18 septembre 2014

La messe de presse affaisse cette presse de fesses


Je n'ai pas suivi la conférence de presse de François Hollande, à part, un peu, dans Twitter. La conclusion que j'en tire est que ce sont surtout les médias qui ont été lamentables. Je pense à l'espèce de furie qui a posé la question à pépère et qu'il a renvoyé dans ses buts. Mais pas que. Il a été grandiose d'après ce que j'ai pu lire. 

Ah ! Les médias. J'arrive à la Comète, j'ouvre Twitter. Je tombe sur un article du point qui interviewe un soi-disant politicologue qui nous explique que François Hollande s'est adressé aux médias et pas aux Français. À mon tour d'expliquer à cette andouille. Pépère cause à la presse parce que ça s'appelle conférence de presse. Sinon, ça s'appellerait conférence de Français ou conférence d'électeurs. Et il n'aurait pas fait son truc à une heure où une grande partie des gens est au boulot. Dont moi, d'ailleurs. 

J'imagine PP, un illustre blogueur de droite, faire son billet de demain à propos de l'audience qui est inférieure à celle réalisée la précédente fois (peut-être, je n'ai aucune information), comme si on avait quelque chose à foutre de savoir si sur 45 millions d'électeurs 2 millions ou 2,3 millions ont regardé le truc. 

À part ça, j'imagine la réaction des personnalités politiques. Cambadélis : le Président a tenu un discours de vérité. Chatel : Monsieur Hollande reconnaît son échec. Morano : avec Sarkozy c'était mieux et j'étais dans la salle. Le Pen : alors, ça gaze ? Mélenchon : Hollande est tellement vide que son discours est creux. Treirweiler : c'est moi qui lui ai dit de dire ça mais il ment toujours. Tonnegrande : bon, tu mets une tournée ou quoi ? Aubry : oui, tiens ! Gayet : tu passes quand ?

Tous nuls. 

À part ça, il a dit quoi pépère ? Le vieux Joël qui est plutôt Front de Gauche est la seule personne qui m'a dit oralement ce qu'il avait pensé de la conférence après en avoir vu les trois quarts.

Hollande a été bon. 

N.B. : les propos de Méluche que je relate sont à peu près exacts, je cite de mémoire un tweet. 



16 commentaires:

  1. pour ce que j'ai regardé , le jugement du vieux Joel est encore bon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais tu es engagé contrairement à lui.

      Supprimer
    2. Je précise ma réponse : il est à peu près évident que je l'aurais trouvé bon. Mais, en l'occurrence, mon propre avis m'importe peu.

      Supprimer
  2. Pour Méluche, tu as juste.
    Philipot est pas mal aussi : En gros ça donne :l'autosatisfaction n'est pas une méthode de gouvernement, c'est une insulte. Pépère venait juste de finir de parler.
    Pour une fois, je l'ai regardé, rien n'a été esquivé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Philippot est très fort pour ressembler aux autres imbéciles.

      Supprimer
  3. " l'espèce de furie qui a posé la question à pépère et qu'il a renvoyé dans ses buts."
    On peut savoir quelle question?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celle à propos de sa vie privée.

      Supprimer
    2. Mais elle n'avait rien d'une furie, cette dame ! Et ne pas poser cette question aurait été une faute professionnelle ; de même que c'en est une de s'être contenté d'une non réponse dédaigneuse : les journalistes anglo-saxons ne l'auraient pas lâché aussi facilement.

      Pour le reste, non, désolé, il n'a pas été bon, dans la mesure où il n'avait rien à dire d'important, qu'il a menti plusieurs fois, et qu'il a passé son temps à dire qu'il faisait un boulot très difficile et qu'il espérait que ça finirait par marcher (en gros).

      Enfin, tout cela est sans aucune importance.

      Supprimer
    3. Nous ne sommes pas en anglo-saxonnerie.

      Si vous l'avez trouvez mauvais et Joel bon c'est qu'il n'a as été mauvais.

      Supprimer
  4. Un peu hors sujet (mais pas tant que ça), je vous recommande la lecture de cet amusant article

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle fiction ! Je pourrais faire la même pour démontrer que Hollande sera réélu ou passera la main â Valls.

      Je peux partir de la perte du pouvoir par la gauche volontairement en 2002.

      Supprimer
    2. Je vais le faire si je trouve le temps.

      Supprimer
  5. Pépère a fait du Hollande ! Ou l'inverse ! ché pu !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.