29 novembre 2014

Didier Chouat et l'histoire de l'UTL de Loudéac

Conférence de l'UTL de Loudéac sur le thème "ces crétins de blogueurs".
« Création UTL Loudéac

Tout commence en 1987 et cinq personnes ont été les protagonistes dans la création de la section Loudéac :
  • Mme Cagniart-Avril, secrétaire générale de l'Université du 3ème âge et du Temps Libre de St Brieuc, qui organise une réunion d'information à Loudéac, le vendredi 11 décembre 1987 (40 personnes présentes),
  • M. Chouat, député des Côtes-du-Nord, qui a soutenu Mme Cagniart dans sa démarche et a été le lien entre cette dernière et les participants à la réunion,
  • le Dr Cordier, maire-adjoint, qui a contacté M. Le Guen et reçu son accord pour prendre en charge le dossier,
  • M. Le Guen, responsable de l'Antenne de Loudéac,
  • M. Le bâtonnier Poupart, de Saint Brieuc. 

Loudéac est, à ce moment, une antenne de St Brieuc, qui regroupe les cartes d'adhérents et les cotisations.

Les conférences et visites sont organisées par l'UTL et les Loudéaciens peuvent y participer par des « co-voiturages »

Début 1988 (mars), Mme Cagniart et Me Poupart rencontrent Mme Urvoy, secrétaire générale des UTL de Bretagne : celle-ci souhaite vivement que l'antenne de Loudéac prenne son autonomie sous forme d'une association avec le minimum de structure (Président, trésorier, secrétaire) et de formalisme.

Mais Mme Cagniart et M. le bâtonnier Poupart considèrent comme indispensable de nommer Président d'Honneur, M. Chouat, sans qui disent-ils, le lancement à Loudéac et le maintien à St Brieuc et Lannion n'auraient pu se faire. »

Didier Chouat qui, à cette époque, était, outre député de la circonscription (façon de parler puisque, en 1986, l'élection était à la proportionnelle), Conseiller général du canton, devint maire de Loudéac en 1989. Il est mort la semaine dernière. L'ami Jacques a diffusé sur son blog le beau texte de Jean Buchon lu pendant la cérémonie, lundi.

Peu de gens connaissent l'histoire de l'UTL de Loudéac (et du département) et le rôle qui a joué Didier Chouat puisque, si elle existe, c'est grâce à lui.

Parmi les 40 personnes à la réunion de décembre 1987, il y avait ma mère qui a retrouvé ce texte dans ses archives. Didier Chouat lui avait envoyé une invitation personnelle. Je suppose qu'il avait ciblé un certain nombre de personnes pour aider à monter ce truc... dont des « jeunes retraités de l'enseignement, vieux loudéaciens » (on retrouve des noms dans la suite du document mais il y avait Mme Donnio, M. Levèque,...). Ma mère fit partie du premier bureau et est toujours animatrice d'une des section.

La plupart des gens pensent que c'est Victor Moisan (voir sa nécrologie) le créateur. C'est Didier Chouat. Victor Moisan n'est venu qu'un peu après. Il avait été appelé sur les conseil du Dr Lebranchu, beau-père de notre ministre et participant à cette réunion, parce qu'il avait toutes les qualités pour : travailleur, cultivé, intelligent,... mais aussi parce qu'il était paysan. Si un universitaire, un prof,... avait pris le poste, l'UTL serait passée comme élitiste dans notre ville de Centre Bretagne.

La politique et l'histoire... Il n'empêche que M. Moisan a porté l'UTL pendant des années et que c'est grâce à lui, puis à ses successeurs, qu'elle a connu un très beau succès (il y a environ 800 membres).

Avant Didier Chouat, à Loudéac, il y avait des activités pour les retraités : belote, loto, bal, pétanque.

Alors, continuons l'histoire.

« M. Le Guen contacte Mme Urvoy : elle viendra le 19 septembre 1988 et fera une conférence sur le thème : « les UTA – Evolution - finalité » [Note de moi : il est bien écrit UTA, j'ignore ce que cela veut dire]. Mme Urvoy conseille d'écrire à l'Association Régionale de Bretagne pour lui fait part de l'intention de Loudéac de créer une section en sollicitant son agrément auprès du CA et de l'AG.

M. Le Guen, devant quitter Loudéac pour un certaintemps, demande à M. Moisan de prendre en charge, par interim, le dossier en cours (août 1988).

M. Moisan accepte et demande à Mme Urvoy de bien vouloir retarder sa venue à Loudéac [,,,].

Le 26 septembre 1988 à 15h30, salle Malivel, une réunion, avec conférence, en présence de Mme Urvoy, secrétaire générale des UTL de Bretagne, Mme Cagniart et Maître Poupart de Saint Brieuc, a lieu.

Le bureau constitutif est ainsi formé : Président : M. Moisan – vice-président : Dr Cordier – Secrétaire : Mme Weber - Trésorière : Mme Carimalo – membres : Mmes Biard, Cocoual, Guillot, Jégou, Dr Lebranchu, M. Louis Chevé. »

Inutile de préciser que parmi ces participants, peu sont encore étanches maintenant... Je suppose que Mme Jégou est la seule encore active.

C'est Georgette Weber, la secrétaire, qui a rédigé ce texte, probablement vers 1994 ou 1995.

« La section prend comme raison sociale « UTL de Loudéac et sa région ».

[,,,]

Loudéac est ainsi la UTL créée en Bretagne Centrale, et il semble qu'elle ait donné le coup d'envoi à bon nombre de créations du même type. 7 conférences – 3 visites. La première conférence est donnée par M. Prigent, professeur à St Brieuc, avec pour thème : « la littérature orale » avec deux conteurs. »

Je disais qu'il y avait 800 adhérents. C'est parce que l'UTL a ouvert beaucoup de sections sortant du domaine « universitaire ». Il n'empêche que chaque conférence regroupe environ 200 personnes, aujourd'hui. Voilà les thèmes des conférences qui ont eu lieu ce premier trimestre de l'année scolaire :
  • Les démocraties occidentales ont-elles toujours le devoir, ou même le droit, de s'ingérer dans les affaires intérieures d'un autre pays ?
  • L'art dans les Chapelles (visite)
  • Voyage au pays du futur ?
  • La station biologique de Paimpont et la Forêt de Brocéliande (visite)
  • Les Ponts à travers les âges.
  • L’Harmonie (film documentaire)
  • Nationalité et Citoyenneté.
  • Les énergies fossiles et le gaz de schiste

Le programme de la suite est sur le site de l'UTL, de même que la liste des sections et les voyages culturels organisés.

Le tout parce que Didier Chouat avait voulu, avant qu'il ne soit maire, qu'une UTL soit créée à Loudéac, pour offrir d'autres activités aux retraités.

6 commentaires:

  1. " il y avait des activités pour les retraités : belote, loto, bal, pétanque. "

    C'est ce qui est le plus déprimant, pour les retraités : tout le monde considère que retraite = Alzheimer .

    RépondreSupprimer
  2. Je me suis tapé tout ce billet sans que vous ne disiez jamais ce que c'est que ce fucking UTL ! Ce qui m'a obligé à cliquer sur le lien.

    Université du temps libre : voilà encore un nom qui ne me dit rien de bon… Enfin, c'est peut-être très bien, hein ? Mais sans moi, disons…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pensé à mettre en lien votre récent billet aus sujets des "toujours jeunes". L'UTL en est peu l'antithèse.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.