22 février 2015

Les blogs politiques ne sont pas morts : certains bandent encore

Dans mon dernier billet, j’évoquais l’éternelle mort des blogs politiques. C’est un fait, les blogs politiques de ma bande sont beaucoup moins actifs. Bembelly est venu commenter. Il critique mes blogs puis pose la question : « Pourquoi les e-militants répondent aux abonnés absents. L’actuelle politique du gouvernement a- t- elle une incidence sur la production-web des blogueurs politiques, les ex- de gouvernement ? »

Selon lui, ce sont les actions du gouvernement qui provoque ce vide chez les blogueurs politiques. Il a raison sur un point : il est plus facile d’être blogueurs dans l’opposition. Il a raison. Comme il critique mon blog, je vais critiquer plein de blogs et tenter de donner quelques raisons à cette morosité.

Les effets Twitter

Petit 1 : il fut un temps, quand un blogueur avait une information, il voulait la diffuser car elle lui paraissait importante. Maintenant, elle buzze dans Twitter avant qu’il ait pu lire la fin de la dépêche AFP. Tous les jeux de mot possible sont sortis et tous les commentaires possibles sont faits avant qu’il ne sorte son billet. Il m’est arrivé de publier des trucs et de me rendre compte que tout avait déjà été dit. Ce n’est pas très grave, les lecteurs ne sont pas nécessairement les mêmes, mais c’est déprimant. Cela ne motive plus.

Petit 2 : on critique les 140 caractères mais ils ont des qualités. Ils obligent à la concision et quand la concision n’est pas là, les lecteurs fuient. Et quand la concision est là, le lecteur fuit aussi car il aurait pu trouver l’information dans Twitter. C’est une espèce de paradoxe.

Vous me connaissez, j’ai quelques cibles favorites, dans les blogs, comme Pierre Parrillo, Gauche de Combat, Corto,… Le dernier billet du premier porte sur une petite dame d’Amiens qui est passée du PS au PC puis au FN. Il en fait une tartine incroyable. Cela ne sert à rien. Toutes les conclusions possibles sont dans l’information. C’est un blogueur de droite : il dénonce la porosité entre le PS et le FN. Notons bien qu’il fait ce qu’il veut. Son billet est peut-être intéressant mais je ne l’ai lu qu’en diagonale pour voir ce qu’il avait dire. Il faut arrêter de se forcer à remplir un A4 quand on fait un billet de blog. L’autre erreur qu’il fait est que personne n’a rien à cirer de la petite dame en question, totalement inconnu. D’ailleurs ce paragraphe est superflu.

Petit 3 : la dictature de Twitter qui empêche le blogueur politique de gauche de sortir de la ligne fixée par la vraie gauche.

La médiocrité du blogueur

 Le fait de disposer d’un outil pour écrire ne génère pas automatique un écrivain, un journaliste ou un éditorialiste. Et même ceux maniant la langue correctement n’ont pas forcément quelque chose à dire ou le font pour manier la langue. A une époque, on avait beaucoup de billets très bien écrits mais pas du tout adapté à ce qu’est le blog ou le réseau social, ressemblant plus à un devoir de philosophie ou d’économie qu’à un éditorial, avec, en plus, la prétention de l’éditorialiste.

D’ailleurs, l’ancien classement Wikio n’a jamais été analysé sous le bon angle, notamment les « éternels » trois premiers que furent Intox2007, Sarkofrance et le présent blog. Sortons un euphémisme : aucun des trois ne respire franchement la littérature. Et on en vient directement au dernier point que je voudrais évoquer en réponse à Bembelly : la fainéantise des blogueurs, ce qui n’était pas un défaut dont on pouvait qualifier les tauliers de ces trois blogs.

La fainéantise des blogueurs

La loi Macron a fait la une de l’actualité mais citez-moi un seul blogueur qui soit rentré dans le fond de la loi, pour disséquer certains aspects, autrement que pour sortir des banalités sur le travail du dimanche, ah mais ma brave dame vous voyez bien que Valls n’est pas de gauche.

Il y a bien moi qui ait évoqué les lignes privées de car, de même que Gauche de Combat, par exemple. Je vais y revenir, le temps de changer de section.

La fainéantise intellectuelle des blogueurs

Egalement poussé par le terrorisme intellectuel, le même que celui que j’évoquais à propos de Twitter, le blogueur ne veut plus sortir du cadre. Il est évident que permettre l’ouverture des commerces plus de dimanches par an est une perte d’acquis sociaux. On peut en faire un plat mais, quand Martine Aubry a sorti sa tribune, il aurait fallu réfléchir un peu plus, car elle l’a sortie pour se positionner en chef de la vraie gauche. C’est un statut Facebook de Julien Dray et les commentaires acerbes de Didier Goux qui m’ont mis la puce à l’oreille. On ne fait pas un projet de société à partir d’un nombre de jours d’ouvertures.

Si j’ai parlé de la possibilité à des entrepreneurs privés d’ouvrir des lignes de car interrégionales, c’est en réaction à un billet de Gauche de Combat. Il disait que c’était mal, qu’il revenait au service public d’assurer ces machins qui allaient mettre en concurrence la SNCF.

Alors, je vais refaire mon billet. Pour aller de mon lieu de travail (La Défense) à chez ma mère, il me faut plus de trois heures de train, près d’une heure de car (on va dire une heure parce qu’il y a une correspondance) après un trajet à pieds puis en métro, comptons une cinquième heure. Nous sommes probablement une bonne cinquantaine dans ma situation : travailler à La Défense et passer des week-ends en Centre Bretagne. Un entrepreneur privé pourrait monter une ligne : La Défense, Saint-Meen, Merdrignac, Loudéac, Rostrenen, le tout pour 50 euros au lieu de 180 (sans abonnement). En près d’une heure de moins. Dans l’intérêt du peuple. Je pars à 16h30 du bureau, je suis à 22 heures au bistro après un dîner en famille… Pourquoi cela serait-il de droite ?

Le blogueur politique ne pourrait-il pas enlever ses œillères. On faisait de l’opposition de principe à tout ce que faisait Nicolas Sarkozy et ils ont pris le réflexe de le faire pour tout ce que fait Manuel Valls…

Concluons

J’ai encore fait une tartine alors qu’il me faut répondre à la question de Bembelly : « Pourquoi les e-militants répondent aux abonnés absents. L’actuelle politique du gouvernement a-t-elle une incidence sur la production-web des blogueurs politiques, les ex- de gouvernement ? »

Chacun a des sujets qui l’intéressent plus que les autres. Encore faut-il les traiter, à fond, pas comme si on était dans Twitter.


Pas par de vagues sous-entendus ou en traitant de racistes ceux qui osent dire que les terroristes islamistes sont des méchants.

16 commentaires:

  1. Tres bon ton billet. J'aime beaucoup la conclusion

    RépondreSupprimer
  2. J'ai posé une question, je vais y répondre: " Oui, la ligne "j'aime tellement l'entreprise que je fais tout pour plaire au Medef & cie" de Valls me pose un problème et affecte ma production Pro-Pépère ..." .

    Plus facile d'être dans l'opposition? Réponse: Comme je l'ai écrit chez Jeff sur "A perdre la Raison" dans sa citation du Dimanche "Je ne suis pas un blogueur-frondeur, je suis un blogueur-de-Gauche ! . Et j'ajoute: je ne suis CM des conneries que je ne partage pas, bénévole je suis, et libre....

    Tiens, déjà 2 jours d'echanges sans baffes réciproques, Ah! c'est le "Kiev-des-blogs (KdB)?" on avance, si les "Poutine" ne s'en mêlent pas, ça me va...

    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Explique au moins pourquoi tu ne partages pas. Avec du fond. De l'étude.

      Supprimer
    2. Il suffit de lire là (A lire, à fond)

      1. Extimités (politiques)
      2. Vallscination (politique)

      Avec moteur de recherche intégré, ça devrait suffire.

      Sinon, j'attends en retour que tu fasses des trucs de fond, on ne peut pas dire que ça soit le cas, ne plus parler systématiquement de Pierre Parillo et Cie, tu lui fais de la Pub! (c'est de toi), Faire le ménage dans les blogs et dans les commentaires hé ho! (c'est de toi aussi). D'ailleurs, tes seuls "billets dit de fond ne sont plébiscités que par des mecs de droite, souvent, enfin presque toujours (regarde bien dans tes commentaires), ça, ça m'inquiète vraiment. Oui mon pote, I want you back! sur de vrais sujets de fond, comme avant, quand t'étais number uno, mais ça c'était avant...

      Et quand Extimités (politiques) fait (en 2014) 2 fois plus de lecteurs que tes 4 blogs réunis, je ne m'en réjouis pas, non, je m'inquiète, pas pour toi, mais pour la Gauche. Mes stats (et billets), c'est la marque d'un fond qui t'échappe. je dis ça, je dis rien. On touche le fond, oui, certains s'en félicitent, pas moi.

      (...)

      Supprimer
    3. Mais tu es fou, mon pauvre. On peut comparer nos stars si tu veux. Sors le compteur Google Analytics et publie tes Stats. Moi je le fais. Et tu oublie que 99,999 des électeurs ne lisent pas les blogs. Quant aux billets de fond?
      X je les cherche toujours chez toi comme chez beaucoup d'autres. Tu prends ton billet sur les César et qhollande. Non seulement il n'a aucun fond mais en plus rend la blogosphère ridicule.

      Quand te décideras-tu à traiter vraiment d'un sujet. Sans mette une partie en gras, une autre en italique, sans utiliser de sous-entendus ?

      Tu peux très certainement te vanter de tes chiffres mais on s'en fout. Sincèrement. Par contre, je peux compter le nombre d'imbéciles qui m'ont sucé la bite pour monter dans les classements de blog.

      Maintenant j'ai arrêté de jouer. Il n'empêche que tu trouveras 10 fois plus de billets chez moi traitant du fond et dépassant le stade de : ah l'autre gros con, c'est un raciste, que chez toi.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Il doit faire allusion à mon dernier billet, qu'il rapproche de votre dernière phrase ( même si ce n'est pas du tout ce que je dis...En fait, il a "twitterisé" mon billet, qui se voulait plus complexe que ça.)

      Supprimer
  4. Débat intéressant, mais comme je ne suis pas blogueur c'est pas là dessus que je voudrais intervenir, mais sur la question du transport.
    Il faut pas croire que mille lignes de bus vont se mettre à fleurir partout dès la promulgation de la loi Macron. Les sites de covoiturage leur font déjà concurrence. Quand ma soeur descend voir mon père à Angoulême depuis Paris elle prend toujours un service de covoiturage (babacar, je crois, mais il y en a d'autres). Mardi dernier elle a payé 35 euro pour l'aller. Voiture confortable, en plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, mais on s'en fout. Pourquoi interdire ?

      Supprimer
  5. Idee: et si tu proposais une prolongation du metro ligne 1 de la défense jusque Rostrenen? La ca doit etre carrement 1h de gagnee pour 2h00 de bisoux en plus a offrir a maman (1h a l arrivee... autant au depart)... ca n'a pas de prix!!!

    Bon ok... c'est hors sujet... mais fallait pas tendre la perche hein? ^^

    RépondreSupprimer
  6. NON ET 3 FOIS NON à SARKOZY
    << http:jean-meyer.blog4ever.com

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.