09 septembre 2014

Du mouvement à l'UMP ?

Nicolas Sarkozy a pris sa décision, il parait. Il sera candidat à la présidence de l’UMP. Les autres candidats, comme Hervé Mariton et Bruno Le Maire, peuvent aller se rhabiller. C’est con : j’étais près à soutenir M. Mariton, non pas parce qu’il ne dit pas que des conneries quand il n’est pas dans son rôle d’affreux réactionnaire mais parce qu’il est abonné à mon compte Twitter. C’est le seul cadre de l’UMP. Par contre, j’ai Alain Lambert et François Bayrou, en stock, mais pour Lambert, c’est pour raconter des conneries. Mais je suis hors sujet.

Il parait que Nicolas Sarkozy va changer le nom du parti, y remettre de l’ordre, rétablir les comptes et tout ça. En fait, il va en faire une machine à gagner la présidentielle. La primaire ne va être qu’une formalité, pense-t-il, mais il faut toujours se méfier avec ce genre de pronostic !

Libération fait sa une sur le retour aux affaires de Nicolas Sarkozy, avec la dernière qui vient d’éclore, sans compter le sondage a priori bidon pour faire croire qu’il est le seul à pouvoir battre Marine Le Pen au second tour… Jean-François Copé vient d’annoncer son ralliement ou, plutôt, d’appeler ses supporters de soutenir l’ancien président.  Je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle pour ce dernier.

Pendant deux ans, on va assister à un combat entre François Fillon et Nicolas Sarkozy. Je ne crois pas qu’Alain Juppé ira jusqu’au bout.

Quant à Bruno Lemaire et Hervé Mariton, ils semblent bien s’amuser. Bruno Le Maire a écrit dans un bouquin en 2004 : « Je me laissais envahir par la chaleur du bain, la lumière de la lagune qui venait flotter sur les glaces de la porte, le savon de thé vert, et la main de Pauline qui me caressait doucement le sexe. » Mon follower a déclaré récemment : « Moi, dans mes livres, je ne raconte pas comment ma femme me caresse le sexe. Je présente un réel projet. »

C’est dommage : il vendrait plus.




7 commentaires:

  1. on va assister à un combat entre François Copé et Nicolas Sarkozy ???
    Fillon rectifier cela
    vincent

    RépondreSupprimer
  2. Dans votre avant-dernier paragraphe, vous avez mis Copé pour Fillon…

    RépondreSupprimer
  3. "Jean-François Copé vient d’annoncer son ralliement ou, plutôt, d’appeler ses supporters de soutenir l’ancien président."

    il prépare son amnistie

    RépondreSupprimer
  4. Mariton est un des rares de l'UMP à avoir une colonne vertébrale avec Jacques Myard. C'est certainement pour cela qu'ils n'obtiendront jamais un poste de premier plan; les médiocres (Fillon, Juppé, Copé, etc.) apparaîtraient alors pour ce qu'ils sont.

    RépondreSupprimer
  5. Normalement, le soutien franc et massif de Copé à Sarkozy devrait le plomber et faire fuir ceux qui votent... Mais le militant de droite de base est malheureusement bien de base...

    Sur tes pronostics, moi c'est Fillon que je ne sens pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remarque qui fonctionne également pour l'électeur, ce qui pousse bien évidemment les candidats à promettre bien plus qu'ils ne pourront tenir.

      Supprimer
  6. Merci à tous (je réponds en coup de vent, faute d'iPhone, je ne peux revenir commenter en journée).

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.