10 août 2014

Mon dieu, des islamophobes partout !

Coiffure de gauchiste tendance "youpi l'islam"
J’ai vu passer un tweet, hier, du genre : « au moins, ce qu’il y a de bien avec les événements en Irak, c’est que les gauchistes ne peuvent plus défendre l’islam coute que coute ». Il est vrai que dans quelques pays des musulmans massacrent des non musulmans. Il n’empêche qu’en lisant mes propos, des andouilles pourraient me traiter d’islamophobe. Voir par exemple le billet de Gauche de Combat, hier ! Voir aussi les nombreux récents billets de la blogueuse folle, comme le dernier, par exemple, où elle s’excite contre moi.

Le dernier billet de Gauche de Combat est éloquent : je crois que c’est clair, tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui sont d’immondes fascistes. Ca ne le dérange pourtant pas de défendre des fondamentalistes religieux qui massacrent des populations. Je crois que le concepteur devrait resserrer les boulons. La défense de la blogueuse folle porte sur deux éléments.

Le premier est : je connais mieux que toi. « Alors, espèce de lâche qui n'a pas supporté qu'un nana en sache plus que toi sur la question. » Admettez que c’est à mourir de rire, non pas qu’elle en sache plus que moi, mais qu’elle le prétende et qu’elle dise que ça m’arrange… De la part d’une pauvre fille qui accumule les connaissances qui vont dans son sens en oubliant tout le reste sans savoir s'en servir. Elle ajoute « Ton ton condescendant, tu te le gardes. Merci. » OK  Je le garde pour mon blog.

Le deuxième est de redéfinir le sens des mots. Par exemple, elle a dit plusieurs fois qu’elle ne pouvait pas être antisémite puisque les sémites ne regroupent pas que les juifs, nananère. Moi, je ne redéfinis pas les mots, je regarde leur définition dans le dictionnaire (ici le Larousse, excusez du peu) : « antisémitisme : Doctrine ou attitude systématique de ceux qui sont hostiles aux juifs et proposent contre eux des mesures discriminatoires. » Vous me direz qu’il n’y a pas besoin d’aller à l’école pour savoir ça, mais la blogueuse folle, elle qui connait mieux tout que tout le monde, ne le sait pas.

La blogueuse folle finit la partie de son billet qui m’est consacrée par : « Donc, Jegoun, si tu veux continuer ton jeu qui n'amène rien à personne sauf à fatiguer tes lecteurs, fais-le en face, sans ordi interposé. »

Non, je vais continuer, ça ne fatigue pas mes lecteurs, ça les amuse, et je ne peux pas passer mon temps à donner des baffes aux blogueurs de droite, il faut que je tape aussi sur les blogueurs de gauche pour équilibrer.

Non, je vais continuer, car tant qu’il y aura des imbéciles qui se prétendent de gauche pour défendre coute que coute les musulmans sans savoir faire la part des choses, il nous restera du boulot à faire dans les blogs normaux… On en a franchement marre de supporter vos conneries et de devoir rougir quand on dit un truc. Et, personnellement, j’en ai marre de vous voir esquiver. Tiens ! La blogueuse folle a osé faire un billet pour expliquer que Al Qaida avait été créé à cause de la colonisation du Maghreb ! C’est de notre faute, voila, c’est tout, pourquoi réfléchir plus ? Mieux ! Elle a fait un seul billet sur les massacres en Irak. Vous comprenez, elle a passé beaucoup de temps à lire des conneries sur la Palestine pour pouvoir en dire sur son blog qu’elle ne peut plus accumuler de connaissances, sur les régions voisines.

Cet unique billet à propos des massacres n’était pas là pour dénoncer ces massacres mais pour dénoncer la France qui n’accueille pas tous les réfugiés. C’est inadmissible. Abject. Odieux. Con et débile, surtout.

Elle parlait de fatiguer mes lecteurs, elle ne risque pas de fatiguer les siens, la plupart viennent là pour rigoler, les autres sont des cramoisis de l’extrême gauche, comme cette vieille andouille de Bab qui nous expliquait que l’Islam allait nous sauver du grand Kapital ! Vive la gauche qui se réfugie dans la religion...

Les mots ont un sens disais-je, à propos de l’antisémitisme qui ne veut pas dire être contre les sémites, surtout les sémites de cheval, mais contre les juifs. On va en définir deux autres avant l’aller au bistro même s’il ouvre un peu plus tard le dimanche soir à cause de ces imbéciles de catholiques. Au programme du jour : islamophobie et islamisme. Les deux commencent par « islam », c’est rigolo. Mes définitions viennent du Larousse.

Islamophobie : hostilité envers l’islam, les musulmans.
Mes honorables lecteurs qui montrent très souvent de l’hostilité envers les catholiques et les juifs, se vantant même d’être hostiles aux catholiques (pour les juifs, ils ne se vantent pas, c'est mal), pourraient-ils m’expliquer en quoi c’est le mal absolu d’être islamophobe ou en quoi c’est raciste ? Tant qu’on ne fait pas de l’incitation à la haine, de l’injure,… Je n’aime pas une religion où une partie des femmes est incitée à mettre un voile. Je vais donc être catalogué comme islamophobe. Ben tant pis. Tant que je peux continuer à boire des coups avec mes copains musulmans d’origine kabyle ou sénégalaise qui partagent cette hostilité envers certaines pratiques musulmanes. Les monstrueux musulmans islamophobes.
Islamisme : Mouvement regroupant les courants les plus radicaux de l'islam, qui veulent faire de celui-ci, non plus essentiellement une religion, mais une véritable idéologie politique par l'application rigoureuse de la charia et la création d'États islamiques intransigeants.
Je cite cette définition, plus longue que la précédente, parce que j’en ai marre qu’on me dise que je critique l’islam ou les musulmans quand je critique l’islamisme. Et je voudrais bien qu’on m’explique en quoi critiquer l’islamisme fait de l’auteur de la critique un islamophobe.

Ce qui nous amène au billet de Polluxe qui a fait l’objet d’insultes de ce connard de Gauche de Combat qui l’a traité d’islamophobe.

Je vous assure qu’il y a des baffes qui se perdent. Voila votre exercice pour demain : m’expliquer en quoi Polluxe est islamophobe pour avoir critiqué l’islamisme. Bon courage.

Après on parlera de laïcité, de valeurs de gauche, de "propos qui font le lit du FN même si ça nous rappelle les HLPSDNH" (heures les plus sombres de notre histoire), tout ça quoi !


58 commentaires:

  1. je crois que c’est clair, tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui[GdC] sont d’immondes fascistes

    Oui, il aime bien décerner des brevets d'appartenance à la Vraie Gauche™, ou bien, le cas échéant, excommunier ; d'abord c'est agréable et valorisant, et en plus le parti se renforce en s'épurant : c'est son côté stalino-takfiriste en quelque sorte.

    Mais là où ça devient rigolo, c'est quand il est lui même étiqueté "traître à la cause" du fait de ses mauvaises fréquentations, voir ICI, notamment dans les commentaires, un peu puérils tout de même ("t'es pas un vrai antifa, nananèreuh..").

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sont rigolos, ces commentaires...

      Supprimer
    2. Dites donc, les relations entre antifa et GdC sont exécrables. Il y a quelques citations à conserver pour plus tard...

      je ne sais pas qui tu es pour m’insulter ici, gratuitement, soigneusement planqué derrière ton écran… Tu serais devant moi, tu n’oserais pas si facilement…. Pauvre type. Continue à faire le courageux dans ton canapé…

      Supprimer
  2. "elle a dit plusieurs fois qu’elle ne pouvait pas être antisémite puisque les sémites ne regroupent pas que les juifs, nananère"

    Ça, c'est la ligne de défense n°1 des antisémites. Je crois qu'Ahmadinejad avait dû l'utiliser une fois, juste après un énième appel à la destruction d'Israël.

    RépondreSupprimer
  3. Tu es vraiment lâche.
    De toute manières, tu ne te rends même pas compte que tu es ridicule, à insulter les gens via un blog.
    Alors que tu n'es même pas capable de rencontrer les gens en face.
    Je vais te dire une chose de la part de mon mec: si on monte à Paris, on viendra te voir et on verra si tu auras encore les couilles de me traiter de folle.
    Tu es lâche, Nicolas, et tu balances des trucs en allant chercher dans le dictionnaire pour gamins de 12 ans, sans rien savoir d'autre que ce que tu as envie de savoir.
    Tiens, critique donc le judaïsme, pour voir, vas-y, critique donc.
    Tu vas dire , j'en ai rien à foutre, nana nère...comme un gosse de 12 ans.
    Tu es pathétique.
    Sorti de tes coups au bistrot avec tes potes piliers de comptoir, ton blog, t'es comme un con dans ta vie de célibataire dans ton petit appartement, avec tes bières, enfin c'est comme cela que tu le vis.
    T'es lâche , Nicolas.
    Et c'est pas une insulte, c'est un constat.
    Je te croyais mieux que ça.
    Je me suis gourrée.
    Adieu.
    Reste donc dans ta vie, avec tes bistrots, tes bières et ton blog, c'est tout ce que tu as.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi lâche ? Je ne me réfugié pas derrière un blog. Je signe avec mon nom et on sait où me trouver. Te rencontrer en face ? Bah...

      Le Larousse, pour les gamins de 12 ans, c'est à plier de rire.

      Tu peux continuer à tenter de me rabaisser, c'est bien toi qui est la risée.

      Supprimer
    2. Je constate.
      Tu es juste bon à insulter une femme derrière ton écran.
      Regarde-toi en face une bonne fois pour toute.
      Si ça ne te va pas, t'as qu'à lire ailleurs.
      Donc, c'est bien ce que je dis, tu es content d'insulter les chrétiens et le christianisme, d'insulter l'Islam et les musulmans, mais t'es incapable de faire de même avec le judaïsme.
      C'est bien ce que je disais.
      ça ne te va pas ce que j'écris?
      Va lire ailleurs.
      Et ça, ça veut discuter politique et ça ça veut donner des leçons, sacré bonhomme!
      T'as pas de couilles, t'es vraiment pas un mec. T'as rien dans le pantalon.
      Tu sais juste ouvrir ta bouche ici.
      Dis-leur donc en face, à tes potes arabes, ce que tu penses de leur religion, vraiment, au lieu de dégueuler ici. Mais ça, faudrait vraiment être plus couillu que tu l'es.

      Supprimer
    3. Pourquoi insulter le judaïsme qui n'est pas une religion mais une culture ? Tu confonds tout. Et où as-tu vu que j'insultais les catholiques et les musulmans ?

      Tu peux me dire où tu ouvres ta gueule ailleurs que dans les blogs ?

      Supprimer
    4. Le judaïsme est une religion. Et t'arrives à dire ça sérieusement?
      J'en ai assez lu, afin de le voir mais je passais sur cela car je te croyais pas atteint à ce point.
      Mais j'ouvre ma gueule où tu veux, même à Paris, au Kremlin Bicêtre, dans la vraie vie, moi.
      Il suffit juste de m'inviter.
      Quoi que je sais où tu es.
      je brule d'envie de te connaitre.
      Donc demain, si je deviens juive, je change de culture?
      J'ai connu un vietnamien, un jour, il est devenu musulman, il a arrêté de manger des nems...Ben, non.

      Supprimer
    5. Le judaïsme est l'ensemble de la culture juive et tout ça.

      Change pas le sujet. Pourquoi tu oses pas employer le mot juif comme tu as employé les mots musulman et catholique.

      Je lance des invitations fréquemment pour les Kremlin des Blogs. Tu es anonyme pas moi. Tu es lâche et lâche moi.

      Supprimer
    6. C'est pas moi qui ne critique que deux religions et spécialement l'islam.
      le mot juif ne me dérange pas, et c'est toi qui change de sujet.
      "c'est celui qui dit qui est"...c'est ça ta défense?
      Oh, on est sensé être sur un sujet sérieux, la politique!
      T'as toujours pas critiqué et insulté de la même manière les adeptes de la religion juive.
      CQFD.
      Tu veux que je te lâche?
      Mais justement, lâche-moi, oublie-moi, surtout.
      Cela me va très bien.
      Rendez-vous quand je pourrai monter.
      Mais moi, je suis une nénette, donc je monterai avec mon mec. Il a envie de t'éclater la gueule et il a qu'une envie c'est de voir si tu vas lui parler comme cela, en face.
      Arrête de m'insulter.
      Et vis ta vie.

      Supprimer
    7. Tu vois que tu es antisemite. Tu veux absolument que je critique les juifs en assurant que je critique les catholiques et les musulmans.

      Tu fais des menaces physiques maintenant. Tu es vraiment nulle.

      Supprimer
    8. C'est pas une menace, tu continues à m'insulter, il te rentre dans la gueule.
      C'est quoi, quand même, cette façon d'insulter les gens, simplement parce qu'on pense ce qu'on veut?
      Et tu recommences avec ton antisémitisme, un juif n'est pas sémite.
      Si demain un juif devient musulman, il reste ce qu'il est.
      Un magnrébin, c'est un sémite, un palestinien, c'est un sémite.
      Un juif, c'est sémite, européen, même indien, ou noir. Mais la plupart des juifs ne sont pas des sémites.
      Et je ne suis pas anti-judaïsme, moi, vu que je fais la différence entre un fils de pute comme Netanyahou et un Noam Shomski, un Einstein et un Ariel Sharon, le boucher de Sabrah et Chatilah, une Esther Benbassa et un Avigor Lieberman.
      Je suis pas paralysée par la trouille dès qu'il s'agit du judaïsme, du sionisme et du reste.
      Toi, tu es antisémite, vu que tu confonds les sionistes avec les juifs.
      Lis donc ce que dit Une Autre Voix Juive, avant de l'ouvrir.

      Supprimer
    9. Relis la définition d'antisémite. La changer est du révisionnisme.

      Supprimer
    10. Le jour où Rosa Elle monte à Paris pour un KdB, qu'elle vienne légèrement vêtue sinon je ne viens pas, je préviens!

      Supprimer
    11. "Par la suite s’étaient créés en Allemagne et en Autriche des Partis « antisémites » tandis qu’en France, le mot « antisémite » apparaissait dans le Journal des Goncourt en 1890, le mot « antisémitisme » dans Le lys rouge d’Anatole France en 1896. En 1898 la Chambre des députés comportait un groupe, avec Drumont à sa tête, de 22 députés « antisémites ».



      Dans l’esprit de ses promoteurs, le terme antisémite apporte une notion nouvelle et assez méprisante par rapport au terme traditionnel d’antijudaïsme : le Juif n’est plus seulement l’adepte d’une fausse religion mais le porteur, de par sa simple naissance, de caractères anthropologiques spécifiques, disons de critères raciaux, en même temps que lui sont attribuées des fonctions sociales ou économiques que l’on réprouve. Dans l’antijudaïsme, tout au moins dans l’antijudaïsme chrétien, une tradition religieuse s’affirmant porteuse de la Vérité s’oppose à une autre tradition religieuse qui, elle, serait dans l’erreur ; dans l’ « antisémitisme », il ne s’agit plus d’une opposition d’ordre doctrinal ou idéologique mais d’une hostilité a priori envers des individus en tant qu’étrangers « de race ». "
      mais vu que t'es inculte

      Supprimer
    12. Tu as passé du temps à chercher. Mais prends un dictionnaire et l'usage du mot dans le langage commun. Elle est là la vraie culture, pas la culture révisionniste. Mais tu es tellement bête que tu abondes dans mon sens : l'antisémitisme porte contre les juifs.

      Supprimer
    13. « Je vais te dire une chose de la part de mon mec: si on monte à Paris, on viendra te voir et on verra si tu auras encore les couilles de me traiter de folle. »

      Eh bien voilà, tout est dit, les masques tombent pour de bon ! Si t'es pas assez antisémite, mon mec moustachu qui l'est encore plus que moi va venir t'exploser la gueule !

      Quand musulman fâché, lui toujours faire ainsi.

      Supprimer
    14. Didier, oui c'est beau hein !

      Supprimer
    15. Je dois dire que c'est presque trop beau ! On dirait qu'un vieux réac islamofuge a pris le contrôle de son blog et s'emploie à déconsidérer sa "cause".

      Dans l'ensemble, ces escarmouches (ne vous fâchez pas, les gens : je l'ai fait exprès…) israélo-arabes des derniers jours ont achevé de mettre à nu les islamolâtres, à en juger par les billets en rafales, d'une totale incohérence, de Dame Rosa, ceux de GdC et même, sur un mode moins asilaire tout de même, le dernier de votre ami Juan.

      Supprimer
    16. Au moins Sarkofrance est direct ...

      Il empêche que toute cette histoire ne sert personne, ni Israël ni la Palestine, d'ailleurs.

      Supprimer
    17. l'antisémitisme porte contre les juifs

      Non, non : l'antisémitisme porte contre les Juifs, avec majuscule, donc ça ne se limite pas aux fidèles d'une religion.

      Il s'agit bien de critères raciaux, comme précisé dans le commentaire de cette pauvre Rosaelle, même pas foutue de comprendre ce qu'elle copie/colle ; en plus elle confond peuples sémites et langues sémitiques, à l'instar de toutes les baltringues judéophobes semi-cultivées qui pullulent sur le ouèbe.

      Elle pourra éventuellement combler ses lacunes (étonnantes pour une soi-disant universitaire) en googlant le nom de Wilhelm Marr.

      (CLIC)

      Supprimer
    18. J'ai lu,Malavita, passionnant (j'ai aussi googliser pour voir, dans des sites relativement sérieux, très peu utilisent la majuscule, mêmes s'ils ne se réfèrent pas aux pratiquants de la religion).

      Mais j'insiste sur le point de départ : avant d'étaler une culture qu'elle n'a pas (je suppose qu'elle était concierge à l'université) ou qu'elle acquiert ou retient de manière partielle, elle doit s'intéresser au sens des mots. Parce que quand on commence à détourner l'usage commun des mots, voire la définition commune, comme celle du mot "juif", c'est grave et cela autorise tout.

      Supprimer
    19. "Je vais te dire une chose de la part de mon mec: si on monte à Paris, on viendra te voir et on verra si tu auras encore les couilles de me traiter de folle."

      Et mon grand frère, il va te taper !! Nananère !!!!

      Même pas capable de se défendre, il faut qu'elle transmette les mots de "son mec"....

      La violence est décidément la force des faibles d’esprit.

      "Mais moi, je suis une nénette, donc je monterai avec mon mec. Il a envie de t'éclater la gueule et il a qu'une envie c'est de voir si tu vas lui parler comme cela, en face."

      HAHAHHAHAhahahhaha !!! C'est vraiment trop drôle !!!

      Bravo Nicolas, vous nous l'avez énervé et c'est absolument jouissif !!!

      Supprimer
  4. Ben tu fracasses dis donc... J'avais dit que je reviendrai plus tard, mais comme la tu tapes sur des gens dont je pense qu'ils sont dangereux, je ne peux que te soutenir.

    Même si c'est un peu fatiguant ses guegerres... ( surtout que tu draines d'autres zozos qui veulent faire pareil, bon...)

    RépondreSupprimer
  5. Je vois que Rosa Elle emploie des arguments percutants destinés à convaincre : "C'est pas une menace, tu continues à m'insulter, mon mec te rentre dans la gueule", " je suis une nénette, donc je monterai avec mon mec. Il a envie de t'éclater la gueule ".
    Le niveau de la bloguerie est tombé bien bas....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, c'est très bien au contraire, de savoir à qui on a vraiment affaire !

      Il y a des femmes qui se donnent des apparences de petites bourgeoises bien comme il font, et ;qui sont des bâchées volontaires, à l'intérieur de ce qui leur sert de cerveau.

      Bon, restons-en là, sinon le yéti va venir nous casser la gueule…

      Supprimer
    2. Les masques tombent, pas le voile.

      Supprimer
  6. Je passais dans le coin, j'ai vu de la lumière puis, me voilà! Si je dérange, je peux revenir demain, me dire. (Wahoo! Quel baston! C'est beau les vacances, qu'est ce qu'on rigole!) :-)

    Sinon, pour le" #Kdb Spécial Rosaelle" , merci de nous prévenir à l'avance, qu'on réserve nos journées hein? Je poserai des jours de repos pour la circonstance, je ne peux pas rater ça, Ah non! Je réserve la place de devant (Aaahh je rigole! Quoique...)

    Pour le reste, Peace sur les blogs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    2. Ah non ! Vous vous démerdez avec les affiches.

      Supprimer
    3. Ah, tiens, le commentaire a été supprimé.
      Sage décision, mais triste décision.
      Il était évident que le contexte excluait l'insulte, mais... Quand je pense que, pour avoir écrit, en parlant d'une amie anglaise très british, qu'elle était "anglaise d'origine anglaise", Rosaëlle m'avait épinglée dans sa moisisphère en hurlant au racisme... eh bien ça vaut mieux. Perte de temps que toutes ces discussion, pertes de temps, et sentiment de vertige quand on se demande si l'offusqué croit à ce qu'il dit, s'il en souffre vraiment. Qualifié ensuite de bounty par cette même Rosaëlle, Bembelly n'avait pas semblé souffrir de racisme, alors. Peut-- être parce qu'on lui reprochait de n'être pas assez raciste, justement. Enfin bon... Il y a des gens pour qui qui l'on doit châtier son langage, pour qui l'on doit faire spécialement attention, parce qu'ils sont à l'affût de tout ce qui pourrait porter atteinte à une dignité sans cesse écorchée. Souffrent-ils vraiment, sont-ils vraiment choqués ? J'ai le souvenir d'une conversation de blog, je disais "invalide" pour "handicapé physique" et une femme m'a apostrophée, indignée. Elle était paralysée, et me répétait sans cesse que je n'avais pas à me moquer, que ça pouvait m'arriver à moi aussi. J'avais beau essayer d'expliquer que je ne me moquais nullement, bien au contraire, rien n'y faisiat, il fallait que j'enlève le mot "invalide". Bon, finalement, je voyais bien que ça lui faisait quelque chose, j'ai enlevé. Elle a parlé ensuite de victoire de sa part sur une handicapophobe. J'avoue que je me sens triste et désarmée, que je me demande où est ma faute et que je ne sais pas comment faire pour m'en disculper. Dans ce post de Didier, j'ai vu de la grosse blague de mecs pas fins, comme quand il parle de Tonnégrande, mais rien de raciste envers Bembelly, pas plus que d'accusation de nazisme envers Nicolas.

      Les Didier Goux ont, et auront toujours une énorme supériorité sur les Bembelly, Rosaelle et associés : ils savent parler, savent écrire, et lire. Ils ne cherchent pas à faire illusion. Leur seul tort est de croire que l'intelligence est mieux partagée qu'elle ne l'est en réalité.
      C'est juste un problème de bêtise et de jalousie, pas de religion ou de couleur de peau.

      Supprimer
    4. Évidemment qu'ils sont supérieurs. Et c'est bien dommage. Le monde va crever parce que ses habitants ne savent plus manier et lire les mots. La folle me traitait d'inculte mais ces andouilles ne savent même pas replacer une phrase dans son contexte.

      On n'a plus le droit d'employer un mot. Dans les années 80, on n'avait plus le droit de dire noir, il fallait dire black. Dans 10 ans, on n'aura plus le droit de dire "homme de couleur" (et c'est aussi bien) mais ils continueront de revendiquer leurs différences.

      Ils pleureront sur le manque d'intégration mais auront oublié la cause : eux.

      Ce qu'il y a de drôle, c'est que le mot "lyonnais" employé par Didier était beaucoup plus péjoratif, dans le contexte. Genre : le plouc provincial.

      Supprimer
  7. Le mec à Rosa c'est un p'tit nerveux à qui il manque une couille de naissance et l'autre c'est Rosa elle-même qui la porte...

    RépondreSupprimer
  8. Mais qu'est-ce que Rosaëlle a fait ou dit de plus que ce qu'elle a toujours dit ? Tant de mois et d'années de tolérance, et maintenant c'est fini ?

    ça va barder si vous dites "nègre" à Bembelly. Déjà, il n'aime pas que dans les rapports de police on parle de "type négroïde". Nègre, c'est soit l'insulte raciste, soit la négritude à la Black Panthers et à la Césaire. Vu que Bembelly voit tout à travers le prisme racial, il va choisir l'insulte, il ne va pas se départir de son armure de complexes et ne verra pas que le deuxième terme de la phrase "néonazi adipeux" est aussi une grosse injure, si on veut prendre tout au sérieux. Oui mais pour un blanc, c'est pas pareil. On ne rigole pas avec un pas-blanc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rosa est passée à la vitesse supérieure depuis quelques temps.

      "Type négroïde" est raciste. "Nègre" est de l'argot. Et Didier se place comme animateur d'un match de boxe d'anéantir guerre avec des propos. Pour le reste on est d'accord.

      Vous avez suivi nos tweets ou quoi ?

      Supprimer
    2. comment mettre des images en réponse?

      Supprimer
  9. Je peux réserver pour deux pour le prochain fight... oups ! pour le prochain KDB spécial paindanlagoule ?

    Bonne journée !

    Qu'est-ce-qu'on rigole !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais RosaElle c'est celle qui m'a dit qu'elle connaissait Mosco, Valls et que Sarkofrance était un agent planqué de l'UDI Borloo ?

      Supprimer
    2. Tu confonds pas avec Sofia ? (Du moins pour Sarkofrance, pour le reste elle l'a bien dit).

      Supprimer
  10. Et ben les dérapages de l'été..
    Bizarre mais toutes ces agressions verbales sur les réseaux ne me réjouissent pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi ça me va. Entre certains qui font de la propagande antisémite et les autres qui voudraient museler.

      Supprimer
  11. "type négroïde", raciste ?
    Pas pour les anthropologues, ni pour les médecins...
    Pour la police, maintenant, peut-être... je crois qu'on le remplace par "type africain" (alors que les nord-africains sont de type caucasien...) bref, ça n'a pas beaucoup d'importance, sauf si on tient à voir du racisme partout et à interdire d'évoquer les différences ethniques. http://www.ma-rhinoplastie.com/faq/les-differences-ethniques

    ...et, non, je ne suis pas les tweets (déjà, je n'ai pas twitter) mais je sais comment fonctionnent Bembelly, Rosaelle, et d'autres antiracistes: avec des entraves de préjugés raciaux. La magnification du nègre, sauf quand c'est un blanc qui cause, là il n'a pas le droit le blanc sinon de dire "ah ben moi chuis pas raciste puisque mon premier amant il était noir ou arabe et c'était super pasqu'ils sont superbien gaulés les noirzetarabes et qu'ils ont de l'érotisme exotique à en revendre' (ça, c'est dans le blog de Rosaelle et les commentaires d'OhOcéane). Et bof, toutes ces histoires de bounty, de machin-le-faf-raciste-il-m'a-traité...c'est bête, idiot, primaire, et un peu fatigant... mais tellement prévisible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pendant ce temps, Aimé Césaure se retourne dans sa tombe.

      Supprimer
    2. D'un autre côté, il n'a rien d'autre à foutre de la sainte journée, ce vieux con pontifiant au style ampoulé !

      Supprimer
    3. Moi non plus je ne suis pas raciste, ma première petite amie était de Colmar... Et je suis super bien gaulé aussi, probablement a cause de gènes exotiques...

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.