04 septembre 2014

Popularitéméraire

Dans mon billet de ce matin, je citais la cote de popularité de Pépère vue par TNS en disant qu'elle ne pouvait plus descendre beaucoup. J'avais tout faux ! Il a perdu 7 points par rapport aux chiffres de juillet (il n'y a pas de mesure en août). 

13% des Français déclarent lui faire confiance. Je n'ai pas regardé le détail mais je suppose que le sondage a été fait après le remaniement mais avant "le livre". 

L'indice de confiance de Manuel Valls chute également énormément. 

5 commentaires:

  1. Bah, c'était prévisible, non ?

    Je reste stupéfait par la fixette que tout le monde fait sur les sondages mesurant la popularité de tel ou tel politique. Comme si cela avait le moindre intérêt. Ils faisaient comment avant 1978, date de création de ce barème ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prévisible ? Bof. Une majorité des gens étant satisfaits du nouveau gouvernement.

      Je ne fais pas une fixette. J'en ai fait un billet uniquement parce que j'ai dit le contraire ce matin.

      (Votre jeu de mot sur votre blog a été fait plusieurs fous dans Twitter, dont par moi. Je suppose que d'autres l'ont fait avant).

      Supprimer
    2. Comme quoi les grands esprits se rencontrent... Ceci dit, il était tellement facile que je n'ai pas résisté.

      Supprimer
  2. Le plus inquiétant, pour lui, c'est que, désormais, une majorité de gens de gauche ne lui font pas confiance non plus.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.