10 octobre 2014

Ebola, bah !

L’information qui fait la une de l’actualité, à l’heure où je vous parle, est qu’une dame hospitalisée n’a pas le virus Ebola. Je vais, à mon tour, donner une information : il est environ 18 heures et je vais aller au bistro. J’ai reçu un mail d’alertes du Figaro. Ce truc est le seul machin d’information auquel je suis abonné. Ce n’est pas pour être informé mais pour me moquer du Figaro. J’espère d’ailleurs qu’ils ne vont pas m’envoyer un mail à chaque fois qu’une personne hospitalisée n’a pas Ebola.

J’avais reçu une alerte du Figaro, dans la journée, pour dire qu’une petite dame hospitalisé avait peut-être Ebola. Une collègue à moi vient d’éternuer. Elle a peut-être éternué.

Je vais vous dire ce que je pense d’Ebola, tiens ! Les blogueurs politiques ne disent pas assez ce qu’il pense des virus. C’est un virus méchant. Il mérite une baffe. Il a fait environ 3 000 morts dans toute l’Afrique alors que l’alcool fait 60 000 morts en France tous les ans. Je préfère donc que l’on parle d’Ebola que de cirrhoses, de cancers et de maladies cardiovasculaires. C’est meilleur pour le moral.

Savez-vous que Ebola Gay est la variante du virus Ebola pour les homosexuels ? Il détonne beaucoup plus. Cette plaisanterie tourne dans Twitter depuis plusieurs jours mais je tiens à signaler que je suis le premier à l’avoir faite. C’est le principal inconvénient de Twitter. Des millions d’imbéciles sortent des jeux de mot en étant persuadés être les premiers. Il suffit de leur prouver qu’ils ne sont pas les premiers et ils ont honte.

Ah ! Je vois une lectrice dans le fond à gauche qui se dit « ah mais il est gonflé, le gros, de plaisanter et surtout de relativiser. »


Je ne relativise pas. Je fais confiance dans ce qu’on appelle les autorités sanitaires pour prendre en compte les mesures qui pourraient nous éviter de voir des millions de mort. Déjà, en 1347, au 3000ème mort de la fameuse peste noire qui a dévasté la moitié de la population européenne, un blogueur un peu con disait : ce n’est pas grave, vous verrez, un jour, on aura plus de mort par an dans des accidents de la route, rien qu’en France.

17 commentaires:

  1. Réponses
    1. Serait-on de la même generation ?

      Supprimer
    2. Ça nous rajeunit pas comme disent les vieux.

      Supprimer
    3. J'ai raté d'assez peu la guerre d'Algérie...

      Supprimer
  2. Depuis que mon iPhone est en réparation, je n'ai plus d'alerte infos. Quelque part ça me manque...

    (mais sinon, tes manips du Figaro me rappellent combien Libération est en crise, et quelque part c'est bien aussi (sourire jaune et béta :) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne compare pas les deux torchons. Le Figaro est en pleine forme. Je lisais quelque part que les journaux politisés sont toujours plus en forme quand ils sont dans l'opposition.

      Le Canard Enchaîné qui tape sur le gouvernement (mais n'est pas politisé) à essentiellement un lectorat de gauche. Il va beaucoup moins bien quand la gauche est au pouvoir.

      Toujours est-il que je suis abonné aux alertes du Figaro suite à une erreur de manip. J'ai décidé de les garder quand j'ai constaté la connerie de ces trucs (retard d'une heure entre ll'information dans Twitter et l'alerte ou entre l'heure de rédaction du mail et sa réception. Ou information sans interet). Ca aurait pu tomber sur n'importe quel canard. Sur iPad, Le Figaro est une de mes meilleures sources d'information. La nouvelle version de l'appli du Monde est plaisante mais ne donne pas immédiatement les informations importantes. Celle de Libé est nulle.

      Supprimer
  3. On A confiance DANS, ou on FAIT confiance À : il faut choisir, bordel !

    Sinon, je suis ravi (et un peu surpris tout de même…) d'apprendre que le Canard enchaîné n'est pas “politisé” : ce blog est décidément irremplaçable quand il s'agit de dévoiler des choses cachées depuis la fondation du monde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Canard tape sur le pouvoir en place. C'est dans ce sens qu'il n'est pas politisé. Si vous n'avez que ca foutre que de polémiquer sur une parenthèse.

      Supprimer
    2. Mon film ne commence que dans vingt minutes et j'ai rédigé mon entrée de journal du jour. J'ai même eu le temps de mettre une petite chanson russe sur le blog. Donc, j'ai tout mon temps.

      La non-politisation du Canard est une foutaise : on ne tape pas de la même façon, selon qu'on s'arme d'un gourdin ou d'un brin de paille.

      Supprimer
    3. Sinon, j'ai parlé de ça simplement parce que je n'ai rien à dire sur les virus en particulier, et sur celui-là en particulier.

      (En quoi serais-je concerné par une bestiole qui ne s'attaque qu'aux nègres et aux infirmières ?)

      Supprimer
    4. Moi j'étais dans le métro. Je vous l'ai dit : ne chipotez pas sur une patenthese d'autant que je précise que son lectorat est de gauche. C'est un journal que l'On peut difficilement comparer à d'autres. Il n'empêche que c'est une entreprise financière qui vit plus de son matelas que de ses ventes...

      Supprimer
    5. Je sais que vous avez dit ca "comme ca". Vous vous en foutez autant que moi. Par exemple, j'ai une procuration beaucoup plus importante : les cédilles semblent avoir disparu de mon iPhone. Que je fasse des fautes est une chose, mais là...

      Supprimer
  4. Ah ! Mois qui pensé qu'on avait éboli... non, ébolu... non plus... ébolatisé... non plus... ah zut !

    Ah oui, aboli la peine de... du truc qu'on meurt mortellement !

    Non c'est pas ça ? C'est un truc qui se propage mais ne s'arrête pas aux frontières ? Ah ok ! Dans ce cas je préfère le nucléaire ! Vive Ebolia... oups pardon ! Ebola !

    #Oups

    RépondreSupprimer
  5. "Savez-vous que Ebola Gay est la variante du virus Ebola pour les homosexuels ?" Une autre variante du virus, Enola Gay, a frappé uniquement les japonais..

    RépondreSupprimer
  6. Ah! T'as enfin trouvé la 1ère et enlevé le frein à main...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.