07 décembre 2014

Bad buzz en boucle

Les deux sujets ont fait le tour des réseaux sociaux entre vendredi soir et samedi matin : le montant de la retraite potentielle de François Hollande et la photo avec le président du Kazakhstan. Les deux sujets n’en sont pas : tous les présidents se sont fait prendre en photo dans des costumes locaux, c’est une tradition, et le montant de la retraite est faux.

Ce dernier mériterait une étude plus précise. Google donne accès à un tas d’information. La rémunération de Valéry Giscard d’Estaing en  fait l’ancien chef d’Etat le plus payé au monde et celle de Jacques Chirac dépasse 30 000 euros. Quant aux revenus de Nicolas Sarkozy, ils alimentent fréquemment les chroniques. L’ami Jacques relève le billet du blogueur de droite Pierre Parrillo et sa conclusion : « Alors la gauchiasse haineuse toujours prompt à donner des leçons de morale aux autres... Elle est où ? » Le blogueur aurait gagné en concluant différemment et en utilisant Google pour connaître le montant des retraites des anciens chefs de l’Etat. Ce qui est d’ailleurs un vrai sujet, de même que l’éventuel cumul pratiqué par François Hollande.

Quant à la photo de François Hollande, il convient évidemment d’en rire, comme l’on riait de ses prédécesseurs dans les mêmes situations. Je dois reconnaitre d’ailleurs que c’est son air coincé qui m’a fait le plus rigoler mais même quand il sourit, il n’est pas photogénique…

Mais c’est l’information brute et la photo qui ont fait le buzz, devançant les autres informations politiques du week-end, comme François Hollande qui renoue le dialogue avec Vladimir Poutine et l’UMP qui se remet progressivement en ordre de marche, mettant fin à deux ans et demi de crise.

Les réseaux sociaux ont encore permis d’atteindre des sommets de bêtise et la personne de François Hollande en est devenue, presque physiquement, une cible privilégiée, comme l’était son prédécesseur, à une époque (mais Twitter ne faisait que débuter…), pour d’autres raisons, plus faciles à décrire : le personnage était irritant, alors on se lâchait dans les blogs. François Hollande ne l’est pas, je crois. On peut détester sa politique et ce que peut incarner une certaine gauche, mais le haïr est difficile. Le blogueur de droite ne peut sortir que des âneries comme celle que j’ai citée. Il est amusant ce mot « gauchiasse ». Jamais un blogueur de gauche n’a utilisé un tel terme pour qualifier les types de droite.

La photo n’a aucun intérêt. François Hollande y affiche la tronche du type qui sait qu’il va être tourné en ridicule mais il pouvait difficilement dire au président Kazakh : ton costume de merde, tu te le gardes. Mais Twitter est capable du pire, de faire buzzer une photo. Hollande y aurait affiché le sourire niais qu’on lui connait, que le résultat aurait été le même. Des abrutis l’ont tweeté en pensant très fort : mais qu’est-ce qu’il a l’air con fringué ainsi.

Il y a pourtant eu des tweets très drôle, du genre « que fait la pelisse ? » Ou « c’est chapkastophique pour son image. »  

Mais Twitter préfère la bêtise.



18 commentaires:

  1. +1.
    C'est plutôt bon signe pour Pépère si il y n'y a que ça pour le bâcher (je parle de la photo, pas de sa retraite, j'ai rien suivi la-dessus).

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien ton analyse, et comme toujours ton objectivité. Je crois que plus simplement depuis 2007, on a le phénomène de l'internet à fond les ballons avec Twitter et tout ça, et les chaines informations en continue. Sous Jospin et sous Chirac, on ne l'avait pas, donc les mousses ne prenaient pas aussi vite.

    Par contre tu dis un truc intéressant "il est difficile d'haïr Hollande". Je ne sais pas si le terme "haine" est juste (haïr c'est mal et c'est con). Mais le personnage peut repousser. Principalement car il peut donner le sentiment qu'il n'est pas sincère, et qu'il ne tient pas parole. On peut le discuter, mais je crois que pour beaucoup, il est le personnage qui a renié sa parole du "changement c'est maintenant".
    Ca a commencé très vite, avec la hausse de la TVA, alors que le PS avait fait campagne contre la TVA Sarkozy. Après il y a eu pas mal de choses...

    Et je crois que la manière dont s'est passé la passation de pouvoir a crispé beaucoup de gens à droite, et en a choqué aussi certains qui ont voté Hollande. Je t'en parle car un collègue (que je croyais à gauche) m'en a parlé y a pas longtemps, alors que n'y pensais plus. Peut être que ça a montré à certains que Hollande n'était pas si "sympa" qu'il n'y croyait...
    Enfin, en ce qui me concerne, je ne le trouve pas humainement meilleurs que Nicolas Sarkozy (pour ne parler que de lui). Ce n'est que personnel.

    Après sur Twitter qui cherche la bêtise... Je m'en rend compte à chaque fois que j'y passe...

    Pour finir, une autre remarque. Tu dis que "jamais un blogueur de gauche n'a employé un terme tel que gauchiasse pour parler de la droite". Ce terme là, qui est laid, sans doute. Mais les seaux de merde qui ont été balancé sur le pouvoir UMP entre 2007 et 2012 étaient au moins aussi dégueulasse. J'ai en mémoire toujours les mêmes billets, et certains blogueurs, qui n'ont rien à envier avec tes cibles blogueurs de droite.
    Et là encore Twitter, sa bêtise, tout ça... On lit des choses dégueulasses, d'un camp ou l'autre...
    De quoi être écoeuré...

    Bon dimanche (désolé du commentaire long, avant l'apéro j'étais bavard)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens ! Je n'ai pas reçu de mail pour ce com (il faut que je vérifie les spams).

      Sur le terme "gauchiasse" je suis formel. On a balancé des samoperies sur les dirigeants de droite mais pas ce point sur les militants.

      Pour le reste, on est pas d'accord. Sarko était haissable par sa tenue. Hollande est rendu haissable parce qu'on dit au peuple : il faut le haïr. Ainsi, la cérémonie de passassion des pouvoirs a été montee ainsi par les médias : Hollande n'a pas dit au revoir à Sarko. Or depuis 81 jamais un président elu n'avait battu un sortant. On n'a donc très peu de référence.

      Mais tu as raison de rappeler que le bashing anti Hollande a commencé dès l'investiture.

      Enfin on a tapé sur Sarko et d'autres pour des raisons précises. C'était Sarko, par exemple, qui mettait des talonnettes pour cacher sa petite taille. Ca méritait lardement qu'on se foute de sa gueule.

      Il a été pris en photo avec des fringues ridicules. Quand il faisait du footing à New York, tiens ! Il se mettait en scène. Il méritait les baffes. Tiens ! Quand il mettait les fringues offertes par Le guignol libyen mais pas pour les fringues, pour le fait qu'il reçoive Kadafhi en grandes pompes.

      Supprimer
  3. Entièrement d'accord avec ce billet. La blogoboule est vraiment désespérante, parfois (et même souvent, en fait).

    RépondreSupprimer
  4. J'aurais très bien vue La Tatcher avec une coiffe alsacienne

    RépondreSupprimer
  5. Sans doute. Mais l'effet comique semble bien assumé par Président Chirac.
    Le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas le cas de Hollande. Il a perdu son légendaire humour ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la question que je me pose (et que je pose à moitié dans le billet). Il aurait du avoir son sourire niais habituel.

      Supprimer
  6. Que voulez-vous, la photo est d'autant plus drôle qu'il a rapidement tourné kazakh pour adopter le social-libéralisme.

    Ceci dit, je peine à voir la moindre cohérence dans la politique étrangère de votre poulain. Il dit pis que pendre de Vladimir Poutine, pour ensuite aller faire des papouilles à Nazarbayev qui est un des pires autocrates qui soit. On continue de vendre des armes à l'Arabie Saoudite et à d'autres monarchies pétrolières qui financent les mouvements contre lesquels nos soldats se battent, mais il refuse de livrer à la Russie des bâtiments qu'elle a payé. Ça ne lui pose pas de chapka de conscience ? En plus, en tenant servilement le rôle de valet d'Obama, il pousse la Russie à s'éloigner de l'Europe pour se rapprocher de la Chine, ce qui bien sûr intéresse les USA qui font tout ce qui est possible pour empêcher l'Europe d'être un bloc indépendant et en position de disputer leur leadership.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ? Il a pas tenté de calmer le jeu en allant voir Poutine ? Devriez aller lire le billet d'Elie Arié (voir ma blogroll, c'est un billet récent).

      Supprimer
  7. J'avoue que je lui trouve beaucoup de courage à Pépère, et c'est tout à son honneur …

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du courage ? Pour enfiler un manteau et se poser un animal mort sur la tête ?

      Supprimer
    2. Pour affronter le ridicule, sûrement ! Mais il n'est plus vraiment à ça prêt!

      Supprimer
    3. Sur ce plan, il est au-delà du courage: il est dans le sacrifice.

      Supprimer
  8. les Présidents et les ministres aussi: je recommande fortement Hortefeux en boubou
    http://equipe-nationale.eu/les-curieux-costumes-des-presidents-et-ministres-en-visite/

    RépondreSupprimer
  9. Bon je suis oas tout a fait hors sujet. En tout cas y a un futé qui ratisse de la monnaie en vendant comme des petits pains des tee-shirt avec des photos imprimé du jacko comme celle la. Y a des malins ;.)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.