10 décembre 2014

La critique Macron

C'est très amusant de lire les blogs de gauche, ce soir. Je dis "de gauche", c'est une façon de parler : ils défendent le repos le jour de repos écrit dans la bible. Toujours est-il que les critiques sont orientées vers la personne de M. Macron, symbole de la politique de M. Valls (on ne touche pas à M. Hollande, il a été elu par les sympathisants). 

Personne ne parle du fond. Le libéralisme, c'est mal. Pourtant, Mme Aubry a parlé de modèle de société. 

A croire que le modèle de société vu par la gauche est de taper sur Valls. On avance. 

La gauche s'enterre de jour en jour. 

11 commentaires:

  1. "ils défendent le repos le jour de repos écrit dans la bible."

    Ah ben si c'est écrit dans la Bible, c'est que c'est mal. Fort heureusement, on ne dit pas dans la Bible qu'il faut emprisonner les criminels, sinon les socialistes les libéreraient. Ah, on me glisse à l'oreille que c'est effectivement écrit et que Mme Taubira, pavlovienne comme on en fait plus, vide les prisons.

    J'attends que Marine Le Pen annonce qu'il fait beau, pour que les jours de grand soleil les socialistes décrètent qu'il pleut.

    Sinon, pour le reste, on approche du congrès et comme il faut bien que tout le monde vive, que les places soient distribuées, il est de bon ton de faire passer les affaires du parti avant celles de la France. C'est ainsi dans tous les partis, ce sont là les vraies grandeurs et beautés de la république et du système des partis, le pays peut bien s'écrouler, il faut assurer les places avant tout. Quand tout va bien, que le pognon coule dans les caniveaux, ça a un petit côté pittoresque voire rigolo, car après tout, cela n'a guère d'importance quand tout le monde peut grailler à sa fin, jouer son PMU et partir en vacances au Crotoy. Mais quand la crise frappe de plein fouet, la vraie gueule du système se révèle enfin et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça n'est guère ragoutant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous voulez dire que Martine Aubry est une conne ?

      Supprimer
    2. Je dis surtout qu'elle privilégie les basses manoeuvres politiciennes au détriment des intérêts du pays.

      Elle est prête à saborder le gouvernement pour se placer pour le prochain congrès, et qu'elle en profite pour régler ses comptes avec Valls et Pépère. Ce qui est loin d'être sain.

      Supprimer
  2. Comment ne pas avoir envie de déprimer et de picoler ?!
    Je pense qu'il est temps de fusionner Bistrot et Pharmacie.
    Voilà !

    #Burps


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ivrogne. Tiens ! J'avais zappé un commentaire de Koltchak.

      Et arrête de mette un t à bistro. C'a m'énerve même si c'est permis. L'abréviation de bistroquet qui a donné aussi troquet.

      Supprimer
    2. J'ai trouvé la solution !
      Tout le monde (enfin, tous ceux qui ont boulot ) devra bosser le dimanche , et sans compensations salariales.
      Par contre , le lundi , ne bosseront que ceux qui bossaient autrefois le dimanche ( hôpitaux, police, restaus et bistros, spectacles, etc.)

      Supprimer
    3. Du coup je me rends compte que je n'ai toujours pas répondu à Koltchak. Je ne suis pas chiant. Du moment que les bistros sont ouverts tous Les jours, après les pompiers peuvent bien aller se faire enculer.

      Supprimer
  3. Scandale de la désinformation! La bible ne dit pas que c'est le dimanche mais le samedi! les chrétiens ont mis le dimanche car il voulait faire autrement et avoir leur truc à eux! Du coup, les musulmans ont pris le vendredi! fichtre, ca fait un pont assez long quand même! Désolé, je viens de découvrir votre blog et je remonte la TML. Remarquez que c'est pratique, j'ai plus de chance de découvrir des trucs faux. Je sais je suis méchant. Mais bon, je mets une tournée quand même

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu confonds méchant et abruti.

      Supprimer
    2. Ah ben aussi. Pour la tournée? je me la mets dans le...? ou bien?

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.