31 décembre 2014

Beethoven était noir

2014 finit en beauté ! Je cherchais un thème pour un billet de "conclusion". Il est tout trouvé : Beethoven était peut-être sourd et probablement noir. C'est pour ça que sa musique avait des accents.

Du coup les progressistes jubilent et les réacs vont nier, éructer,...

Quant à moi, je m'en fous. 

Bon réveillon !

16 commentaires:

  1. Fascinant ! Voilà qui va faire un joli cadeau de fin d'année pour Bembelly.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Je pensais à lui aussi. Allez savoir pourquoi.

      Supprimer
    2. Je découvre, merci.
      Bizarre, j'ai toujours cru que Beethoven, c'était un gros chien, Allez savoir pourquoi. Bonne année aussi

      (Avec smiley hein?)

      Supprimer
  2. Hahaha, les pauvres racistes, ils ne sont pas au courant que les races, ça n'existe pas?

    Allez, bon réveillon.

    RépondreSupprimer
  3. Sinon, j'ai publié un petit billet qui devrait vous amuser…

    RépondreSupprimer
  4. Il torturait les touches blanches de son piano , j 'aurais du m'en douter,
    Meilleurs vœux à tous et au taulier

    RépondreSupprimer
  5. Pauvres gens...
    Je ne sais pas s'ils constituent une race, un groupe, un genre, mais ceux qui s'amusent à compter les gouttes de sang noir, les signes de négritude, que ce soit pour exalter la race noire, ou la dénigrer, me font pitié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui l'est surtout, rigolo, c'est de voir des gens se sentir mis en valeur, rehaussés à leurs propres yeux, à la simple idée que Beethoven (ou Ronsard, ou Kennedy, ou Lova Moor) aurait pu être noir comme eux.

      Personnellement, le fait que Beethoven ait probablement été blanc ne m'a jamais fait me sentir plus brillant ou plus intelligent.

      M'enfin : si ça peut les consoler d'être noirs…

      Supprimer
    2. C'est pas une question d'être consolé, et c'est peut-être difficile à comprendre quand on n'appartient pas à une minorité mais lorsque c'est le cas; tu peux me croire ça a de l'importance d'apprendre qu'un illustre personnage, mort ou vivant, appartenait aussi à cette minorité. Ca permet de mieux supporter les insultes quasi quotidiennes.

      Supprimer
  6. Dans le même genre, il y a Pouchkine aussi : http://www.lepoint.fr/culture/l-aieul-de-pouchkine-etait-noir-30-11-2010-1268853_3.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, mais Pouchkine, c'est avéré ! ça ne relève pas de l'élucubration d'après maraboutage.

      Supprimer
  7. Ah bin, ça alors !
    Moi qui croyait que c'était l'auteur de l'Hymne à la Joie.
    Bon bout d'an et à l'an qué vint.

    RépondreSupprimer
  8. Ah merde, je croyais que lubrique faune bite au vent était juste sourd pour avoir trop astiqué son poireau avec sa sinistre !

    RépondreSupprimer
  9. Noir, peut-être. D'après Desproges, il n'aurait pas été compositeur mais peintre. allez savoir, un peintre noir, c'est bien aussi, non?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.