02 septembre 2014

Contrôler les chômeurs ? Une nouvelle priorité ?

Quand j’ai vu l’information, ce matin, j’ai failli défaillir : François Rebsamen demande à Pôle Emploi de renforcer les contrôles sur les chômeurs. C’est l’ami Politeeks qui ressort, ce matin, le communiqué du Parti Socialiste, quand il était dans l’opposition, alors que le gouvernement de Nicolas Sarkozy avait voulu faire la même chose. « Il est manifeste que cette majorité est prête à tout pour parvenir à afficher une baisse statistique des chiffres du chômage : après la multiplication des radiations administratives, l’encouragement au travail précaire et aux contrats à temps très partiel, notamment dans le secteur des services à domicile, voici venue l’obligation pour les chômeurs d’accepter des emplois au rabais, même loin de chez eux, sous peine d’exclusion de l’indemnisation chômage. »

La gauche veut tout faire pour que son passage au gouvernement ressemble à une bonne séance de Guignol ?


Je vais donner une piste à M. Rebsamen : s'il y a réellement 350000 emplois non pourvus en France alors qu'il y a entre 3 et 5 millions de chômeurs, ce n'est pas parce qu'une partie d'entre eux ne cherche pas de boulot mais peut-être bien à cause d'une défaillance de ses services....

18 commentaires:

  1. En même temps, Valls a quand même gardé un ministre gauchiste archaïque et bêtement "anti-patrons "dans son gouvernement !

    http://tinyurl.com/kec972a

    Elle est où, la cohérence socio-libérale ?

    RépondreSupprimer
  2. si j'ai bien lu la dépêche en cause , s'assurer que les chômeurs recherchent effectivement un emploi c'est pas les obliger à accepter n'importe quoi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis gros malin, as tu déjà été contrôlé par pole emploi comme chômeur? Moi oui, "votre CV n'est pas sur internet" , je prend mon iphone je tape mon nom + CV dans Google : 5 occurrences sur les 5 plus gros sites. Bilan je n'ai été radié que 15 jours. Donc ton ministre là , il devrait faire un stage à pole emploi qu'on rigole au lieu de raconter des conneries sarkozystes.

      Supprimer
  3. Il est parfaitement normal de contrôler que les chômeurs respectent leurs devoirs. Ils ont des droits qu'ils font respecter (ou tentent de faire respecter) et il est donc normal et logique (je dirais même moral) que l'Etat fasse respecter les devoirs.

    Pareil pour les gens en arrêt maladie.

    "ce n'est pas parce qu'une partie d'entre eux ne cherche pas de boulot mais peut-être bien à cause d'une défaillance de ses services...."
    C'est fort possible... Mon expérience en atteste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème je crois n'est pas tellement de contrôler les chômeurs (on sait tous que de toute façon il y a un manque chronique de moyens : en deux ans je n'ai été convoqué que 2 fois, et je n'ai jamais réussi à avoir qui que ce soit au téléphone ; il est vrai que je fais régulièrement des CDD pendant ce temps-là et que je ne suis certainement pas prioritaire).

      Le problème c'est qu'on en fait une priorité, et on remet ça sur le devant de la scène alors qu'il faudrait aussi, au hasard, s'occuper de la fraude fiscale, gérer les cumulards (tiens, Rebsamen, justement, apôtre du cumul des mandats !), contrôler ce que devient l'argent du CICE qui est quand même constitué de fonds publics, bref, alors que la fraude aux assedic est quand même infime (environ 140 millions d'euros sur 23 milliards servis) par rapport à cette fraude fiscale (environ 35 milliards et jusqu'à 50 milliards en étant plus rude sur les structures opaques).

      Bref cette idée viendrait de la droite, on parlerait de stigmatisation et d'enfumage (politique du bouc-émissaire). Tiens, c'est justement ce qu'on avait fait en 2008...

      Supprimer
    2. "Le problème c'est qu'on en fait une priorité" On est bien d'accord, mais est ce que ça va être une priorité ?

      Ce qui est hallucinant ce sont les commentaires de certains (FO et CFDT entre autre) qui utilisent comme d'habitude le mot, Ho ! combien galvaudé de "stigmatisation"...

      Il est vrai que si l'Etat veut récupérer de l'argent il ferait mieux de contrôler les comptes des syndicats.

      Pour le reste, Rebsamen (que je ne porte pas dans mon cœur) a simplement dit qu'il fallait renforcer les contrôles et c'est vrai, il faut les renforcer, il n'y a pas assez de contrôle.

      Je ne vois pas le problème. Les chômeurs ont des droits c'est normal que l'on contrôle qu'il respectent aussi leurs devoirs.

      Polémique ridicule.

      Supprimer
    3. @ clem : Je ne vois pas en quoi un chômeur fraudeur serait moins coupable qu'un col blanc qui planque du fric en Suisse. Si je comprends bien, vous vous montrez indulgents envers certains et impitoyable envers les autres qui se trouvent être vos ennemis de classe, comme par hasard.

      Supprimer
    4. Pourtant si. Le chômage est une assurance. Le type a cotisé pour y avoir droit. L'infraction qu'il fait est peut être de ne pas chercher de boulot. Mais vous connaissez beaucoup de gens qui ont cotisé suffisamment pour avoir droit au chômage qui ne souhaite pas sincèrement trouver du boulot ?

      Supprimer
  4. Je plussoye, et si tu veux faire un billet regarde les mots de twittos raisonnables qui sont outrés par cette sortie honteuse

    RépondreSupprimer
  5. Man dieu ! suis chômeur... j'ai peur ! Je tremble !

    M'en fout, j'ai même pas le RSA donc RAS !

    RépondreSupprimer
  6. Skandal,

    Tu es toujours con comme une bite. Ceci est un blog de gauche. Les gens ne sont pas d'accord avec toi : c'est normal. Et tu n'as pas à décider quels sont les sujets qui nous tiennent à cœur.

    Alors tu apprends à fermer ta gueule ou tu vas être à nouveau viré.

    RépondreSupprimer
  7. Les frondeurs, les fraudeurs...Ce gouvernement vire Sarko/parano.

    RépondreSupprimer
  8. ah la politique à pépère on voit ou ça rebsamen

    oui ca marche ;)

    RépondreSupprimer
  9. Aurais-tu levé le voile sur l'identité de l'un des contrefacteurs activement recherchés par la police ? ;) ➡ http://www.legorafi.fr/2014/09/01/la-police-saisit-pres-de-huit-tonnes-de-socialisme-contrefait-au-siege-du-ps/

    RépondreSupprimer
  10. Dis Rebs ....Amen toi par là et tu auras une partie de la réponse dans le blog des consultants APEC cela date mais sûrement toujours d'actualité...
    ici,l'article

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour vos commentaires les gens.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.