16 février 2015

Les dérives en rêve

Course de dériveurs
« Je n’ai jamais lu de journaliste du Figaro ni entendu Manuel Valls s’inquiéter des dérives de la religion catholique. Depuis 2012, les exemples ne manquent pourtant pas. Bien sûr, aucun fou furieux de Jésus version papale n’est allé exécuter des caricaturistes. Mais il y a pourtant des dérives, parfaitement organisées, comme Civitas. » Je suis abonné au blog de Sarkofrance. Je reçois donc un mail à chaque billet. Ainsi, je lis son blog (celui-là) un peu dans l’urgence, pas pendant une « pause » dédiée à la lecture des blogs. Quand j’ai lu le dernier, j’ai levé les yeux au ciel et j’ai continué ma route pour le boulot.

J’avais presque oublié ses propos, la suite étant plus nuancée mais je n’y adhère pas spécialement. C’est quand j’ai vu le billet qu’en a tiré Gauche de Combat que je suis repassé…

Je vais répondre à Juan : je ne suis pas inquiet des dérives de la religion catholique. Pasdamalgame, tiens !

Par contre, quand je vois la une de Google News, je suis inquiet.

Actualité peu Optimist
Nous avons, en haut, des adolescents en garde à vue pour la profanation d’un cimetière juif. Nous ne savons pas encore leurs motivations et on sait que les jeunes sont cons. Il n’empêche qu’à l’heure où je parle, on ne pas exclure un acte antisémite, si je puis me permettre un euphémisme.

Nous avons, juste en dessus, un massacre commis contre des chrétiens en Lybie par un machin qui s’appelle l’Etat islamique.

Nous avons, après, un article sur le massacre du week-end à Copenhague, devant la synagogue.

Il me semble que ces trois actes ne sont pas le fait des dérives de la religion catholique.

Dans la journée, on a vu un tas de dépêche, comme celle au sujet de l’Italie qui est prêt à envoyer 5000 hommes en Lybie et François Hollande et le président Egyptien qui ont demandé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU. Tiens ! Les Egyptiens ont signé pour l’achat de Rafale. On sait à peu près ce qu’ils vont en faire (ou, du moins, ce qu’ils en feraient si la livraison était immédiate et leurs pilotes formés).

Voila, on se retrouve à préparer une intervention militaire, probablement cherché par l’Etat islamique lui-même, comme me le faisait remarquer Elie Arié, pour faire basculer dans leur camp l’ensemble des opinions publiques musulmanes dans leur camps.


Ainsi, la situation semble sans issue et il faudra que l’on montre son inquiétude devant la dérive de machins comme Civitas qui ont pour principal fait d’armes d’avoir perturbé une représentation théâtrale et d’avoir fait quelques manifestations sur des thématiques que l’on reconnaitra évidemment comme nauséabondes. 

Par contre, ce sont bien des Chrétiens qui ont été massacrés par des Musulmans. Mais ne faisons pas d'amalgame, hein... S'il faut redouter les dérives des cathos, maintenant...

40 commentaires:

  1. Merci pour ce bol d'oxygène. Il y a visiblement encore de l'intelligence à gauche.

    Le problème de la gauche, c'est qu'elle s'est construite en opposition au catholicisme et qu'elle ne semble pas avoir évolué depuis 1789 et 1905. Comme quoi, le darwinisme en politique semble inopérant puisque des dinosaures oubliés de l'évolution continuent de polluer notre quotidien de leur présence inopportune.

    Cela tient parfois à des petits riens, quelques mots qui ne sont pas prononcés, comme ce matin sur BFM lorsque président évoquait la profanation de tombes juives, musulmanes, et d'autres religions. Ca l'aurait tué de dire "tombes chrétiennes", puisqu'il avait déjà énuméré d'autres religions ? D'autant que la profantion de tombes et de lieux de culte chrétiens battent tous les records annuels depuis pas mal de temps, et que cela ne va pas en s'amenuisant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La position de la gauche face aux religions est débile. Les ânes oublient l'opium du peuple et tout ca.

      Supprimer
  2. Ah ben, j'ai commenté pour rien (ou presque). Tu as lu. Je précise par ailleurs que CIVITAS est complètement isolé. Les intégristes ne sont pas reconnus par le Vatican. Ils ne sont pas très nombreux et ils ont perdu des fidèles grâce au talent politique de Benoit XVI. Même la Manif Pour Tous ne veut pas d'eux. Ils sont inoffensifs ou presque. Et risibles. Ils beuglent fort, ils font du bruit, ils gesticulent mais ils ne représentent rien. Leurs abbés n'ont même pas de formation sacerdotale. A part squatter une Eglise qui ne leur appartient pas, je me demande ce qu'ils font…

    Il fallait les voir manifester dans leur coin, pendant les Manifs anti-mariage pour tous. Ils étaient à peine 250 à vociférer sur une place de la rue Nationale dans le 13ème. Allons, un peu de sérieux. Enfin, on peut bien jouer à se faire peur, hein...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je n'ai pas lu ton commentaire avant de faire ce billet : il est postérieur.

      Quant à ces guignols, on est d'accord.

      Supprimer
    2. Ah mais je n'avais pas cru que tu avais fait ce billet à la suite de mon commentaire... Quand j'ai écrit "tu as lu", je voulais dire "tu as lu le billet de Sarkofrance"... fin bref...

      Supprimer
    3. Oui Dorham, ceci dit limiter les traditionalistes à la FSSPX et à Civitas c'est un peu facile. Raccourci conciliaire sans doute.

      Supprimer
    4. Koltchak, il ne me semble pas avoir employé le terme "traditionaliste" mais "intégriste". J'espère que vous appréciez la nuance. Il y a des traditionalistes qui ne sont pas forcément des intégristes - encore heureux. On peut vivre sa foi de bien des manières et je ne considère pas la mienne comme étant la seule qui soit valable. Nous sommes des chrétiens, à ce que je sache. Et en ce sens, en dépit des opinions politiques, des origines, c'est cela qui nous rapproche le plus. Davantage en tout cas que l'angélisme, les bons sentiments ou la tolérance (cet autre forme du mépris).

      Il y a des traditionalistes très ouverts, très charitables, qui ont une lecture très approfondie des évangiles et il en est même un certain nombre qui sont revenus vers Rome, en dépit du Concile (concile qu'on a du reste bien mal compris dans certains milieux catholiques)...

      Supprimer
  3. Très bon billet… qui ne va pas vous valoir que des amis sur votre gauche ! Cela dit, vous auriez pu vous garder de reprendre les doctorales élucubrations de notre ancêtre à tous…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Je ne pouvais pas. Mes amis sur ma gauche sont d'accord avec moi pour la plupart. Mais ils n'osent pas l'écrire en public.

      Supprimer
    2. Je vois ce que c'est : résistants, antifascistes, Charlie jusqu'au bout des ongles… mais sans couilles.

      Supprimer
  4. m'en fout complètement, cathos, juifs, muslins, athémachins, ou je ne sais quoi encore, ce sont les religions qui commencent à me courir sur LES haricots

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais toutes ne massacrent pas.

      Supprimer
    2. certes physiquement, non, mais psychiquement ?

      Supprimer
    3. Que de dégâts psychiques en effet : Pascal, Saint Augustin, Rousseau, l'hôpital, l'Abbé Pierre, Saint Vincent de Paul... Et à peu de choses près, tout ce qu'est l'Europe ; le christianisme en effet, quel horrible criminel.

      Supprimer
    4. Ah oui, c'est vrai ça : redoutable, le massacre psychique ! Ça vaut très largement l'autre. Je suis sûr que si on demandait ce qu'ils en pensent à tous les otages en attente de décapitation, aux pédés dont le vol plané est imminent, etc., ils seraient unanimement de votre avis.

      Vous vous rendez compte, parfois, de l'obscénité ignoble de ce que vous dégoisez ?

      Supprimer
    5. C'est vrai. Leur attente c'est très dure psychologiquement.

      Supprimer
  5. S'attaquer aujourd'hui aux chrétiens, et leur faire des procès, c'est à limite de l'abjection et d'une provocation assez coupable en ce moment.

    J'ai zappé ce billet. Mais je le trouve d'une maladresse assez incroyable...

    Enfin bon. J'ai lu aujourd'hui les tweets d'un député socialiste qui accuse le FN d'encourager à la profanation de tombes. Et j'ai lu ce weekend des blogs et des tweets qui justifiaient les actes barbares et meurtriers de ces salopards qui ont tué parce qu'ils "se sont sentis insultés dans leur religion" par une caricature à la con.

    Je n'arrive pas à ne pas être franchement inquiet par la manière dont tourne le débat...

    (mais padamalgam vivransemble sauf avec le effehaine et tout ça...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ami Sarkofrance est parfois maladroit. Mais c'est de la faute à la vraie gauche qui ne tolère pas la moindre critique d'une religion autre que catho.

      Et oui, on lit de belles conneries.

      Supprimer
  6. Il me semble que ces trois actes ne sont pas le fait des dérives de la religion catholique.

    Comment ça il semble ? Vous n'en êtes pas encore tout à fait certain ?
    Bon. Pour les gamins c'est vrai qu'on ne sait pas grand-chose à part que ce sont des gamins. On ne dira jamais assez les ravages du gothisme, cette autre plaie contemporaine, sur notre fragile jeunesse.

    RépondreSupprimer
  7. Nous les athées nous n'emmerdons personne, mais les religions, qu'est ce qu'elles nous font chier, et c'est peu de le dire.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est doublement faux puisqu'il y a bien des athées qui emmerdent le monde. Les laïcards complètement tarés qui font des pieds et des mains pour qu'on vire de je ne sais quel endroit la crèche de Noël du patelin, entre autres exemples. Ou qui sursautent dès qu'on aborde une question métaphysique.

      Il faudrait quand même qu'on me démontre la capacité de nuisance des chrétiens, aujourd'hui, si ce n'est de ne pas avoir été d'accord avec le mariage pour tous (et encore, ils ont été nombreux parmi les chrétiens à soutenir cette Loi)… A-t-on encore le droit d'émettre une idée contraire à la vôtre ? C'est cela qui vous dérange ?

      Je rappelle - puisqu'on charge les religions de l'ensemble des crimes humains - que le 20ème siècle fut un siècle d'horreurs commises par des idéologies sans Dieu. Cela devrait au moins vous inciter à vous interroger sur la question des religions et de leurs prétendus méfaits.

      Supprimer
    2. Laissez tomber, Dorham, vous perdez votre temps : il y a des gens, notamment dans la blogoboule, devant qui il suffit de prononcer le mot "religion" ou le mot "Dieu", pour avoir l'impression qu'on vient de leur pratiquer une ablation radicale des boyaux de la tête…

      Supprimer
    3. Allons bon ! L'union sacrée entre Dorham et Didier Goux.

      Supprimer
    4. Cen'est pas une union sacrée, mais le conseil d'un vieux con à son cadet…

      Supprimer
    5. Didier, Je le sais bien et c'est d'ailleurs principalement pour cela que je ne blogue plus. On le voit bien, nombre de blogueurs fondent leur opinion avant de penser. On pourrait presque écrire leurs articles ou leurs commentaires à leur place. Mais bon, ce qui m'incite parfois à sauter le pas, c'est la benoite culpabilité que l'on peut ressentir à ne rien dire - ou à laisser dire. Même si cela ne sert pas à grand chose, il faut de temps en temps faire entendre sa petite musique, surtout si elle est différente. Vous en savez quelque chose… La différence n'est-elle pas une richesse ?

      Nicolas,

      Union sacrée… Bah, Didier a toujours prédit que je deviendrais un réactionnaire pur jus. Il a un peu tort (le jus n'est pas si épais) mais sans doute a-t-il un peu raison.

      Supprimer
    6. Avoir un peu raison me va très bien : les gens qui ont totalement et tout le temps raison sont toujours infréquentables et parfois dangereux.

      Pour le reste, en effet, malgré les promesses réitérées que je me fais régulièrement, moi aussi je continue à l'ouvrir…

      Supprimer
  8. D'accord avec ce billet, mais pas pour les mêmes raisons de tes commentateurs qui y trouvent une justification facile à leur pires délires. On peut être de gauche et refuser la vision gauchiste qui consiste à ériger tout le monde comme victime du catho. Oui, lorsqu'on ouvre n'importe quel canard ou recherche internet on trouve bien en Une les méfaits de ces musulmans islamistes qui trouvent souvent des renforts chez les "musulmans modérés" qui se retrouvent endoctrinés "comme par magie" même si Plenel et d'autres vont relever avec "effroi" l'augmentation des actes islamophobes au Danemark la semaine prochaine. Et les autres, pas la peine de dire que vous êtes d'accord, j'aurai l'impression que vous insultez mon intelligence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça te fait mal au cul d'être d'accord avec des réacs ? Pas de leur donner des raisons que tu inventes...

      Supprimer
  9. Ce n'est pas tant le fait d'être d'accord avec eux qui me fait mal au cul mais qu'ils croient avoir inventé l'eau chaude en disant partout "on vous l'avait dit" les musulmachins sont des méchants etc... quant aux gauchistes, je n'en parle même pas tellement leur attitude est pitoyable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'empêche qu'on vous l'avait bien dit. Que vous soyez furieux qu'on ait été plus lucides que vous et avant vous, je conçois que ça puisse vous agacer, puisque être de gauche signifie en principe : être le meilleur et le premier en tout ; mais enfin, c'est comme ça : vous découvrez une chose que l'on vous annonce et répète depuis environ un quart de siècle.

      Supprimer
    2. Didier, je faisais face à ces enc... d'islamistes à une époque ou toi et quelques uns trouvaient exotique de prendre un thé à la menthe rue Geoffroy st Hilaire en écoutant de la musique langoureuse. Viens pas me donner des leçons d'islamophobie !

      Supprimer
    3. Je n'ai jamais mis les pieds à la grande mosquée de Paris, raté ! En revanche, j'en ai bu avec des potes locaux quand je vivais en Algérie, en 1969 et 1970. Et on écoutait plutôt les Beatles et les Moody blues.

      Allez, c'est à vous…

      Supprimer
  10. En fait, ça dépend de ce que tu appelles une dérive. Et ça dépend aussi de qui tu parles (seulement des cathos, ou des religions chrétiennes).

    Normalement, en Europe occidentale, l'opérateur historique qu'est l'Eglise catholique romaine, ne massacre plus personne depuis pas mal de temps. En gros, on est peinard.

    Mais, côté grosse dérive, elle a un énorme cadavre dans le placard actuellement: le trafic d'enfants en Espagne sous le franquisme. C'est un truc de ouf. Décidément avec les gosses, les cathos ont pas de bol: c'est soit la pédophilie des prêtres, soit le trafic. Mais c'est du dégueu maousse costaud, bien crade comme on aime.

    Sinon, l'autre truc gênant concerne non pas les cathos, mais les orthodoxes: les églises orthodoxes slaves marchent la main dans la main avec les mafias locales et les dictateurs, y-compris Poutine en Russie. Ils sont ultra-conservateurs, réacs jusqu'au bout des ongles (par comparaison nos réacs à nous sont des anges) racistes et corrompus.

    Ca nous passe au dessus de la cafetière, parce que de ce côté-ci de l'Europe on est catho ou protestant, un peu anglican et un tout petit peu orthodoxe, mais là-bas, ça compte.

    Il s'agit plutôt d'activités crapuleuses et de soutien politique apporté aux régimes autoritaires, par convictions idéologiques, mais pas d'homicides de masse, qui sont aujourd'hui incontestablement une spécialité de l'islam facho, et aussi des hindouistes, qui s'annoncent comme de sérieux concurrents. Les hindouistes ont par exemple développé une vraie compétence en matière de pogrom contre les Sikhs, les Chrétiens et les Musulmans et ils alignent un tableau de chasse qui est désormais impressionnant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant qu'ils font pas chier les gros bretons athées.

      Supprimer
    2. Faire chier les gros bretons athées est le sixième pilier de l'islam.

      Mais il est prescrit par des textes apocryphes, tu as du bol.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.