06 octobre 2014

Manif pour toutou

Je viens de me rendre compte que je n'ai pas fait de billet au sujet de la manif pour tous d'hier qui étaient des milliers qui étaient vingt et cent dans ces wagons bondés nus et maigres tremblant et j'ai oublié la suite et l'ordre exact. D'un autre côté, je n'y étais pas. Je n'ai rien à dire. L'écart entre les chiffres de la police sont à plier de rire. Dans le temps, "on" disait 3 millions, il disaient 1 million. On concluait sagement que ça faisait 2 millions et on passait à la tournée suivante. Aujourd'hui, on dit "70000", ils disent "500000". Les policiers n'étant pas passés à gauche et étant toujours les mêmes, on peut conclure avec 100000. Allez ! Je suis de bonne humeur ! 150000. 

Ce matin, j'ai lu la presse et j'ai vu un commentaire d'un abruti reactionnaires et catholique. Le gars disait : ils ne nous imposeront pas leur mariage. 

Je vais lui répondre. Patiemment. 

Cher Monsieur,

Nous ne vous imposons absolument rien. Avec la loi Taubira, nous ne vous obligeons de vous marier avec votre garçon boucher et de procréer avec lui grace à de subtiles pratiques sodomites relativement sociales libérales si on n'y pense bien. 

Ayant pesé le pour et le contre (sachant que je suis pour, le pour pèse plus lourd, je vous l'accorde), c'est vous qui voulez nous imposer votre de modèle de famille. C'est indubitable et non négociable. 

Je vais vous rassurer, mon brave monsieur, pour faire un enfant, il faut un homme et une femme. 

Ce sujet mérite d'être approfondi. Pas la femme, imbécile, seulement les pré-requis pour faire un enfant. Figurez-vous que j'ai été un enfant. Maigrichon, même, mais c'est une histoire d'amygdales qui m'empêchaient de manger. Si j'ai du respect, de l'admiration et tout ca pour mes parents, ce n'est pas pour avoir aporté les choses qu'il fallait pour me concevoir. C'est un secret familial assez subtilement gardé mais il parait qu'ils n'ont fait que tirer un coup. Ma mère m'a effectivement porté ce qui ne fut pas une chose aisée. Du moins, par rapport à une naissance normale, vu que je la faisais déjà chier avant de voir le jour : elle a du rester alitée quelques mois mais ceci ne nous regarde pas. D'autant que mon souvenir intra-utérin est assez léger. Bref, s'ils méritent respect et admiration, c'est pour m'avoir élevé ce que vous pourrez juger raté, la question est pas là.

Ils m'auraient obtenu par adoption, GPA, PMA ou sauterie avec le facteur, ça ne changerait strictement rien. Ils ont consacré des années à me supporter. Vous préconisez qu'une famille doit être conçue par des moyens conventionnels, la position du missionnaire dans le noir (non, pas toi, Bembelly). Le sujet n'est pas là. 

Je vous passe l'adoption. Des enfants naissent "sans parents". Si vous préférez les donner à manger aux cochons, dites-le. C'est assez reactionnaire, vu que c'était une pratique assez courante à une époque. 

Sur la PMA, vous êtes contre. Soit. Vous préféreriez qu'une lesbienne s'adonne à des pratiques sexuelles différentes de celles qu'elle aime. Elle ne veut pas. Qu'elle se fasse engrosser par la médecine, si vous voulez bien me pardonner un instant de vulgarité, ce n'est pas mon problème. Mon problème est de savoir si la sécu paye. Ou si je paye. La seule question intéressante est de savoir si la PMA doit être prise en charge par la sécu. 

Quant à la GPA, j'étais contre et le premier ministre partageait mon avis. Cela étant, j'ai lu une interview d'Elisabeth Badinter qui serait susceptible de me faire changer d'avis. Merci Dagrouik. Nous sommes néanmoins devant un cas qu'il convient d'étudier, comme l'a rappelé Manuel Valls. Dans la mesure où c'est autorisé à l'étranger, comment faire ? Il a apporté un début de réponse. Vous pouvez y reflechir. 

Quant à vous, cessez de vouloir m'imposer un modèle de famille à cause de quelques cas à la marge. Nous et nos enfants ne finiront pas tous homosexuels. Ça serait pourtant plus rigolo.  

Vous êtes con.

Cordialement,
Nicolas. 

17 commentaires:

  1. Il y a longtemps que vous n'aviez pondu un billet aussi con, et auquel vous ne croyez pas vous même : bravo !

    Plus sérieusement : arrêtez donc de donner des gages aux connards de gauche dont vous ne faites pas partie. Je veux dire : cessez de faire des billets sur ces sujets stupides qui ne peuvent intéresser qu'Élodie et auxquels vous ne comprenez rien (ce qui est tout à votre honneur).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça faisait longtemps que vous n'aviez pas fait un commentaire aussi con, ce qui prouve que j'ai parfaitement raison : vous ne savez pas quoi dire quand on sort des arguments valables.

      En quoi seuls quelques abrutis auraient-ils plus le droit de définir la famille que d'autres ?

      Supprimer
    2. Peut-être parce qu'ils n'auraient jamais permis que de pareilles saloperies soient distribuées dans les lycées :
      http://www.planning-familial.org/sites/internet/files/fsf_brochure_210911_bassedef.pdf
      http://www.sos-homophobie.org/sites/default/files/guide_gay_de_la_drague.pdf?q=documents/guide_gay_de_la_drague.pdf
      Peut-être parce que la famille c'est justement ce que les tarés idéologues au pouvoir veulent détruire.

      Supprimer
    3. Personne ne veut détruire la famille. C'est un fantasme reactionnaire.

      Supprimer
    4. Je vais rassuré K. mais il s'en fout sans doute, j'ai une grande famille et le gouvernement ne m'a rien détruit.

      Supprimer
    5. Bon il va vraiment falloir que je rédige un billet qui n'intéresse que moi. Ça s'impose.

      Supprimer
  2. Super, quel talent...et comique en plus....😀

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. C'est simple. Il me faut quinze minutes, un comptoir et un iPhone.

      Supprimer
  4. Et les enfants que les curés ont avant de quitter l'église ?
    On en parle ou pas ?

    RépondreSupprimer
  5. T'inquiètes pas, cette manif passée quasiment inaperçue (et encore plus en province) ne méritait même pas une note.

    RépondreSupprimer
  6. Et voici que, via un lien cliqué sans réfléchir, je me retrouve ici ... Et comme c'est addictif chez moi, devant des choses à lire, je ne peux pas résister, je dois lire ... donc je lis !
    Et en fait je trouve que c'est un très beau billet !
    Qui me touche d'autant plus que, vu les fautes de frappes, on voit qu'il a été écrit avec un max de spontanéité ..
    Et merde ! ... Mais très beau billet quand même !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.