28 octobre 2014

Tendre le bâton à Pellerin

La question du jour (hier, mais je suis en retard) étant de savoir s’il faut être particulièrement cultivé pour être ministre de la culture, nous allons répondre par d’autres questions. Par exemple, faut-il être grabataire pour être secrétaire d’Etat aux personnes âgées ? Faut-il être sportif pour être ministre des sports ? Faut-il être toubib pour être ministre de la santé ?

On pourra me répondre qu’il faudra un certain niveau de culture. Néanmoins, on en arrive à n’importe quoi… Dans le Figaro, hier, un écrivain lançait une « lettre ouverte à Fleur Pellerin » (reprise par Koltchak). Pour résumer, il reproche à notre ministresse de ne pas avoir appris par cœur la fiche Wikipedia de Patrick Modiano.

Elle est belle la culture ! Il faut que les ministres trichent pour faire croire qu’ils sont cultivés (alors qu’ils sont déjà occupés à tricher avec le fisc).

D’ailleurs, parmi tous les heureux internautes qui se foutaient de la gueule de Mme Pellerin, combien connaissaient-ils l’existence de Modiano avant son prix Nobel ? Combien auraient été capable de citer le titre d’un de ces livres ? Combien en ont-ils lu ?

19 commentaires:

  1. Je viens de lire l'article de Combaz (le direct du gauche de Combaz : voilà un titre que vous auriez pu faire…) : il ne reproche pas à Mme Pellerin d'être inculte (je suppose qu'il ne nourrit plus depuis longtemps la moindre illusion sur la culture des ministres), mais de n'être même pas capable de faire correctement son travail, en se renseignant sur cet écrivain dont elle ignorait tout et qui vient d'être couronné par un prix prestigieux. Et, en effet, c'eût été la moindre des choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De tricher et de faire croire qu'elle connaissait ?

      Supprimer
    2. Elle aurait au moins pu s' abstenir de Twitter qu'elle admire son oeuvre, ce qui implique qu'elle en a une connaissance au moins partielle.
      D'ailleurs, il serait judicieux que les détenteurs de maroquin s' abstiennent de twitter, moins de conneries seraient dites.

      Supprimer
    3. Tricher, non, mais avoir l'air de savoir de quoi il retourne, c'est le minimum syndical. D'autant que pour reprendre la maxime de Bussy-Rabutin, il faut « que les apparences soient belles car on ne juge que par elles. »

      Supprimer
    4. Oui. Ben si. Vous demandez à ce qu'un ministre fasse de l'esbroufe.

      Supprimer
  2. Y'a que Sarko qui pense comme ça. Nommer Laporte et Douillet ministres du sport, c’était du grand n'importe quoi.
    (Ton titre est excellent)

    RépondreSupprimer
  3. j'ai jamais lu un Modiano et je ne m'en porte pas plus mal
    pourtant je prétends avoir une certaine culture et même une culture certaine

    RépondreSupprimer
  4. D'abord Fleur Péllerin est MCC depuis peu, ensuite par ses postes ministériels, elle a eu énormément de travail et c'est le message qu'elle voulait faire passer, elle n'a plus tellement le temps de lire des romans tellement elle a de dossiers. Donc, effectivement, c'est vraiment injuste pour elle. Parce que c'est pas plus mal d'avoir une ministre aussi brillante, qui plus est, au fait des aspects numériques, ce qui est un avantage certain quand à la transformation numérique en cours sur les secteurs dont elle a la responsabilité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Elle a d'autres défauts.

      Supprimer
    2. A lire aussi sur le sujet https://twitter.com/ThomasCadene et le tweet débile de C. aslolovitch https://twitter.com/askolovitchC/status/526452375268380673

      Supprimer
  5. Il y a quand même des limites
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/04/12/97001-20110412FILWWW00390-morano-confond-renault-et-renaud.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on est de gauche, on évite le mépris de classe. C'est plus…classe...

      Supprimer
  6. Félicitations de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, à Patrick Modiano, Prix Nobel de littérature

    Publié le 09.10.2014 à 15h00 - Paris

    Communiqué de presse

    Patrick Modiano est Prix Nobel de littérature.

    C’est un jour heureux pour la littérature française, une très grande émotion et une immense fierté pour la France et pour l’ensemble de nos concitoyens.

    Le Jury du prix Nobel a décidé de distinguer cette année un auteur français dont les romans, traduits en 36 langues, ont bouleversé et passionné des générations de lecteurs à travers le monde.

    De La Place de l’Étoile à son dernier roman Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, son œuvre empreinte d’une douce mélancolie s’aventure avec une infinie poésie dans les replis de la mémoire et les méandres du souvenir. Écrivain d’un Paris occupé, des visages oubliés et des enfances retrouvées, il s’empare des destins individuels pour redonner vie à toute une époque.

    Prix Goncourt plusieurs fois récompensé pour l’ensemble de son œuvre, il ne manquait que cette ultime consécration à Patrick Modiano qui représente aujourd’hui aux yeux du monde la vitalité et le rayonnement de la littérature française.

    Je lui adresse mes plus chaleureuses félicitations.

    RépondreSupprimer
  7. Elle aurait quand même pu citer 'fleur de ruine'.

    RépondreSupprimer
  8. C'est qui Mondiano ? (il est ministre ?)

    RépondreSupprimer
  9. Je ne lis pas, mais j'écris. C'est sûrement l'inverse que je devrais faire.. Nul n'est parfait

    RépondreSupprimer
  10. Complètement ridicule cette histoire... Je suis le Twitter et l'actu de Fleur Pellerin depuis le début et je l'ai en haute estime: integre, sérieuse, pro avec simplement le manque de roublardise DS vieux politiques français...
    Bref, de la fraîcheur dans ce monde politique asceptise...
    Pauvres Français...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.