27 décembre 2014

L'emballement des réseaux sociaux [et mamie Loto]

S'il y a un sujet important à aborder dans cette rétrospective 2014, c'est l'emballement des réseaux sociaux et de l'information en ligne. C'est un sujet très pratique à aborder : l'actualité nous fournit à peu près un exemple par jour. Aujourd'hui (enfin, hier), c'est « mamie loto » qui s'y colle. Paix à son âme. Hips.

La p'tite dame est morte le jour de Noël. D'insuffisance respiratoire à 77 ans. La belle affaire. Désolé d'afficher un certain cynisme mais c'est uniquement pour masquer ma douleur et mon émotion, hein ! Elle avait 7 enfants mais elle n'était plus en contact avec eux. A mon avis, qui n'engage que moi, elle devait être sacrément casse-couilles pour réussir à se fâcher avec tous ces enfants. Enfin, je dis ça, je ne dis rien. Kof kof.

Sa mort tombe un an jour pour jour après sa tentative de suicide. C'est très pratique de faire une tentative de suicide le jour de Noël, les gens s'en rappellent la date. Je conseille aux gens qui envisagent un suicide dans les prochains jours, visez carrément le 1er de l'an. Pas la veille, hein, vous emmerderiez vos proches pour le réveillon.

La dame, elle avait une spécialité : organiser des lotos pour gagner du pognon pour des associations caritatives. Pas de bol, elle ne connaît pas la réglementation sur les jeux et a oublié de déclarer les gains. Du coup, le fisc lui réclame 120 000 euros ce qui n'est pas rien quand on vit avec 600 euros par mois. D'où sa tentative de suicide, je suppose.

Analysons la situation froidement. Je ne connais pas la réglementation sur les jeux. Imaginons que j'organise un loto pour financer une association utile comme celle qui raccompagne les gens qui ont bu trop de bière. C'est à peu près la seule utilité d'une association, d'ailleurs. Ou alors, il faudrait créer un service public mais ne nous égarons pas.

Je ne me renseignerais pas particulièrement sur la réglementation. Nul n'est censé ignoré la loi mais enfin, à ce point, hein... Par contre, si j'organisais des dizaines de lotos par an et manipulais des centaines de milliers d'euros en liquide dans ce cadre, je prendrais un minimum de précautions. Mamie Loto n'a pas fait gaffe. Nous pourrions ajouter à ce stade que si les dirigeants des associations ayant bénéficié du pognon avaient eu le moindre honneur, ils auraient aidé la dame. Nous pouvons leur cracher dessus, tiens ! Je les invite à relire mon paragraphe sur le suicide, ci-dessus, et à se dépêcher un peu, sinon, il faudrait attendre la prochaine journée aisément reconnaissable mais elle tombe le 1er mai.

Toujours est-il que je n'ai pas lu Twitter, hier (c'était le dernier vendredi de l'année, j'ai fait un tas de FF et papoté avec un tas de gens mais pas lu ma TL). C'est en me couchant et en ouvrant Facebook que j'ai découvert l'ampleur des dégâts ! Incroyable le nombre de gens qui soutiennent cette dame qui a pourtant fraudé le fisc à un point où elle pourrait être ministre de François Hollande.

« La justice devrait se poser des questions. Trop souvent les juges commettent des erreurs qui sont causes de drames. » nous dit un certain Serge Méry, par exemple. Ah ! C'est parce que le fisc a condamné il y a plus d'un an une fraudeuse fiscale qu'elle est morte d'insuffisance respiratoire cette semaine ? Les juges devraient arrêter de condamner les gens qui n'ont pas respecter la loi parce qu'ils risquent de ce suicider ? Sanctionner un fraudeur fiscal est une erreur ?



27 commentaires:

  1. Je ne l'aurais pas dit tout à fait comme ça. Mais j'avoue que le fond de ma pensée est totalement dans ce post.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de l'avoir exprimé ainsi. J'avoue que je suis également atterré par cet emballement quotidien sur des faits divers même pas vérifiés ni approfondis la plupart du temps... C'est très fatigant.

      Supprimer
  2. J'ai quand même trouvé l'histoire très triste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, l'histoire n'est pas triste. Une dame de 77 ans est morte alors qu'elle n'avait pas de famille. La presse n'a pas à en parler ou alors uniquement sous l'angle de la solitude des vieux...

      Pour le reste, voir le commentaire de Jacques, ci-dessous, et la réponse que je vais lui faire.

      Supprimer
  3. Si la loi est mauvaise, il faut changer la loi.
    J'en ai ras le bol de m'apitoyer sur les fraudeurs qui découvrent benoîtement qu'ils fraudent par hasard lorsqu'ils se font pincer par la patrouille, il faut que ça chiale dans les chaumières pour que Pernaud et TF1 aient quelque chose à se mettre dans le portefeuille.
    J'espère que les gens honnêtes diront que c'est la faute du maire actuel si je meurs de ma belle mort dans 50 ans parce qu'il m'a traité de tous les noms un certain jour de Juin ou il était bourré et pas moi.

    RépondreSupprimer
  4. À mon avis, cette mort va faire le lit du Front national.

    (Moi aussi, je peux troller deux billets à la fois, hein !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fainéasse !

      Et dans le fond, vous n'avez pas entièrement tort...

      Supprimer
    2. J'ai raté un truc ou bien M. Goux et toi allez passer la nuit dans le même lit ?

      Plus sérieusement, j'ai forcément beaucoup entendu parler de cette histoire, la dame habitait à quelques km de chez moi.
      Beaucoup entendu et surtout de tout et n'importe quoi. Sa condamnation serait à l'origine de sa mort ! Fort bien. Je ne savais pas qu'être condamné pour un truc causait une insuffisance respiratoire....je n'ai pas fait médecine mais tout de même.
      Et les autres gus au comptoir, "la faute à Taubira", "la faute à Flamby" etc.
      Ben non, les gars, juste la faute à ce que la dame en question a fait une connerie et qu'elle s'est fait rattraper par la patrouille. On aurait (peut-être) pu s'attendre à un peu plus de mansuétude de la part des juges. La dame était sans doute sincère. Il n’empêche, tu fais une connerie, tu payes.
      Comment il disait l'autre ? Dura lex....mais non pas les verres andouille.
      Tu fais bien de le souligner, l'usage des réseaux sociaux est pour beaucoup dans l'emballement médiatique (je ne me mets pas à part, je suis parfois assez prompt à m'indigner pour tout un tas de conneries....), sans ces caisses de résonance, l'affaire aurait été cantonnée aux journaux locaux. Peut-être un petit reportage aux infos régionales. Point barre.

      Supprimer
    3. Je crois que j'ai arrêté de m'indigner à force de m'être trop indigné par principe. En fait, l'indignation m'indigne parce qu'elle devient une action politique.

      Supprimer
  5. Mais il n'est pas mort Mery ? (Bon, pour le connaître il faut avoir beaucoup plus de 20 ans)

    RépondreSupprimer
  6. Saint-Just de mes deux !!

    RépondreSupprimer
  7. Tu n'as aucune charité chrétienne pour un breton.
    encore une légende à ajouter au livre de contes de la droite moisie en mal de martyres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon cul si je puis me permettre. Ce sont bien des abrutis de gauche qui relaient ces conneries.

      Supprimer
    2. Ah merde ! Pourtant j'ai trouvé un article long comme mon zob sur valeur actuelle et des trucs sur twitter avec les abrutis qui mettent un "n" arabe devant leur pseudo de con (si je puis me permettre)

      Supprimer
    3. Fais comme : suis un maximum de monde dans Facebook...

      Supprimer
  8. Il me semble qu'un de ses petits fils ait été à l'origine de l'association qui organisait les lotos...bizarrement il se cache, le lascar. famille indigne qui a du surement croqué la recette et qui a fait de la grand mère une lampiste. de toute façon dans le nord il sont tous chelou et pochtron

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on chie sur les gens, il faut de l'humour. Pauvre con.

      Supprimer
    2. De l'humour et de la précision !

      "L'affaire" se passe dans le Pas-de-Calais.

      Alors pour que les ânes retiennent bien et fassent bien la différence :
      - Dans le Nord, ils coupent les couilles des cons et leur font bouffer. Cuites ou crues c'est selon le goût du con en question.
      - Dans le Pas-de-Calais, nous coupons les couilles des cons et nous leur cousons aux oreilles. C'est très seyant.

      Supprimer
  9. Il me semble qu'un de ses petits fils ait été à l'origine de l'association qui organisait les lotos...bizarrement il se cache, le lascar. famille indigne qui a du surement croqué la recette et qui a fait de la grand mère une lampiste. de toute façon dans le nord il sont tous chelou et pochtron

    RépondreSupprimer
  10. Nous verrons bien si les proportions judiciaires seront respectées avec les cahuzac, balkany, thevenoud et sarkozy...mais voyez vous j'en doute !

    RépondreSupprimer
  11. Je trouve ton billet une nouvelle fois très bon... (je partage totalement)

    Sinon le commentaire de l'anonyme que tu as fait passer m'amuse beaucoup... (ils sont vraiment taches, mais rigolos)

    RépondreSupprimer
  12. j'ai relevé aussi un détail que peu ont voulu voir: une infime partie des gains est allé aux associations. Où est passé le reste ? La justice n'a pas relevé l'enrichissement personnel mais du coup les sous sont bien passés quelque part? et pas que dans des locations de salles pour l'organisation, hein on parle de plus de 400 000 euros qui ont disparu

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.