19 décembre 2014

Zemmour en trois étapes

Étape 0 : iTélé vire Zemmour. 

Étape 1 : les twittos de gauche félicitent iTélé. 

Étape 2 : les twittos réac critiquent iTélé et défendent Zemmour. La dictature socialisssse et la censure. Tout ca. 

Étape 3 : les twittos de gauche engueulent iTélé qui fait de Zemmour un martyr. 

Tous tarés. 

39 commentaires:

  1. J'ai bien aimé aussi l'étape où les journalistes d'I Télé, ces gens épris de liberté et de débats contradictoires, se sont dit soulagés, pauvres choux qui ne supportent que l'eau tiède.

    RépondreSupprimer
  2. Que la tribune d'itélé soit enlevée à Zemmour est une bonne chose, d'autre part l'analyse des twittos qui ne représente qu'une minorité de la population ne peut conduire à des conclusions générales.

    RépondreSupprimer
  3. La France perd un de ses plus grands analystes (de courses) ! Pet à son âme et sa petite bite.

    RépondreSupprimer
  4. La gauche est effectivement un ramassis de connards, comme la droite. Le racisme allemand se lève. Réaction: rien.
    jard

    RépondreSupprimer
  5. C'est une très bonne chose, cette éviction. ça permet à mes “chers confrères” et aux gentils démocrates de gauche de montrer ce qu'ils sont en réalité.

    De plus, j'ai bien hâte d'assister, sur iTélé, au premier Ça se dispute mettant aux prises Nicolas Domenach avec lui-même…

    RépondreSupprimer
  6. " Martyr, c'est pourrir un peu "
    Jacques Prévert

    RépondreSupprimer
  7. Je ne twitte guère, on ne peut rien dire, ou presque, en 140 signes. En revanche, je me félicite de cette éviction de la chaîne. Continuez les gars, c'est juste du pain béni pour ma paroisse. Avec de tels adversaire, plus besoin de chercher à évangéliser, cela crée une génération spontanée de réacs qui s'ignoraient ou qui viennent de voir la lumière. Pour un peu, j'en viendrais presque à souhaiter un second quinquennat socialiste. Il n'y a pas à dire, du Premier ministre, au chef du groupe socialiste à l'assemblée, en passant par la meute des petits cadors de l'antiracisme, il n'y a que des épées.

    Le plus beau dans tout ça, c'est que Zemmour va vendre encore plus d'exemplaires de son dernier bouquin, que les éditeurs vont se battre pour éditer le prochain, qu'il n'aura guère de difficulté pour trouver un plateau de télé, parce que la réalité, c'est qu'il est on ne peut plus vendeur, partout où il passe, l'audience grimpe en flèche, et ça, les cocos qui hurlent à la mort ne semblent pas le piger.

    Moi, je dis "bravo les gars !" et surtout "continuez !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous faites deux erreurs (voire trois vu que mon billet parle de Twitter). D'une part le PS n'y est pour rien. D'autre part si ca renforce votre camp, ca affaiblit plus l'UMP que le reste. Un élection se gagne au centre.

      Supprimer
    2. « Un élection se gagne au centre. »

      Voir par exemple les élections allemande de janvier 1933.

      (Et hop ! un point G. !)

      Supprimer
    3. Quand Bruno Le Roux sort : " Il est temps que les plateaux télé et les colonnes des journaux cessent d'abriter de tels propos. " Je crois que sans trop se tromper on peut inférer que le PS y est pour quelque chose. D'autant que les liens de C+ avec le PS ne sont pas franchement une nouveauté, cette chaîne pourrait s'intituler "la voix de son maître" que ça ne choquerait personne.
      Pour le reste, je m'en fous, je ne vote pas. En revanche, ça annonce de joyeuses années de bordel à venir. J'en viens presque à croire qu'ils font tout pour que ce soit le FN qui l'emporte en 2017. Idem pour l'UMP d'ailleurs qui ne cesse d'aligner connerie sur connerie.

      Supprimer
    4. Le Ps n'est pas propriétaire de Canal+. iTélé a pris une décision commerciale : les gauchistes vont plus les regarder que BFMTV, maintenant.

      Quinze jours après l'élection de Sarkozy à l'UMP, c'est déjà le bordel, il n'y a pas de ligne. Alors, effectivement, ce bordel va renforcer le FN, mais pas au détriment du PS.

      Nicolas

      Supprimer
    5. Pas besoin d'être propriétaire pour se faire entendre. La servilité de C+ envers le PS est de notoriété publique, les intéressés ne s'en cachent même pas. Quant à votre prédiction, je ne suis pas certain qu'elle se réalise. i>Télé souffre de pas mal de maux qui n'ont rien à voir avec la présence de Zemmour et qui ne disparaîtront pas avec sont départ. Comparés à BFM TV, ils sont tout simplement mauvais.

      Sinon, pour l'UMP nous sommes d'accord. Cependant, le PS va y laisser également des plumes. Je connais des socialistes de 50 ans et plus, qui ont voté PS toute leur vie et qui sont passés à droite et au FN pour certains. Et lorsque je discute avec des connaissances, toutes ont au moins un exemple de ce type. Et je ne parle pas des jeunes, qui dans certaines banlieues avaient l'habitude de s'encarter aux PCF et qui maintenant vont directement au FN. La section jeunes de la cellule de Vitry, par exemple, a bien fondu en regard de ce qu'elle était au début des années 2000.

      Supprimer
    6. Le FN faisait 0% il y a 35 ans, 15% il y a trente ans et 25% maintenant : oui, on a tous des connaissances qui y sont passées. Pendant ce temps, la gauche s'est inscrite dans le paysage en gagnant d'autre élections nationales et des cantonales et régionales.

      Supprimer
  8. L'étape 0 m'a fait plaisir (et inutile aux sympathisants zemmouresques de me sauter à la gorge dans les commentaires)
    Pis y a sûrement un autre contradicteur pour le remplacer sur ITélé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial! un débat entre Bruno Roger Petit de l'OBS et Nicolas Domenach. Au moins mon chat, dont le panier se trouve à côté de l'écran, ne sera pas réveillé par les éclats de voix.

      Supprimer
  9. le twittos de gauche est souvent un mouton

    RépondreSupprimer
  10. Je pense qu'il ont viré parce qu'il est trop marqué reac ou FN. Pour une chaîne d'infos il est dangereux de se colorer. Ce n'est pas de l'éthique, ce n'est que du marketing voire de la stratégie.
    Zemmour, ce pauvre petit oiseau apeuré va pouvoir se victimiser un peu plus .....ha la peur quand tu les tiens

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ! Oui, ils ont pris une décision commerciale. A la réflexion, un des commentaires de Koltchak me fait rigoler : ils sont plus mauvais que BFMTV mais auraient tort de virer des nuls...

      Supprimer
    2. Totalement à côté de la plaque une fois de plus : Zemmour fait vendre, toutes les chaînes le savent fort bien. Il s'agit donc bien là d'une décision idéologique et non de "marketing", encore moins de "stratégie", dont on se demande ce qu'elle vient foutre là-dedans. Il s'agit de ne pas risquer de courroucer les associations d'enturbannés, c'est tout : une fois de plus, la peur n'est pas du côté où vous croyez la discerner.

      Supprimer
    3. Mais non. Zemmour fait vendre une émission pas une chaîne.

      Supprimer
    4. Vous ergotez, là ! L'émission en question est bien proposée par une chaîne, non ? Et c'est bien la chaîne qui encaisse les recettes des spots de pub passant avant et après l'émission.

      Supprimer
    5. Je n'ergote pas, je n'avais qu'un iPhone. iTélé est à la ramasse devant BVM, si iTélé peut se faire une bonne image auprès des gauchistes, elle gagnera plus à virer Zemmour qu'à encaisser de la publicité pour une émission.

      Supprimer
    6. Une décision idéologique de la part d'une chaine privée, d'une société capitalistique....mais le bisounours, ce n'est pas moi !

      Supprimer
  11. Que Twitter soit taré n'est pas une nouvelle.
    Mais on a le droit de ressentir une sorte de malaise...

    RépondreSupprimer
  12. Les gens, un peu de calme...

    Les réacs essaient de démontrer que les médias sont à la solde des socialos alors que la vraie gauche passent à vie à tenter de démontrer qu'ils sont à la solde des libéraux et des réacs.

    Voir l'étape 3 de mon billet (et mes échanges avec Koltchak) : Zemmour passe bel et bien pour un martyr et son éviction ne sert pas le pouvoir en place sauf dans la mesure où elle lui facilitera les prochaines élections en affaiblissant l'UMP.

    RépondreSupprimer
  13. Pendant ce temps, la gauche s'est inscrite dans le paysage en gagnant d'autre élections nationales et des cantonales et régionales.

    Ben merde alors !
    C'est récent ?
    Ça lui a pris combien de temps ?
    Et elles sont gérées comment les municipalités gagnées par la gauche ?
    Je veux un compte rendu impartial sur ces mairies tenues par la gauche !
    (des régions vous exagérez un peu non ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je précise les dates et la période. Si tu recommences les commentaires pénibles, je vais te virer à nouveau.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.