21 février 2015

Les blogs politiques sont encore mort. "fait chier" ou "tant pis" ?

Hé ! Les gens ! T’as vu ? Les blogueurs politiques de gauche, ils ne glandent plus rien. Même Sarkofrance a à moitié laissé tomber son blog phare. Il a raison ! Qu’il se repose. Parmi les copains, il y en a qui sont toujours actifs, heureusement, mais je ne vais citer personne, de peur d’oublier les oubliés.

Il y en a d’autres qui ne savent plus que produire une bouillie infâme, sans queue ni tête. Tiens ! J’en ai vu un qui a écrit cette phrase : « Voila qui ne devrait pas plaire aux fachos entre autres réacs qui se croient «parangon de vertu» sur le Web avec des «arguments glaçage de cupcakes» livrés par l’ami «Ok Google Actualités!». » avec des parties en gras, d’autres en italique,… Comment voulez-vous que les lecteurs comprennent, voire s’y intéresse ?

L’ami Google Actualités, au fait, c’est moi ! Je m’intéresse à l’information grand public, à ce qu’entendent les électeurs. C’est mal, je sais.

Beaucoup des copains des leftblogs ne font plus rien sur leurs blogs. C’est triste. Moi-même, j’ai une baisse de rythme. Nous allons donc étudier deux blogs politiques, ou, plus exactement, les deux derniers billets de blogs politiques, les andouilles de service, Gauche de Combat et Pierre Parrillo qui, lui, au moins, a les couilles de ne pas être anonyme. Ils ont néanmoins un point commun : le QI.

Commençons par le dernier billet de Pierre Parrillo. Soyons sérieux, je vous prie, pour écrire ce billet, je l’ai lu. Un peu de respect, que diable. Il traite de Razzi Hammadi, député PS dont personne n’a strictement rien à cirer, il faut l’admettre. Il sait se faire un nom au sein du parti et des militants de gauche par quelques propos qui donnent envie de lui donner des baffes, mais Parrillo le croit représentatif. Lisez son billet. Je sais, je vous demande beaucoup mais n’oubliez pas que, cette fois, je ne vous demande pas de lire les commentaires chez Corto. Et ce n’est pas moi qui parle de Razzi machin. Lisez son billet (bis) et revenez ici, dans les commentaires, résumer ce que Parrillo lui reproche. Chiche ! Après, vous aurez trois heures pour répondre à la question : « Si Parrillo n’avait pas une haine personnelle contre cette andouille, que l’on ne sait pas expliquer, qu’aurait-il pu vouloir dire qui intéresse un lecteur, de droite, de gauche ou de nulle part ? »

Venons-en au dernier billet de Gauche de Combat. Vous me connaissez, je n’ai pas pris les blogueurs au hasard, mais avant de rédiger ce billet, je ne savais pas de quoi parlaient leurs derniers billets. Il nous diffuse une infographie au sujet de l’accessibilité pour les handicapés qu’il a trouvée par hasard. A priori, il est impossible de tout lire. Cela intéressera certainement un tas de types, néanmoins, qui vont s’empresser de buzzer entre gens ayant les mêmes préoccupations. Il n’empêche qu’il a oublié un détail : le fond. Prenons un exemple au hasard : la Comète. Comment la patronne peut-elle se mettre aux normes sachant qu’il lui faudrait installer un ascenseur pour aller aux toilettes et qu’elle n’est propriétaire ni du fond ni des murs ? Faire pleurer la bourgeoise qui se croit de gauche est facile… :

Alors je pose une question bête : la blogosphère politique ne pourrait-elle pas se ressaisir pour faire des billets avec un peu de fond ? Des trucs sérieux.
Tant pis pour le reste. Je fais un billet à propos de la réforme territoriale, j’ai 300 lecteurs. Un billet au sujet de la mort des blogs politiques, 800 ou 1000.


Merci à toi de contribuer à mes statistiques. 

48 commentaires:

  1. J'ai lu le billet de PP et y ait laissé un commentaire lui suggérant de complèter sa liste de pays dont la France et plus particulièrement le PS et encore plus plus particulièrement Razzi Hammadi s'est inspiré pour sortir sa connerie.
    Plus simplement, PP s'intéresse aux minuscule grain de sable (au singulier) plutôt qu'au rocher

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très fort de s'attaquer à rien !

      Supprimer
    2. De la façon qu'il a , partant d'une " idée " imbécile de Razzi Hammadi de remonter au Président de l'assemblée Nationale .... il escaladerait sûrement le mont Blanc avec aux pieds une paire de Tong .
      vincent

      Supprimer
  2. Oui.
    Moi je suis sous pseudo, mais j'en ai une belle paire tout de même ! Enfin, je ne suis pas complètement anonyme puisqu'on se connait :)

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Mon com n'est pas passé, j'essaie de répéter.
    Parrillo ne doit pas aimer les belles carrières politiques. Ce jeune homme ancien president des jeunes socialistes avait beaucoup de verve déjà tres jeune. Il semble presque aussi grossier que Sarko, et ça aussi, ça ne doit pas lui plaire. Et si l'on ajoute un vieux fond de racisme refoulé....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est passé mais n'oublie pas que la modération est activée...

      Supprimer
    2. Ah, la verve de Razzi Hammadi : http://youtu.be/JdUtmeCpRn0
      Comme quoi, le chemin entre le caniveau où se complaît la racaille et la chambre n'est pas aussi long et compliqué qu'on pourrait le croire.

      Oui, je sais, c'est facile, mais quand même, avoir confié la jeunesse socialiste à un tel gazier, cela aurait normalement dû en inquiéter quelques uns, mais il apparaît que cela n'a pas été le cas. D'un autre côté, si tel avait été le cas, il n'aurait pas écopé de ce poste.

      Supprimer
  5. C'est pourtant pas faute de sujets en ce moment. Par exemple, rien sur la reddition de Syriza hier à Bruxelles, à croire que les termes de la capitulation n'ont pas encore été lus, ou bien pas compris. Alors, pour rendre service, je résume: "Syriza, coucouche panier". Et les Grecs ont signé.
    La "vraie gauche", qui accuse Hollande d'avoir trahi ses promesses, a maintenant l'occasion de balayer devant sa porte. Quand c'est la Vrauche qui trahit, c'est beaucoup plus rapide, et ça va beaucoup plus loin.

    RépondreSupprimer
  6. T’as raison sur une chose, les blogs politiques sont en sommeil, disons que certains observent le silence, d’autres tapent sur ce qui ne leur convient pas au nom de leur «liberté d’expression toussa» (Moi). D’autres encore (toi) se limitent à: « hé ho ! c’est pas bien ce que vous faites les copains, ok on se plante, mais bon, faut l’accepter bordel ! et fermez vos gueules! » (je résume, ne Pasdamalgamons pas comme tu dis...

    Se poser une question: Pourquoi les e-militants répondent aux abonnés absents. L’actuelle politique du gouvernement a- t- elle une incidence sur la production-web des blogueurs politiques, les ex- de gouvernement?

    Quant aux sujets de fond, se limiter à Pépé et GDC (que je salue pour son courage), sans oublier ton ami Google Actualités avec tes «arguments glaçage de cupcakes» style "Ok Google!", c’est léger je trouve, non disons qu' on touche le… fond! Mais tant pis, c'est toi ton taulier, c'est dans ton forfait. Finalement ta grande époque «WikiMachin» n’était pas mal. Ah! au fait, ton billet "Difficile démocratie" était très bien, j'ai aimé, vraiment…

    Bon Week et longue vie aux blogs (politiques)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra que tu m'expliques ce que tu as contre Google News ? Il reprend les articles qui intéressent le plus les gens, ce qui fait l'actualité, quoi ! Ce que lisent les gens. Si tu préfères tourner en rond en regrettant que les médias ne parlent pas de tel ou tel sujet, c'est ton problème.

      Tu penses franchement que ton billet au sujet des César, pour ne citer que le dernier a le moindre intérêt ?

      Supprimer
    2. La culture et le cinéma, des sujets de fond qui abordent les vrais sujets de société : le terrorisme-intervention militaire (Timbuktu), l'homosexualité-l'homophobie (Yves Saint Laurent), la famille et la surdité ( Famille Bélier) etc. Mais bon, faut s'y intéresser pour comprendre...

      Tant pis.

      Supprimer
    3. Je parle de ton billet. Pas du film. Tu verrais un tel billet sur un blog que tu ne le lirais pas. D'ailleurs quand j'ai vu ton billet dans mon reader je ne suis même pas allé le lire. C'est pour te répondre ici que j'ai joué le jeu et y suis allé.

      Remets toi !

      Supprimer
    4. Ah! Au fait, Sarkofrance est reviendu, il a fait un bobiyé et j'ai un service à te demander: tu vas le lire, tu lui fais un beau commentaire pour l'encourager et le motiver toussa, et je te rembourse promis, ok? Merci.

      Bon week mon pote, (je vais au Ciné), A+.

      Supprimer
    5. Ça fait plus de huit ans que je lis tous ses billets.

      Supprimer
  7. Hé ! Les gens ! T’as vu ? Les blogueurs politiques de gauche, ils ne glandent plus rien.

    Sont p'têt un peu dépités les soutiens socialos....Voir Hollande faire du Sarkozy en pire, c'est refroidissant pour l'électeur de gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens tu mets de l'italisue comme Bembelly. C'est un signe ?

      Supprimer
  8. Je crois que c'est à cause de l'islamisme radical (ou salafisme, ou islamo-nazisme) que beaucoup de blogueurs de gauche sont paumés, par ce qu'elle bouscule ses repères habituels..

    Combien faudra-t-il de temps, d'assassinats de journalistes, de juifs, de flics ou de n'importe qui au hasard, pour qu' une certaine gauche bien-pensante admette que l'islamisme radical est bien une idéologie cohérente, antidémocratique, mondialisée, qui a pour principales cibles nos libertés et notre société, et que le coupable, ce n'est pas la loi Macron ou bien ce qu'elle nomme si stupidement l'"ultralibéralisme" - et qu'elle cesse de laisser le monopole de la dénonciation de cette évidence au FN ?

    Pour un Manuel Valls qui l'a compris, combien de benêts qui s'aveuglent eux-mêmes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord. Mais je l'aurais formulé autrement. Par exemple : ces connards de blogueurs de gauche sont victime d'un terrorisme intellectuel qui les fait passer pour raciste dès s'un ils disent un truc. Ils ne se rendent même pas compte qu'ils font l'amalgame eux-mêmes quand ils parlent de racisme au sujet de la critique de l'islam. De fait, ils sont eux-mêmes abominablement racistes. Regardez Bembelly qui multiplie les billets dès qu'un noir parle, gagne une récompense ou autre. Comment voulez.vous lutter contre le communautarisme quand les représentants des communautés ne parlent que de leurs communautés en traitant les autres d'anti communautarisme ou de communautaristes.

      Ils virent tous cons.

      En plus ils vivent dans la hantise de Twitter et veulent reproduire Twitter dans leur blog en s'exprimant avec le moins de mots possible sans même se rendre compte que Twitter les a battus. Alors ils n'argumentent plus. Ils sortent ce qu'ils croient être des vérités sans approfondir. Regardez tous les billets de Bembelly.

      Celui à propos d'Obama est exemplaire. Il m'accuse indirectement de nier tous les massacres dus aux catholiques.

      Bref, ça rend con.

      Au fait, avec un nom comme le vôtre, vous ne seriez pas juif, par hasard ? Faites gaffe parce que l'antisémitisme de gauche n'est plus une vérité à cause de ces lascars.

      Supprimer
    2. Il lui faudra autant de temps qu'à vous pour comprendre que tous ces termes (islamisme, islamo-fascisme, salafisme, etc.) sont des attrape-gogos qui permettent de reculer encore un peu le moment où les aveugles seront bien obligés de voir.

      Supprimer
    3. Ah ! Vous êtes de retour le vieux ? Un peu plus je faisais livrer des fleurs à Catherine.

      Supprimer
    4. Elie: vous définissez la gauche uniquement par son rapport avec l'islamisme vous? rien à dire sur le social?

      Supprimer
    5. Je réponds à sa place, Romain, si je puis me permettre. Beaucoup de nos confrères sont bloqués depuis le 7 janvier parce qu'il est devenu possible de taper l'islam. Avant, ils "nous" traitaient de "racistes" mais se rendent compte, maintenant que l'islamisme n'est pas défendable. Et une des valeurs de la gauche de la gauche vient de s'effondrer.

      Supprimer
  9. Rien à dire sur ton billet, toujours agréable à lire (le sujet me plait). Moins les passages sur tes têtes de turc préférées (mais tu fais comme tu veux, vous vous amusez visiblement...)

    Sinon ça a combien de vies la blogosphère politique ? A force de mourir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut des têtes de Turc. On ne peut pas illustrer la connerie de la blogosphère politique sans exemples...

      Supprimer
    2. C'est sur que vu sous cet angle :-3

      Supprimer
    3. Il n'y a plus guère que Falconhill qui vienne lire on blog de temps à autres. Solidarité de blogs qui ne sont pas de gôche, sans doute. Je viens de renouveler l'abonnement de mon blog pour un an, résigné. Vox clamans in deserto.

      Supprimer
    4. Si tu n'as pas de lecteurs, tu peux aussi te poser des questions.

      Supprimer
  10. T'es chiant Nico à taper sur tout le monde juste pour nous dire que le monde part en couille.
    Mais le monde part en couille depuis toujours. Et heureusement qu'il y a les bistrots pour s'en rendre compte.
    Ne tape pas pour taper.
    Il est normal de faire des pauses (moi-même je sais), et cultiver l'engueulade ne donne que mauvaises pousses.
    J'aime tes piques tout comme
    J'aime les analyses de Juan
    J'aime les écrits de Bembelly
    J'aime le LeftBlohg en général,
    J'aime regretter l'absence de Seb Musset,
    J'aime Mr Le Poireau en ces temps du salon de l’agriculture,
    J'aime tous les blogs que je consultes ou alors abonné
    J'aime les consulter bien avant d'en recevoir leur NL
    ...

    burps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je voudrais seulement que les blogueurs se remettent et travaillent. Comme Juan, comme moi, comme tant d'autres, comme Romain qui a commenté ci dessus.

      Supprimer
  11. C'est vrai que mon "reader" est plus léger en ce moment, j'espère qu'il n'y a pas trop de découragement des collègues.

    RépondreSupprimer
  12. Réponses
    1. A priori non. Je vais à la pêche au cas où.

      Supprimer
    2. Oui donc je disais que c'est vrai que je ne fiche plus rien et pourtant, c'est pas l'inspiration qui manque.
      Le temps sans doute.
      Mais tu as raison.

      Supprimer
    3. Chacun a ses raisons. Moi le boulot ayant changé je n'ai plus le temps de bloguer. Par exemple, je ne fais plus de billet dans le métro parce que je sais que je n'aurais pas le temps de le publier en arrivant au bureau. Par contre, il n'y a pas de renouvellement des blogueurs. Ou alors on n'a plus le courage d'aller découvrir.

      Supprimer
    4. Au boulot !

      Qui sont le membre des lb à proposer occasionnellement de nouveaux entrants ?

      Supprimer
  13. Il n'y avait que celui du gros Camino en attente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne passe pas dans les tuyaux trop étroit.

      Supprimer
  14. désolé de ne plus écrire. ça glisse, ça part, ça revient, ça repart,. c'est vrai que j'ai arrêté tranquillement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas à être désolé. Fais comme tu le sens, au mieux pour toi, ta santé, ta famille !

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.