16 novembre 2014

Rétablissons la peine de mort

Ben oui, quoi ! Abroger la loi Taubira n'aidera pas Nicolas Sarkozy à conquérir le cœur de l'électorat de droite. Si rétablir la peine de mort vous paraît néanmoins trop lourd, nous pourrions la limiter aux délinquants étrangers. Après tout, Nicolas Sarkozy avait fait campagne sur la prévention de la récidive et le racisme ordinaire, il a échoué. Avec la peine de mort, nous pouvons penser qu'il aurait plus de chance. Satisfaire les racistes et résoudre la récidive. 

Néanmoins, les délinquants pourraient être sauvés par une justice laxiste. Les fainéants de juge pourraient ne condamner un voleur de mobylette qu'à la réclusion criminelle à perpétuité alors qu'il aurait été plus simple de le pendre directement. 

Une bonne vieille pendaison, tiens ! Les progressistes de 1789 ont rendu obligatoire le coupage de tête. C'était bien, à l'époque, avec le sang qui giclait sur la foule, mais, à notre époque moderne, cela perd son charme puisque les mises à mort souvent etre télévisées. La télévision a en effet des vertus pédagogiques. Le cadavre ou futur pourrait tressauter quelques instants pour la plus grande joie des enfants et nous amortirions mieux l'installation des caméras. 

La chaise électrique aurait du bon, aussi. Il arrive que le condamné souffre horriblement pendant plusieurs minutes et les gros plans de son visage seraient très télégéniques. Mais l'électricité coûte cher alors qu'une corde peut servir plusieurs fois. Surtout, le disjoncteur pourrait faire son job, à savoir disjoncter, et la retransmission télévisée pourrait être un échec.

Sinon, il y a bien le pal mais je connais deux ou trois homosexuels qui pourraient prendre du plaisir. C'est mal. 

Je n'ai pas fini ma phrase sur le laxisme. Les policiers pourront emmener directement les délinquants au siège de TF1 à Boulogne, où ils seront directement pendus par des intermittents du spectacle qui seraient tenus obligés de travailler pour des multinationalesw pour justifier leurs indemnités. Certes, des avocats pourraient perdre du travail mais ils auraient surtout toute latitude pour défendre les exilés fiscaux et leur préparer des dossiers en béton. 

Ainsi un type qui aurait permis de créer de l'emploi salarié grâce à ses investissements pourrait tout naturellement profiter d'une fortune gagnée à la sueur des ouvriers qui auront la chance inouïe d'avoir trouvé quelqu'un pour leur reculer 8 euros par heure, ses fumiers d'asistés incapables de générer de l'activité eux-mêmes, toujours à quémander un travail auprès de patrons assiégés par des finasses qui ne pensent qu'à acheter des iPhone pour regarder des exécutions en streaming. 

D'ailleurs, puisque l'on parle du SMIC, parlons du SMIC. Je ne vois pas pourquoi on maintiendrait cette abomination contre-productive. Il y a tant de généreux employeurs prêts à occuper des chômeurs qu'il est quand même incroyable de voir ces derniers revendiquée un salaire minimum. Tenez, si le salariié pouvait être payé un ou deux euros de l'heure sur, combien de femmes ou d'hommes relativement âgées pourraient les employer pour de modestes taches ménagères ?

Il est bien connu que la crise économique est fictive et est entretenue par des syndicalistes bas du genou et assez faiblement membrés. 

Si personne ne m'offre une bière dans les cinq minutes qui suivent, je continue à faire des propositions à Nicolas Sarkozy pour conquérir l'électorat de droite, de la vraie, hein, pas de celle qui pue des pieds comme Juppé qui fais rien qu'à faire croire que le progrès est possible quand la droite est gauche ou la gauche est droite. 

Néanmoins, dans le programme, il faut aborder le temps de travail. Comment voulez qu'un type payé 4 euros de l'heure puisse vivre normalement en ne travaillant que 35 heures alors qu'il a la possiblité de bosser 12 heures par jour cinq jours par semaine. Il est quand même infernal de voir les socialo-communistes empêcher des pauvres gens de s'épanouir. 

C'est comme la retraite, tiens ! Pourquoi on empêcherait un type de 70 ans de travailler contre une rémunération alors qu'il ne demande qu'à faire profiter aux autres des compétences qu'il a acquises et des sujets qui le passionnent. 

A ce sujet, je ne vois d'ailleurs aucune raison pour qu'il ne le fasse pas aussi le dimanche, du moment que rien ne l'empêche de faire sa prière hebdomadaire. 

Non mais sans blague. 

22 commentaires:

  1. ta stigmatisation et ta caricature des personnes de droite est insupportable. Ce racisme anti gens non de gauche est nauséabond.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le racisme de Nicolas est effectivement nauséabond (je ne suis d'ailleurs pas le seul à le dire…), mais grâce au Ciel il est couvert par notre propre nauséabonderie de crypto-nazis, bien plus forte que la sienne.

      Supprimer
  2. L'écartèlement et l'arrachage méthodique des viscères de façon à maintenir en vie le plus longtemps possible, au stade de France, entre deux concerts de Johnny et de Michel Sardou ?
    Décidément vous êtes en forme le dimanche après-midi à l'heure de la sieste !

    RépondreSupprimer
  3. non ce n'est pas bien. Par contre que les réacs nous insultent ou nous humilient a chaque instant, ça ne pose pas de problème. Puisqu'on est socialo , l'incarnation du mal, rien n'est trop dur

    RépondreSupprimer
  4. « Les progressistes de 1789 ont rendu obligatoire le coupage de tête. »

    Mais pas du tout, la décapitation se pratiquait depuis longtemps ! Sauf qu'elle se faisait à l'ancienne, selon les bonnes vieilles méthodes artisanales, c'est-à-dire à l'huile de coude et à la hache.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "tout condamné à mort aura la tête tranché", qu'ils disaient.

      Supprimer
  5. Supposons, je dis bien supposons, que tu aies raison pour la peine de mort. Vu les traités signés suite à la loi de 1981, le lendemain de la première exécution, il ne pourrait plus sortir du pays sous peine d'être mis en prison pour assassinat. Ce serait rigolo !

    RépondreSupprimer
  6. Je pense que Sarkozy devait se faire installer des amortisseurs de mouvement de la tête, ça lui permettrait d'avoir une pensée unique. Là la tête part dans un sens, il dit une chose, paf elle repart dans le sens inverse, il dit le contraire, forcément. Alors l'installation d'amortisseurs de tête lui permettrait de secouer un peu moins ses idées et de savoir où il en est.

    RépondreSupprimer
  7. Oui, il faut rétablir les vraies valeurs, palsembleu de cornegidouille !

    RépondreSupprimer
  8. Et les feignasses de fonctionnaires, on en fait quoi?

    RépondreSupprimer
  9. Trop laxiste , votre proposition.

    Il faut y rajouter : en cas de récidive après l'exécution de la peine de mort , nouvelle exécution d' office .

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.