18 novembre 2014

Tour Triangle et arguments pointus

Hier, je faisais un billet à propos de la tour triangle en disant que je m’en foutais totalement ce qui est la stricte vérité. Finalement, ce matin, je m’en fous toujours autant mais je suis subitement devenu pour ce qui est complètement con mais absolument pas paradoxal. Je vais vous raconter comment j’ai changé d’avis. Partageons mon changement d’avis, tiens !

Ce sont des lectures matinales qui ont provoqué un émoi dans mon cerveau mais c’est un tweet qui est l’élément déclencheur. C’est un lascar qui disait qu’avec le rejet de Notre-Dame-des-Landes, du barrage de machin et de cette tour pointue,  on finirait par ne plus construire que des maisons de retraite.

Auparavant, en commentant chez FalconHill, à un tout autre sujet, je m’étais dit à peu près la même chose. A force de tout refuser, on finirait par ne plus rien faire. Ras le bol de l’opposition de principe et j’y reviendrai. Je disais par contre que l’opposition des verts est légitime ce qui, à la réflexion, est une monstrueuse connerie. Les écolos sont contre les tours et c’est tout à leur honneur. Le bilan énergique malgré les normes machin n’est pas très bon. Il faut plein d’ascenseurs, des pompes pour amener de l’eau et un tas de trucs nauséabonds qui vont accélérer la destruction de la planète. Raté ! L’urgence environnementale est aussi de limiter l’étalement urbain et les trajets des braves gens parce qu’est tout aussi caca voire plus. Ceci passe par la construction de tours. Et paf !

Peu avant, je lisais l’Amiral Woland. C’est un ignoble réactionnaire mais il est très rigolo, plein de bon sens, et parfois encore plus grossier que moi. Il dit donc des conneries dans son billet mais a une phrase très juste, du moins le début : « Cette tour, dont tout le monde se fout à part les habitants de la Porte de Versailles qui ont de très beaux culs selon mes informations et qui devront vivre dans son ombre si jamais elle est construite un jour. » Effectivement, on s’en fout de cette tour. Ainsi, on peut être pour ou contre cette tour si on est concernés, mais je ne suis pas concerné, ou alors à la marge. Je ne peux donc pas être contre. Je n’ai aucune raison d’être contre. Vous me direz que je n’ai aucune raison d’être pour. Raté. Pour torpiller l’opposition de principe qui conduite notre pays à se vautrer dans l’immobilisme. Ras-le-bol de cette opposition de principe à des fins politiciennes. Je suis même prêt à parier que si la droite avait été élue à la mairie de Paris, elle aurait présenté un projet équivalent et la gauche aurait été contre.

Alors, j’ai lu plein de gens qui était contre mais c’est encore chez Pierre Parrillo que je trouve mon bonheur.

« Et donc la Maire PS de Paris, Anne Hidalgo, est favorable à la construction d'un I.G.H de 92 500 m² de surface dans la capitale, composé exclusivement de bureaux, dans une région où il y a déjà 4,4 millions de m² de bureaux vacants... Dont 330 000 rien qu'à Paris ! » Quelqu’un peut-il rappeler au monsieur qu’il est de droite et que si des promoteurs veulent investir dans ce machin, c’est qu’ils pensent que cela peut être rentable. Depuis quand les blogueurs de droite ont-ils des arguments collectivistes ? Il faudrait un ministère du plan qui attribue automatiquement les immeubles vacants à des entreprises ?

Je ne cite pas tout, hein ! Mon billet serait trop long.

« Si la Maire de Paris voulait encourager une fois de plus l'orientation à la hausse des loyers, elle ne s'y prendrait pas autrement ! Pour Paris et ses environs d'ailleurs ! » Quelqu’un peut-il expliquer à ce blogueur de droite la loi de l’offre et de la demande. A la Obélix : plus y en a d’offre, plus les prix chutent.

« Et c'est sans compter l'emplacement du projet: sur les bords de l'axe routier le plus emprunté de France ! Imaginez ce doux mélange d'eau et de poussières qui vont ruisseler et laisser des traces sur ces beaux vitrages neufs à chaque averse... Niveau esthétisme et mise en valeur du patrimoine on ne pouvait rêver mieux... (ironie) » Les types qui ont besoin de préciser qu’ils font de l’humour m’ont toujours paru suspects.

Je propose de supprimer toutes les constructions dans la capitale car elles sont rendues moches par la pollution. Libérez la pollution ! Et cette salope de plus qui, au lieu de profiter du ruissellement naturel de l’eau pour rincer la tour va fixer les taches. Arrêtons immédiatement d’utiliser de l’eau pour nous laver !

J'ai bien deux arguments contre cette tour, si vous voulez :
Petit 1 : elle est moche. C'est subjectif.
Petit 2 : elle est trop pointue. Un parachutiste qui tomberait dessus pourrait se faire mal au cul.

Et elle favorise l'opposition de principe.

5 commentaires:

  1. C'est sur qu'en ne faisant rien, on avancera pas mieux. Mais le statut quo et le conservatisme est la raison d'être de la gauche de la gauche et des verts : quand il n'y aura plus de développement, il n'y aura plus de travail. Davantage de chômeurs, davantage de pauvreté : c'est bon pour eux, ils ne prospèrent que sur la misère...

    Sinon il aurait fallu une tour ronde... Mieux pour l'anus de ton ami parachutiste

    RépondreSupprimer
  2. Putain ! j'arrive toujours pas à m'y intéresser, moi, à vot' tour !

    RépondreSupprimer
  3. Petit 2 : on dirait du Pasqua quand il donne la définition du supplice du pal. Ca commence bien et ca finit mal.

    RépondreSupprimer
  4. Il y a du syndrome "NIMBY" dans cette histoire de tour.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.