17 décembre 2014

Le retour de Julien Odoul

Publicité Jean-Louis David
Hé ! Tu as vu le type de la photo ? Je parle de celui de gauche, la vraie. C'est Julien Odoul. Il a déjà eu les honneurs de mon blog vu qu'il était candidat aux législatives dans mon coin en 2012. Je le connais, il distribuait des tracts les jours de marché. Il se faisait reconnaître par sa cravate rose.

De mémoire (ce que semble confirmer Google), il représentait le centre, l'UDI. 

Figurez-vous que ce lascar avait été aussi mannequin pour la magazine Têtu, ce qui scandalise Valeurs Actuelles; vu qu'il vient de se faire recruter pour le cabinet de Marine Le Pen après avoir été assistant parlementaire d'André Santini, ce qui, au fond, est bien rigolo, vu la réputation du monsieur.

J'avais tenté de sympathiser avec lui vu que j'étais un blogueurs zinfluent mais j'avais fini par uriner dans une contrebasse, ce qui faisait plus d'effet. Il me paraissait sympathique. Un petit jeune qui se présente dans un bastion de gauche avec une campagne électorale sympathique. Je n'avais pas voté pour lui, remarque.

Normalement, en France, les types qui fricotent avec l'extrême droite quand ils sont jeunes finissent centristes mais ça, c'était avant. 

Tiens ! Voila une autre photo (merci au Lab d'Europe1). Elle n'était pas sur ses affiches électorales en 2012. Ou alors, j'ai oublié.

6 commentaires:

  1. "vu qu'il vient de se faire recruter pour le cabinet de Marine Le Pen"

    keskifout à côté de FH ?

    RépondreSupprimer
  2. Il fait du lobbying en faveur de l'instauration dans l'armée d'organismes de représentation professionnelle des militaires.

    Faut mater le bouquin qu'il étreint tendrement et faire un zoom.

    RépondreSupprimer
  3. Et il affirme haut et fort que non, il n'est pas gay !
    Dans les "milieux bien informés", on se gausse ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Je le connais et un peu, et il n 'est pas gay du tout,comme beaucoup de coverboy d'ailleurs, et d'ailleurs c'est si peu important,

    RépondreSupprimer
  5. un sacré menteur au service de la fille du borgne, voilà ce qu'il publie : "en 2015, 10000 SDF ayant composé le 115 n'ont pas eu d'hébergement alors que 100% des migrants reçoivent un toit et des aides de l'Etat". Tout est fait, y compris les mensonges les plus grossiers pour alimenter la haine et la peur, pour abonder la viande au service de l'extrême droite la plus xénophobe.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.