13 janvier 2015

Le Figaro et la popularité de François Hollande


"Dans le baromètre TNS-Sofres pour le Figaro Magazine, la remontée de la cote de confiance du chef de l'État auprès des Français reste timide, malgré une omniprésence et une gestion de la séquence saluée par tous les observateurs."

Voila ce que nous dit le Figaro en oubliant de préciser que le sondage a été fait entre le 8 et le 12, c'est-à-dire en grande partie avant "la gestion de la séquence".

Pire, ils arrivent à dire qu'il fait moins bien en prendant 5 point que Nicolas Sarkozy qui, lui, en prend 4, et cherche à démontrer que Manuel Valls qui en prend plus lui fait de l'ombre.

Au fait, il parait que le discours de ce dernier a été très bien, aujourd'hui !

18 commentaires:

  1. Je trouve cette discussion et ces réflexions assez affligeante pour tout te dire...

    Mais le bon côté des choses est que la bête polemique politichienne est revenue. Cela veut dire que tout revient dans l'ordre... C'est bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle discussion ? Quelles réflexions ?

      Supprimer
    2. Cela étant qui fait un article grotesque ? Le Figaro ou moi ??

      Supprimer
    3. Oui, bon, faut pas chipoter non plus : le Figaro est un journal d'opposition, il donne donc un éclairage "oppositionnel", si je puis dire, à son information, qui est que Hollande a pris cinq point, qu'il reperdra dans deux semaines (ça, c'est moi qui l'ajoute, pour amuser…).

      Supprimer
    4. Oui mais il a plus à perdre. Il se couvre de ridicule. Les députés de droite ont bien compris. Ils ont applaudi Valls à l'Assemblée parce qu'il y a des moments où il vaut mieux fermer sa gueule d'autant qu'une information évidente mérite parfois du recul. Je pourrais démontrer que cette hausse est exceptionnelle (ben oui, une partie des réponses ont eu lieu entre le drame initial et la fin des prises d'otages : comment faire confiance à Hollande). Le sondage aurait lieu aujourd'hui, Hollande serait à +10 et Valls à +15 (et Sarko en négatif). Mais, comme vous dites, Hollande perdra peut-être tout prochainement.

      Supprimer
  2. Entre le 8 et le 12, ce n'est pas avant la "gestion", c'est exactement pendant. Mais, évidemment, ce n'est pas la même chose si c'est le 8 ou le 12…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui évidemment. Ma langue a fourché. Mais je dois reconnaître que j'étais tellement sûr de moi avant de vérifier les dates que je me suis emporté.

      Supprimer
  3. Ne Bistropont-pas, Hollande ont été à la hauteur. (J'ai du mal à citer Valls).

    Concernant l'Hallalmago...l'ammalgon... (merde j'y était presque !) ou le napalmagagongon... ou le le Nanalpalmagon...

    Oh et puis merde !

    Bistrotons !

    RépondreSupprimer
  4. Oui, le discours de Valls a été très bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout. Il a parlé de sobriété dès la deuxième phrase. A la relecture, j'étais largué.

      Supprimer
  5. Hahaha. Qu'avez-vous contre la sobriété?

    Je l'ai suivi à la télé et j'ai trouvé qu'il avait trouvé les mots justes. Ce qui n'est pas facile en de telles circonstances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui. Je n'ai rien contre la sobriété je n'ai pas essayé.

      Supprimer
  6. Excellent discours de Valls, très bonne gestion de Hollande, beaux discours, beaucoup d'empathie, de compassion naturelle, de gentillesse, du hollandisme quoi ...il va reprendre beaucoup plus de cinq points mais ce n'est pas essentiel.
    Enfin pour être honnete, Sarko, mise à part le coup de la photo, a été assez bon mais moins que Fillon ou d'autres UMP qui ont su traiter tout ça avec grandeur.

    RépondreSupprimer
  7. et moi qui croyais que les notes étaient supprimées

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.