15 novembre 2014

Joyeux anniversaire

Je me prépare à fêter joyeusement les neuf ans de ce blog mais un crétin, j'ai nommé Bembelly, me menace. 


http://extimite.net/2014/11/15/oui-sos_racisme-a-raison-de-porter-plainte-contre-willy-sagnol/

En 9 ans de blogs, je dois reconnaître que je me suis engueulé avec un nombre impressionnant d'abrutis mais je n'avais jamais reçu de menaces à part d'anonymes. 

Je me pose la question. Bembelly serait-il vraiment un abruti ? Pète-t-il vraiment plus haut que son cul ? Son élégance lui permet-elle de se croire plus intelligent que la moyenne ?


Autant de questions que nous réglerons dans un prochain billet sauf s'il me présente ses plus profondes excuses. 

Je sens qu'on n'a pas fini de rigoler. 

20 commentaires:

  1. Le thème de la photo du mois, "voir la vie en rose", était-il raciste ? Je m'interroge...

    RépondreSupprimer
  2. 9 ans de blog, c'est beaucoup... Que ça continue longtemps. Même si c'est dur et pénible des fois...

    (sinon je ne vois pas sur quoi on peut vraiment te menacer... Surtout pas tes opinions, très respectables...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ! L'autre crevure arrive à me menacer...

      Supprimer
  3. Cinq secondes de réflexion auraient suffi à comprendre que cette plainte pour racisme ne tient pas la route : Sagnol a parlé des joueurs Africains, pas des joueurs Noirs . Chacun sait que les joueurs Noirs brésiliens , par exemple, sont plutôt réputés par leur technique individuelle et leur finesse de jeu.
    Tout cela n'a rien à voir avec un quelconque caractère racial , mais est fonction du type de formation dans chaque pays .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De quoi ? De réflexion ? C'est quoi çà ?

      Supprimer
  4. Vas-y, Nico ! Mords-z-y l'oeil !

    RépondreSupprimer
  5. Aaah ! Arrête de te plaindre Nicolas, Pffff….

    T’es pas croyable quand même, ça joue Gros bras à faire peur genre «tigre de Seine-et-Marne» , et quand la polisse débarque, paf ! il fait « toutou du Web » genre : « Hé les gens, ZavezVu ? Il me menace le Bembelly », tu me déçois Nicolas, vraiment…

    Si tu sais bien comment ça se passe non (c’est toi qui m’a appris, si si, toi…), « A chacun son chacun », t’aime bien GdC, Moi j’ai touché le gros lot: toi. Sinon, tu connais « l’histoire sans fin ?», non ? Dommage… Je te présenterai des excuses le jour où t’arrêteras de dire des conneries sur le racisme et si tu présentes tes excuses à SOS racisme sur qui tu tapes ad libitum. Donc…

    Sinon, je m’excuse d’avoir gâché ton Anniv’Blog, de facto, je garde au chaud la missive «Les vraies excuses de Willy Sagnol», un anniversaire ça se respecte, FôpagacheR

    Joyeux anniversaire ! Putain’g 9 ans ça s’arrose !.

    Friendly toussa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne t'ai rien appris. Ce que j'ai appris, sur le web, c'est l'amitié.

      Supprimer
    2. "L’Amitié", il faut trouver des mots justes, les placer dans le concept, pour lui donner un sens...

      Supprimer
    3. Justement. J'ai un très bon souvenir de cette journée d'août 2013 que tu m'as consacrée et du mariage de Trub. Tu as rompu l'amitié quand Valls a été nommé en multipliant des accusations en racisme contre moi parce que je n'ai pas critiqué Hollande.

      J'ai ma conscience avec moi. Je n'ai jamais trahi un ami.

      Supprimer
  6. Tout cela n'aura pas dû vous empêcher de nous balancer un lien correct, bordel !

    Pour le reste, le billet de votre ex-ami part un peu dans tous les sens – comme souvent chez lui dès qu'il dépasse cinq ou six lignes - et, finalement (pardon : au final), on ne voit pas très bien où il veut en venir, sinon à tenter de réaffirmer son nouveau rôle auto-proclamé, de grande conscience colérique de la négritude.

    Bref, comme dirait l'autre, c'est une trempette dans un verre d'eau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais ça fait mal à ma propre négritude (je suis albinos, en fait). Et à celle de mes potes qui trouvent tout cela bien ridicule et qui ont fait autre chose dans leur vie que des billets de blogs avec la moitié en italique pour faire croire qu'ils osent.

      Ils prennent des cuites comme vous et moi pour montrer l'égalité.

      Supprimer
    2. Un lien correct avec l'iPhone. Je renonce.

      Supprimer
  7. un bisou,un bisou, un bisou....ebony and ivroy live touguezeur in perfect armony....pom pompomp!!!!

    RépondreSupprimer
  8. 9 ans ?
    Ça s'arrose !
    Santé !
    #Burps

    Sinon, les copains, des bisous toussa... hein !
    Et pis le fight, ça reste virtuel hein...!

    RépondreSupprimer
  9. Avec tout ça j'avais oublié de te souhaiter un joyeux bloganniversaire bordel!

    RépondreSupprimer
  10. "grande conscience colérique de la négritude." (D.G)
    L'expression est bien trouvée.
    Il devient de plus en plus bizarre, Bembelly. Il voudrait que Nicolas présente des excuses à SOS racisme ? C'est quoi ce nouveau délire ? Et ce ton tantôt Malcom X, tantôt souffreteux... comme si toutes les misères de l'esclavage, de la servitude, de siècles de racisme, lui pesaient sur le dos... En fait, je ne nie pas que tout cela puisse peser sur le dos d'un noir. Mais à ce point, ça craint ! Bon sang, tout arrive sur son dos, tout y conflue, tout y pèse ! C'est lui le porte faix du malheur noir, la sentinelle, le poste avancé de la sensibilité noire exacerbée... Dès qu'il y a l'ombre d'un doute de propos vaguement discriminatoire, et encore, on n'est pas sûr, le v'la qui se ramène et qui reproche à Jegoun...quoi au fait ? Tout. Rien que pour Jegoun, il faudrait trouver un mot bien méchant, zemmourien de gauche c'est un peu palôt, il n'y a rien qui traduirait "pire qu'un Le Pen et un Hitler réunis, négrier dans l'âme, mais faisant semblant d'être PS pour tromper son monde et mieux hiérarchiser les races".



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'il sait très bien ce qu'il reproche à Jegoun. Et il en devient une abomination pour lui même.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.