. C'est un peu ce que veut dire Falconhill avec son commentaire : tous les propos ne servent pas à la cause.

      Vous avez crié de joie quand Fabius a parlé de carnage. Tu as même fait un billet pour dire que Valls n'avait rien dit.

      Ça a changé quelque chose, les propos de Fabius ? C'est le Halas qui a rompu la trêve...

      Supprimer
    4. Non, je n'ai pas crié de joie. Oui, Valls est silencieux et notre bon Pépère partage mon avis. Même Arnaud Montebourg, nouvelle ligne politique, style PS 2009...

      Je dois avouer que j'attendais ton billet où tu taperais sur F.Hollande, Fabius et le Gouvernement pour ces mots qui t'insupportent lorsqu'on les cite...

      Mais bon, t'a choisis de taper sur les "citateurs", belle esquive ;-)

      @bembelly

      Supprimer
    5. Petit problème annexe : si on utilise "carnage" pour les deux mille morts de Gaza, quel terme va-t-on employer pour ce qui se passe au Soudan (et dont, apparemment, nos belles âmes n'ont rien à foutre ; mais il est vrai que, là, ce ne sont pas des Juifs qui tuent mais leurs amis musulmans) ?

      Ah, oui, c'est vrai : il y a toujours ce bon vieux et inusable "génocide". Le problème est que les plus atteints des palestinolâtres l'emploient déjà pour Gaza…

      Supprimer
    6. Hé ho, c'est vous le lettré : z'avez qu'à proposer des mots !

      Supprimer
  3. Mais c'est mots ne m'insupportent pas ! Je dis même que Fabius les emploie avec raison. Que vas-tu penser ? Tu voudrais un point de vue pro israélien dans mes propos parce que je n'ai pas des propos pro Palestiens. Tu te plantés complément. Tu es totalement à la ramasse. Tu ne sais que voir en moi un immonde raciste et ça me fait chier.
    Essaie donc de réfléchir.

    RépondreSupprimer
  4. Nous saurons vous faire aimer la Palestine...

    http://m3m.be/taybeh

    RépondreSupprimer
  5. On nous dit qu'il ne faut pas importer ce conflit dans notre pays...

    Mais bon, via les rézosocio qui forcément ont raison, c'est fait.

    Perso j en ecommente plus aucun billet sur le sujet, à peine si je les fais suivre...

    Je vais quand même faire suivre le présent billet...

    ...et demander à l'ami Bembelly de faire une trêve (celle qu'il demandait il y a peu) car marre des engueulades puériles entre blogueurs/euses que j'apprécie.

    Sinon je tue le premier chat que je croise sur twitter !

    Nan mais !

    Bon bistrot Nico et bonnes vacances !

    Amitiés aux copines zé copains !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà ! Tuons les chats !
      Merci.

      Supprimer
    2. Hé ho!
      On cause Nicolas et moi, ok? Non mais, on peut encore discuter tranquille sans y voir un truc genre " Ah, ils s'enguelent encore!, Et ben non, raté! Nico, c'est mon pote, Ouais, même qu'on se follow toujours...

      J'aime bien le " Hé ho!", me fait penser à une chanson, je garde.

      Voila. ;-)
      (@bembelly)

      Supprimer
    3. Pour tuer les chats avec le maximum de souffrances, je conseille de les attaquer à la petite cuillère mal affutée.

      (Et rouillée : pour le tétanos, si jamais le chat n'est que blessé.)

      Supprimer
    4. Il y a plusieurs solutions, si on ne veut pas stigmatiser les cuillères ?

      Supprimer
  6. A la cgt, on dit plutôt, brève trêve de grève de rêve.
    C'était juste pour montrer que j'étais passé. Bonnes vacances.

    RépondreSupprimer
  7. Le problème dans ce conflit c'est qu'il n'y a jamais eu de vainqueur: on les a arrêté de se battre avant. Quand il y aura un vainqueur et un vaincu, on a des petites chances pour qu'ils ne recommencent pas deux ans après...

    RépondreSupprimer
  8. Entièrement d'accord avec vous ! Je suis même qualifié de raciste parce que je refuse de prendre position (et qu'en plus je m'en fous pas mal). Comme si ne pas être "pour" les palestiniens c'était forcément être islamophobe et raciste.

    Sauf que je ne suis pas non plus "pour" les israéliens.

    Ne pas être "pour" n'implique par être "contre".

    Quand à la blogueuse dont vous parlez, laissez tomber, elle n'a pas l’honnêteté intellectuelle pour reconnaitre que ses sources ne sont pas objectives.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ni pour, ni contre, bien au contraire...

      Supprimer
  9. Eté 2014 restera dans les annales et les responsables ne sont pas les blogueurs ou les twittos mais notre gouvernement qui est en vacances pendant que la France se déchire sur les réseaux sociaux et qu'on exige même que tu prennes partie pour les uns ou pour les autres ... Le changement c'est pour quand ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais putain de bordel ! Si je puis me permettre. Le gouvernement n'est pas responsable de ce qui se passe au bout du monde. Pas d'amalgame. Il y a suffisamment d'abrutis qui le font.

      En outre, c'est depuis Chirac que les ministres n'ont plus le droit de prendre des vacances. Et Hollande s'est fait engueuler pour des vacances 2012 et est obligé de ne plus en prendre. Les gens qui gueulent ont obligé Hollande à faire du Sarkozy et réclament du changement, maintenant ! C'est fort !

      Supprimer
    2. Moi je dis que c'est pas sous Chirac que la société se serait déchirée sur Twitter (mais moi je dis ça je dis rien ^____^)

      Supprimer
    3. Ca aurait pu arriver ! Je me suis inscrit dans Twitter alors que Chirac était encore président...

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.