03 décembre 2014

Adieu Jacques Barrot

J'ai appris la mort de Jacques Barrot par une alerte du Figaro ce qui semble logique au final. J'ai été ému, je ne sais pas pourquoi. J'ai cherché quelle action il a pu mener qui pourrait faire que j'aimais bien ce gars mais je ne trouve pas. C'est sans doute parce qu'il représentait, pour moi, une droite tolérante, bien loin de ce qu'on a en stock aujourd'hui. 

Je ne vais pas faire un éloge funèbre. Ça serait faux-cul. 

Je suis là, seul au comptoir. Le vieux Joël vient de partir. Il avait encore soif mais il était temps qu'il ramène Tonnégrande qui commençait à papillonner.  J'ouvre Twitter et je trouve un tweet de l'ami Alain Lambert, autre centriste respectable d'autant qu'il raconte des conneries dans Twitter. Mais chauve. 

Je me rappelle quand j'ai commencé à m'intéresser à la politique. On avait la droite et la gauche et, à droite, on avait Jacques Barrot et les autres. Qui était au centre. 

C'est probablement pour ça que sa mort ne me laisse pas indifférent. 

Mon amitié à sa famille et ses proches. 

7 commentaires:

  1. Mon souvenir le plus marquant ce sont ses larmes au soir du 21 avril 2002 en voyant Le Pen accéder au second tour. Pendant ce temps d'autres faisaient la fête.

    RépondreSupprimer
  2. C'est rare , un homme politique tant de fois ministre , qui meurt dans le métro ( même si c'est à Neuilly)

    RépondreSupprimer
  3. Réponses
    1. Même pas. Mais je savais que je n'allais rien branler sur l s blogs aujourd'hui. J'ai donc livrer matière pour les trolls.

      Supprimer
    2. Votre bonté et votre munificence vous perdront.

      Supprimer
  4. Je ne sais pas si une mort peut vraiment laisser un être humain indifférent... Des extrémistes intolérants politisés à fond sans doute, mais eux ne sont plus humains depuis bien longtemps... (je garde encore en mémoire les réactions de Mélenchon et de certains de ses disciples sur certaines morts l'an passée...)

    Sinon un joli billet je trouve. Humain, comme c'est l'habitude ici... (et c'est pas un drame d'être humain...)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.