02 août 2014

La trisomie, le blogueur réactionnaire, le CSA et l'Opus Dei

Le CSA a adressé un message de sensibilisation à des chaînes de télévision suite à la diffusion d'un spot publicitaire montrant que les parents d'enfants trisomiques pouvaient très bien être heureux et aimer leurs enfants. Ce spot est très beau et presque porteur d'espoir. 

On connaît mal la trisomie. Quand j'avais une vingtaine d'années, j'encadrais bénévolement des centres de vacances pour jeunes adultes handicapés et j'ai passé d'excellents moments. 

Il n'empêche que, si ce spot est très beau, il est clairement destiné à dissuader des femmes enceintes apprenant que leur futur rejeton porte un gène en trop de pratiquer une IVG. C'est un spot militant anti-IVG. C'est contraire à la loi et le CSA le rappelle : des grandes chaînes nationales n'ont pas à le diffuser au sein de séquences de publicité. 

Or, avec l'affaire de LCI, il est très porteur de taper sur le CSA et un blogueur réactionnaire, Corto, ne s'en prive pas : il va avoir une avalanche de lecteurs et de commentateurs. Il est heureux et jouit. Tout ça parce qu'une institution rappelle qu'il faut respecter la loi. C'est très petit. Surtout que l'institution a été créée par la droite. Vous pouvez lire le communiqué du CSA (les liens sont ci-dessous). 

Revenons sur le spot. Il a été fait par la Fondation Lejeune. Qu'est-ce que cette fondation ? Voyons voir ce s'en dit Wikipedia, par exemple. 

"La fondation, d'inspiration chrétienne, est l'une des principales associations du mouvement pro-vie en France militant contre l'IVG ou l'euthanasie." 
"Ludovine de La Rochère, présidente de La manif pour tous, est responsable de la communication à la fondation depuis 2010."
"Selon Peter Hertel, la Fondation Jérôme-Lejeune est une association proche de l'Opus Dei. Le président actuel de la fondation, Jean-Marie Le Méné, est lui-même considéré par Michel Dufourt comme un proche de l'Opus Dei, tandis que Jérôme Lejeune était membre de cette organisation."

Amen ! Corto a de belles références. 



http://corto74.blogspot.fr/2014/08/le-csa-un-probleme-avec-la-trisomie-21.html
http://www.csa.fr/Espace-juridique/Decisions-du-CSA/Message-de-sensibilisation-sur-la-trisomie-21-intervention-aupres-de-M6-et-de-Canal
http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fondation_Jérôme-Lejeune


41 commentaires:

  1. Que des progressistes dis donc dans cette fondation (je crois que la fille Lejeune est mariée avec l'agent immobilier, Hervé Gaymard) !

    PS : J'ai un peu suivi ta baston hier sur Twitter avec Moumoute, j'ai trouvé particulièrement minable de sa part de se servir de sa famille pour argumenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ledit Hervé Gaymard, est bien le gendre de feu Jérome Lejeune et il a aussi des fonctions politiques (non électives) comme la vice-présidence d'un machin nommé UMP jusqu'au départ de Copé. Avec Clara, ils ont neuf enfants (pour mémoire, il lui fallait de la place pour loger tout le monde quand il a été nommé ministre à l'époque Chirac)

      Supprimer
    2. Ben, oui. Il est président du conseil général de Savoie (de son maître) élu au bénéfice de l'âge et il a maintenant 54 ans.

      Supprimer
  2. Je sens venir les commentaires tout en nuances et subtilité…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ! On verra les commentaires au billet qu'il me dédié ce matin...

      Supprimer
    2. À dire vrai, je trouve que vous vous êtes tous les deux fourrés dans une impasse.

      Supprimer
    3. Bof. C'est rigolo. Je fais un billet politique pour taper sur les pro-vie, il fait un billet pour qu'il fait le bien. On pourrait même rigoler sur le fait qu'il a passer des mois à se battre contre l'adoption par les homosexuels mais qu'il a détourné ça pour que ses parents adoptent à sa place.

      Je pourrais même ignoble. Il critiquait les homos qui choisissaient un enfant mais en a adopté un parce qu'il a fondu devant.

      Enfin, on pourrait lui demandé pourquoi ce môme était orphelin ou "adoptable" ? On pense à la détresse des parents biologiques, qui, avec l'IVG (et la détection prénatale) n'auraient pas eu cette détresse.

      Mais là, je suis en vacances. Ça va être le premier apéro.

      Supprimer
    4. Les commentaires "tout en nuance et en subtilité" il faut aller les lire chez Corto

      Supprimer
  3. ce lascar de Lejeune (le mal nommé) fut canonisé par le "progressiste" JP2 voici quelques années

    RépondreSupprimer
  4. Il n'empêche que votre twitt n'est guère intelligent. Comme si la souffrance des parents, à supposer qu'elle soit avérée, pouvait justifier le fait que l'on supprime une vie ? Tout comme vous je me suis longtemps occupé de jeunes trisomiques, et de myopathes également. J'ai trouvé chez eux bien plus d'humanité (de joie de vivre, de beauté et de richesse des sentiments) que chez les soi-disant humanistes qui ne font que proposer à mots couverts un truc qui ressemble à la solution T4, habillée avec les oripeaux de l'humanisme républicain démocratique, ça va sans dire.

    Quant à la loi, il n'y a guère que les idolâtres pour estimer qu'elle est nécessairement juste et légitime. Il manque cruellement d'Antigone dans ce pays pour rappeler ce qui devrait normalement paraître une évidence aux yeux de tous : la loi peut ne pas être juste.

    Pour ma part, je suis père de trois enfants et à chaque fois je me suis posé la question de savoir si je ferais partie de ces parents qui élèvent un enfant trisomique. Je précise que nous n'avons jamais demandé le moindre dépistage. Mais l'idée de faire passer un de mes enfants ad patres ne nous est jamais venue à l'esprit, sachant très bien ce que cela impliquerait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me suis pas occupé "longtemps". Mais assez pour avoir rigolé avec eux et eu une réelle affection pour certains.

      Pour le reste, ne rappelons pas les divergences au sujet de l'avortement, on les connait.

      Cela étant, putain de bordel, reconnaissons que son billet est abject. Il a choisi un môme qui lui a fait fondre le cœur comme s'il avait pris un chien à la SPA.

      ce type est ni seulement con mais en plus il n'est pas humain. Il lutte contre l'adoption par les homos mais fait adopter un gamin pas ses parents parce qu'il a au une chance de pouvoir adopter. On parlait d'honneur, l'autre jour, mais il est au dessous de tout.

      Supprimer
    2. Pour ce qui est des références, je ne vois pas en quoi elles pourraient être mauvaises; en tous cas plus mauvaises que les groupes de pression progressistes qui au nom d'un humanisme dévoyé veulent accoucher d'une humanité débarrassée de tout ce qui ne serait pas parfait. Assez bizarrement ça me rappelle un autre projet. Plus de vieux qui n'en finissent pas de mourir, plus d'handicapés mentaux, etc. Et la suite, ce sera quoi ?

      Au moins, ceux que vous débinez se battent pour la vie, ce qui me semble nettement plus sain et positif que les marottes de vos amis.

      Supprimer
    3. Mon dieu ! Mes camarades gauchistes voudraient éradiquer la maladie.

      Supprimer
    4. Dites, relisez son billet ! Il y dit qu'il a sauvé le môme de l'acharnement thérapeutique des médecins et de la nullité de la DDASS.

      Supprimer
    5. Commençons par ne pas confondre maladie et infirmité. Ça ne relèvera pas le niveau des insultes outrancières et stupides (pour ne pas dire indignes) qui fusent autant ici que chez Corto, mais ça fera toujours une connerie de moins…

      Supprimer
    6. Didier, si vous voulez mais ça ne changera pas grand chose.

      Supprimer
    7. Concernant la nullité de la DDASS, je ne puis que confirmer. J'ai eu à plusieurs reprises l'occasion de voir le fonctionnement de ses foyers, sans parler du "dévouement" de pas mal de membres du personnel qui n'hésitent pas à baffer les mômes. Il y a 15 ans de cela, j'ai récupéré une gamine de 10 ans qui avait été oubliée par les encadrants de la DDASS lors d'une sortie au zoo de Vincennes. Je m'en suis occupé l'après-midi, le temps qu'ils se rendent compte, revenus au foyer, qu'ils en avait perdu une. Coups de fil, etc. Ils arrivent une heure 30 après, c'est vrai que Vitry - Vincennes, 13 km, c'est de la route à faire. Devant moi, ils ont fait les mielleux, une fois dehors, alors que je la regardais partir elle s'est prise un aller et retour. Je leur ai donc montré que c'est moins évident de s'en prendre à quelqu'un du même gabarit qui peut rendre les coups. Comme je vous l'ai dit plus bas, les services sociaux de l'Etat ou autres collectivités locales, c'est un refuge de médiocres, dans le meilleur des cas.

      Supprimer
    8. Ah ! Une anecdote qui date de 15 ans.

      Cela étant, ne partons pas sur la critique des services de l'Etat, nous allons partir sur les curés pedophiles.

      Supprimer
    9. J'en ai de plus récentes et pas plus choucardes, mais celle-ci m'a profondément marqué. Aujourd'hui encore je me rappelle le nom de cette enfant, de ses grands yeux bleus, de son sourire, de sa voix douce, du soin qu'elle mettait à dessiner ce qu'elle avait vu au zoo, de la façon qu'elle avait de me raconter pourquoi elle avait été retirée à ses parents. On ne passe pas un après-midi avec une telle fillette sans que cela ne laisse de traces et que l'on soit révolté par la manière dont elle a été traitée par des types qui auraient mieux fait de choisir un autre métier.

      Supprimer
    10. Oui. Tous les services peuvent améliores. Mais on ne tire pas de conclusion d'un cas personnel. Que seraient ces gamins si la DDASS n'existait pas ?

      Supprimer
  5. Pa un chien, pas un gamin...Une chose.
    "Ils [mes parents] ne leur fallut pas plus de quelques week-end et mon insistance pour se décider à adopter cette "chose"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a mis des guillemets. C'est la voisine qui le qualifiait de chose. Mais il se montre effectivement comme un gamin odieux, comme celui qui insiste auprès de ses parents pour adopter un truc.

      Allez ! Soyez sympa.0, c'est plus propre qu'un chien...

      Supprimer
  6. Euh, sans vouloir vous gronder, Nicolas, vous vous enferrez. Oubliez un petit peu la droite, la gauche, qui dit quoi pour qui ou quoi.
    La plupart des trisomiques sont effectivement éliminés pendant leur vie fœtale. La plus grande inquiétude des parents, c'est de laisser un de leurs enfants à on ne sait pas trop qui, dans quelle condition, après leur mort. Pour ce qui est des trisomiques qui sont passés à travers les barrières de tests, la plupart sont abandonnés à la naissance. Il y a des associations catholiques qui les placent dans des familles adoptantes. Pensez ce que vous voulez des catholiques pratiquants, mais c'est une façon vivante d'éprouver sa foi, de partager, en s'occupant du faible et du malade. Ceux qui choisissent cette adoption font autre chose que s'offrir un animal de compagnie, c'est très insultant, et injuste, de dire ça, quoi que vous en ayez après Corto. Il était implicite, dans ce qu'il raconte de sa vie à ce moment, qu'il prendrait le relais quand ses parents feraient défaut. Je vous trouve bien dur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous pensez qu'un môme de 18 ans pense prendre le relai de ses parents ? Vous pensiez que les examens existaient à cette époque ? Vous pensez que les parents qui abandonnaient leurs mômes n'était pas en situation de détresse ?

      Supprimer
    2. Honnêtement, je n'arrive pas à savoir si vous forcez la note juste parce que c'est Corto, si vous jouez la carte de la provocation à outrance, ou si vous êtes sincère dans votre propos. Ce qui je l'avoue me décevrait énormément.

      Corto a à peu près le même âge que moi, et nous nous ressemblons sur bien des points. Je crois que tout comme moi, à 18 ans il n'était pas un adolescent écervelé, ce qui n'est pas un cadeau, croyez-moi, quand tous vos potes ne pensent qu'à faire la java, draguer les nanas, etc.

      Quand à la détresse des parents, que dire sinon que la déchristianisation, la main-mise par l'Etat du social a bien plus fait pour créer cette détresse qu'autre chose. Quand je vois le niveau des services sociaux communaux, départementaux, j'avoue être dégoûté. Globalement, lorsque je dois aider des gens en difficulté, je compte essentiellement sur mon réseau, parce que l'administration, hein...

      Supprimer
    3. Je pense que chez Corto ça devait marcher au pas (cadencé).

      Supprimer
    4. Kolt, je devrais vous décevoir. Arrêtez de vous comparer à l'autre imbécile, ça vous fait du mal. Vous n'êtes pas un homosexuel ayant adopté un gamin tout en ayant fait campagne contre l'adoption par les homosexuels. Vous n'avez pas dépassé les doses d'ignominie pour avoi plus de commentaires sur votre blog.

      Fred, de l'oie.

      Supprimer
    5. Pourquoi vouloir descendre Corto à ce point? J'ai du mal à comprendre où tu peux voir de l'ignominie dans ce qu'il raconte, même après tous tes commentaires.

      Supprimer
    6. Pour ce qui est des trisomiques qui sont passés à travers les barrières de tests, la plupart sont abandonnés à la naissance. (Suzanne)

      Y compris quand on externalise la production de fœtus à l'étranger...

      Sinon, dans les trisomies, c'est un chromosome en trop (et non un gène) que porte le futur rejeton.

      Supprimer
    7. Norby, ton commentaire était resté bloqué dans les tuyaux. Cela étant, je fais ce que je veux. Il relaie des machins en venant de l'Opus Dei, ce qui suffit largement à mériter des claques. Il est homosexuel, lutte contre l'adoption par les homosexuels mais pousse ses parents à adopter un gamin trisomique en voyant qu'ils ont fondu devant la chose.

      Supprimer
  7. Le plus frappant dans certains commentaires, c'est la nécessité de la lutte contre illettrisme.
    Où est-i; dit dans la loi, que l'avortement était une obligation ?
    Ou est-il dit que la recherche de la trisomie21 dans le foetus était une obligation ou encore est systématique ?
    Jusqu'aux dernières secondes, cette petite vidéo est une ode à la vie, une splendeur. La dernière image gâche tout et suffit largement à justifier la remarque, puisqu'il ne s'agit que d'une remarque au ton des plus modérés, du CSA.
    Il est question de J Lejeune dont la fille Clara a mis au monde 9 enfants. C'est SON choix. Je lui souhaite heureux.
    Mais pourquoi vouloir imposer ce choix là à des parents ou a une mère qui aurait les plus grandes difficultés à assumer un choix qu'elle pourrait maîtriser.
    De là à parler d'eugénisme, il y a un pas énorme qu'il est indécent de franchir.
    La trisomie21 est un accident de multiplication et le risque ne disparaît pas avec celle du fœtus en question.

    Le jour où les tenants radicaux (ou pas) des religions nous foutrons la paix sera un grand jour pour l'Humanité. Quelle que soit leur attache, les intégristes nous gâchent la vie et se ressemblent tous.

    RépondreSupprimer
  8. attaquer les gens sur leur vie privée (du moment que les gens en question n'enfreignent pas la loi bien entendu), c'est tout simplement pitoyable et encore je pèse mes mots Certes, c'est corto qui a commencé mais c'est un blogeur donc c'est son droit de parler de sa vie intime Il a le droit d'etre homo et d'etre contre l'adoption pour les couples homo puisque c'est cela qui semble tant vous déranger Vous semblez hair les gens de droite (a l'exception bien sur de votre vieux pote didier) et encore plus les "traitres" comme les homos de droite, qui ne devraient jamais etre autorisés selon vous a passer du coté obscur de la force sans devoir le payer d'une façon ou d'une autre Intolérance pure Je ne suis moi meme pas très tolérant, certes, mais puisque la gauche n'a que ce mot la a la bouche ou presque pour tenter de culpabiliser ceux qui ne pensent pas comme elle, et qu'elle oublie parfois de se soigner avec sa propre médecine Et sinon vous n'en avez pas assez de toujours parler de nous ? Certes nous ne nous privons pas de dénigrer la gauche mais nous ne le faisons que parce qu'elle est majoritaire (80% des journalistes sont de gauche, la majorité des blogs politiques le sont également, c'est marianne et le monde qui le disent pas goux ou marine le pen) Sans nous pour vous remobiliser et vous injecter un peu de sang frais, vous ne sauriez plus quoi dire les trois quarts du temps Savourez plutot vos victoires plutot que de pointer du doigt des ennemis plutot inoffensifs (75% des français sont pour l'avortement, c'est l'un des taux les plus elevés du monde, meme parmi les pays libres, et 80% sont pour l'euthanasie donc pas vraiment de risque que demain les pro-vie gagnent la partie ou que les médias et les politiques s'engagent massivement contre le suicide assisté)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "75% des français sont pour l'avortement et 80% pour l'euthanasie".
      Honte sur nous.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.