01 janvier 2015

Bananier et pommes sautées

Ouvrant mon lecteur de flux, ce matin, je suis tombé sur une petite vingtaine de billets de blogueurs qui présentent leurs vœux. Je n’ai évidemment rien lu, ce qui est du gaspillage. Je remercie tout le monde et me pose une question : mon billet de vœux sera-t-il plus lu ?

Je vous adresse donc mes vœux les plus sincères. Si, je le jure. J’espère que vous ne mourrez pas dans d’atroce souffrance. Je souhaite aux familles catholiques découvrant que leurs enfants sont homosexuels qu’ils puissent assister à la nuit de noce histoire de ne pas tout perdre.

Mais je suis dans un blog politique. Je souhaite à l’UMP qui changera de nom de se vautrer lamentablement car on ne fait pas une politique en gardant les mêmes andouilles. J’ai néanmoins une pensée affective pour les copains de droite perdus dans ce bordel. Quant à la gauche, je lui souhaite ne pas sombrer encore plus, je ne vois pas ce que je pourrais faire de plus. Fasse que des triangulaires avec le Front National puisse permettre au Parti Socialiste de ne pas tout perdre.

A ce propos, je vais m’adresser droit dans les yeux du blog aux électeurs et surtout aux personnalités politiques de gauche de mon coin : ne déconnez pas. Nous avons une longue tradition de bonne entente entre les différents composants de la gauche ce qui nous permet de gagner des élections et de se foutre de la gueule de la droite.  Je n’ai pas tout suivi mais, cette fois, il semble que Bernard Chappellier des écolos veuille se présenter à part. C’est complètement con : par ta faute, Nanard, nous risquons fortement de perdre le canton. Tu en seras le seul coupable et tondu à la libération.

Je ne vais donc pas t’adresser de vœux mais un large coup de pied au cul.

Cela étant, s’il fallait que je souhaite quelque chose à quelqu’un, ça serait à mes potes Marcel Le Fiacre et le vieux Joël qui passent tellement de temps à l’hôpital pour leurs misères respectives qu’ils coûtent un bras à la sécu et auraient intérêt à se remettre dans les meilleurs délais : je ne tiens pas à passer au cimetière cette année.

Revenons sur l’année électorale, avec les départementales en ligne de mire. Les risques de défaites pour la gauche sont évidemment très importants. La seule chance de ne pas sombrer dans le ridicule est de multiplier les triangulaires mais elles nécessitent d’avoir un candidat de gauche au second tour, ce qui n’est pas acquis, vu qu’il faut dépasser un certain seuil (12,5% des inscrits). Avec une abstention qui devrait dépasser des records, cela équivaut probablement à dépasser 25 ou 30% au premier tour. Ce n’est jamais gagné.

Alors arrêtez de faire les guignols dans les blogs et les réseaux sociaux et mettez-vous au boulot !


Bonne année !

16 commentaires:

  1. Ça a marché ou pas ? Par sécurité, je re poste :

    J'adore. Bonne Année, la santé d'abord à égalité avec le pognon, et puis le reste viendra.
    Bon rétablissement à vos potes !

    RépondreSupprimer
  2. « on ne fait pas une politique en gardant les mêmes andouilles »

    Vous allez faire de la peine à M. Fabius, là…

    RépondreSupprimer
  3. Hop hop hop, tous mes voeux aussi.

    RépondreSupprimer
  4. Beaucoup de demis au comptoir plutôt que la mise en bière !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça fait déjà 14h30 qu'on est en 2015 et je n'ai pas encore une bière.

      Au fait ! Qu'est-ce que vous avez merdé avec votre blog ce matin. 10 billets sont sortis en non lus.

      Supprimer
    2. ???
      Je me suis couché à 5 heures, réveillé à midi, et regardé mon blog à 12 h 30 ; c'est peut-être pour ça ? Mais il n'y avait pas 10 commentaires en attente, juste 2 ou 3 .

      Supprimer
    3. Un bug chez Marianne probablement.

      Supprimer
    4. Mais comment diable pouvez-vous voir le nombre de mes messages en attente ???

      Supprimer
    5. Mais je ne les vois pas. Je parle des billets. Mon lecteur de flux m'a informé que vous aviez fait dix billets.

      Supprimer
    6. J'ai fait un billet hier, à 14 h 36 , et un billet aujourd'hui à 12 h 59 ; le précédent remonte au 29 décembre .

      Supprimer
    7. Ben oui, c'est votre hébergeur qui merde.

      Supprimer
  5. Je te souhaite aussi de ne pas mourir dans d'atroces souffrances, idem pour le vieux Joël et Marcel.
    Tant que j'y suis, même souhait à la gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.

      La gauche mourra de bêtise donc sans souffrir.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.