09 janvier 2015

Pourquoi, dimanche, #jesuischarlie ?

Moi, vous me connaissez ! Je ne suis pas trop habitué à manifester, surtout à l'heure de la sieste, ni à utiliser des panneau ou hashtags du genre "je suis Charlie". Il empêche que je suis décidé à bouger mes fesses. 

La première raison est que j'ai réussi à decidé mes copains de bistro, le vieux Joël et Tonnégrande à y participer. Mais je les connais. Ils se défileront. 

La deuxième raison est que Besancenot a déclaré refuser de participer à un truc avec Hollande et Sarkozy. Parfois, la vraie gauche mérite des baffe. Au fait ! J'étais plié de rire en lisant le billet de Corto qui est "définitivement con comme une bite". Il confond l'extrême gauche avec "ma gauche" espérant entraîner ses lecteurs avec lui. C'est réellement drôle. Hollande a très bien géré cette histoire et la droite de gouvernement a adhéré à la chose. J'ai même RT Woerth pour vous dire. La droite de gouvernement a joué le jeu de l'unité nationale et c'est tout à son honneur. 

La troisième raison est la bourde de Marine Le Pen qui me fait rire. Elle et ses lieutenants n'ont pas arrêté de ronchonner parce qu'elle n'était pas invitée à la manif. Or elle l'est. Elle n'est pas invitée à figurer parmi les organisateurs. Ça sent la grosse débâcle à la droite de la droite (je n'en tire aucune conclusion, les prochaines élections ne sont pas gagnées pour la gauche mais la débâcle va se transformer en panique, pour nous faire rire). 

La quatrième est que François Hollande m'a demandé d'y participer, non pas personnellement mais par sa courte allocution de ce soir. C'est important que la Nation dise merde aux connards. Le fait que des personnalités étrangères soient annoncées renforce l'importance, pour moi d'être là. 

La cinquième est la plus importante et la seule à vraiment provoquer ma décision. 

Un copain Kabyle m'a dit qu'il y allait et a ajouté : ca serait bien qu'on y aille ensemble. Je lui ai dit oui mais bon heu un dimanche j'ai la flemme je me connais je vais boire l'apéro à l'Amandine et manger à la Comète et j'aurais la flemme. 

Il m'a dit : je t'invite à manger une choucroute à République dimanche midi. 

Que vouliez-vous que je réponde ?

On va marcher contre le terrorisme islamiste. On ne fait pas l'amalgame. Mes potes réacs de gauche peuvent y réfléchir s'ils veulent. 

L'amalgame est d'associer un faciès à une religion, ce qui se fait à droite comme à gauche. Surtout à gauche. Sinon elle ne parlerait pas d'amalgame. 

Mon pote kabyle est athée. Le fait que l'on aille manger une choucroute ensemble est un symbole (outre le fait qu'on boira probablement deux bouteilles de blanc avec, je n'aime pas la bière avec la choucroute alors que j'en bois avec le poisson). Un double symbole. Je vous laisse trouver les explications. 

41 commentaires:

  1. Je ne trouve aucune explication avec le fait de boire de la bière avec le poisson. Rien que ça mérite au moins trente fatwas.

    Le ministre de l'intérieur a montré qu'on peut être efficace sans être excité, et je suis impressionnée par le fait que des chefs d'Etat de pays voisins viennent défiler chez nous alors qu'on n'est même pas le 14 juillet.

    J'admire beaucoup le premier policier qui est entré dans supermarché, à Vincennes, alors que l'islamiste canardait et qu'il y avait déjà un mort par terre. Les autres ont suivi, avec autant de courage, mais le premier...

    Tout le reste, ce soir, m'importe moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vive le premier ! Il a fait son job. C'est ce qui est admirable.

      Supprimer
    2. Je suis tout d'accord avec Suzanne, ça doit être son prénom mais pas que.

      Supprimer
    3. Mais tu ne penses qu'à baiser !

      Supprimer
    4. Oui mais avec sa burqa on ne sait pas si elle baisable.

      Supprimer
  2. Moi aussi j'ai un copain Kabyle qui mange de la choucroute.
    Ça change quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien. A part qu'un immigré n'est pas nécessaire un terroriste.

      Supprimer
  3. de la bière avec du poisson ??? ça c'est un scoop !!! Disp

    RépondreSupprimer
  4. J'aurais aimé y aller mais je dois faire le taxi dans l'après-midi.

    RépondreSupprimer
  5. Ricky ou la vie moche.10 janvier, 2015 00:39

    Analyse politique digne d'un gamin de douze ans. Rassurez vous, vous n'êtes pas le seul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce genre de commentaire montre un QI particulièrement élevé.

      Supprimer
  6. J'aime bien cette idée de manger une choucroute place de la République!

    RépondreSupprimer
  7. « On va marcher contre le terrorisme islamiste. »

    Les terroristes ne doivent plus avoir un poil de sec, à c't'heure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va marcher, vous n'allez rien faire et continuer à dire pendant les 454 ans qui vous restent à vivre que vous nous aviez prévenu.

      Supprimer
    2. Marcher et ne rien faire sont, dans ce cas strictement équivalents sur le plan de l'efficacité (mais évidemment pas sur celui du ridicule).

      Une manifestation de masse, quand il s'agit de faire plier son gouvernement, cela peut bien sûr être efficace, et ce l'a souvent été. Mais face à des terroristes stupides, violents et fanatisés, c'est totalement absurde, c'est de la gesticulation pour se faire plaisir. Je me demande même si cela ne va pas les grandir à leurs propres yeux, comme peut l'être le lion qui voit un troupeau de cinquante antilopes se mettre à galoper dès qu'il apparaît.

      Enfin… bonne choucroute quand même !

      Supprimer
    3. Détrompez-vous, Didier... J'y vois une utilité. Dans trois mois ou dans six mois, quand des flics se feront agresser dans des banlieues par des "jeunes", et que les types de gauche gueuleront, je pourrais leur dire : ben quoi, tu n'as pas manifesté le 11 janvier ? Tu ne veux pas que l'ordre l'emporte pour qu'on se débarrasse de toutes ces conneries ?

      D'autres vous trouveront d'autres raisons. Je lisais un texte ce matin qui expliquait que le fond de commerce des radicaux était que "l'occident" avait perdu ses valeurs et était incapable de se rassembler, par exemple.

      Supprimer
    4. Votre première raison est aussi mince qu'un bilan de gouvernement socialiste. Quant au second (perte des valeurs), il est juste ; mais je crains que ce genre de cortège geignardo-bisounours ne soit qu'une preuve de plus de cette perte, justement.

      Supprimer
    5. Ah la nostalgie des défilés militaires et son rythme de bottes qui claquent...

      Supprimer
  8. D'un autre côté, marcher un peu, même au milieu d'un troupeau, ne saurait vous faire de mal…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même pas, en fait. On va avec le vieux Joël qui, du fait de ses opérations, ne peut pas marcher plus de 5 ou 600 mètres. Déjà, venir du métro sera difficile pour lui... Alors on va rester à République...

      Supprimer
    2. Bref, vous pondez un billet de trente lignes simplement pour nous dire que, demain, c'est choucroute…

      Mais attention : choucroute citoyenne et antiterroriste à la République : on a sa conscience et sa fierté !

      Supprimer
    3. Tenez, j'en ai fait un petit billet pour me foutre de votre tronche…

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. bon appétit. On peut aussi retrouver ses valeurs et se rassembler en allant à la messe.

    RépondreSupprimer
  11. Faites attention , pour votre choucroute ! La seule bonne brasserie que je connaisse, près de la République, c'est "Jenny", où les nazis avaient l' habitude de faire leur gueuleton habituel le jour de l'anniversaire de Hitler...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien, vous avez tort ! La choucroute est trop grasse , d'après moi !

      Supprimer
  12. Pourquoi j' irai marcher demain (autant que je le pourrai , parce que, physiquement , pour moi, ce n'est pas évident )?
    J'en fais un billet .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faites. Et filer moi votre 06. Ça serait qu'on se croise et qu'on ne se cause pas.

      Supprimer
  13. Si cotoyer l'islam modéré consiste à manger une choucroute avec un pote kabyle athée qui boit du vin blanc, alors, je te le concède volontiers, l'islam modéré existe bel et bien....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ne raconte pas n'importe quoi, ça commence à me gonfler. Il est athée. Pas musulman.

      Supprimer
  14. alors , cette choucroute ,elle fut bonne ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.