24 février 2015

Les maux de souche

Souche victime d'amalgame.
Le moins que l’on puisse dire est que le boss du CRIF a manqué de diplomatie en disant que les actes de délinquance était fait par des musulmans. Je vais le laisser se débrouiller pour calmer le jeu auprès des musulmans. Hier, la blogosphère de gauche ronchonnait, comme seule elle sait le faire quand la blogosphère de droite est au repos, parce que Manuel Valls a parlé « d’islamofascisme ». Aujourd’hui, il y a une grosse polémique pace que François Hollande a parlé de « Français de souche » dans l’expression « Français de souche comme on dit ».

Tollé !

Dites, les gens, vous n’auriez pas mieux à faire ?

Tiens ! Mme Filippetti a tweeté : « "Français de souche" : plus qu'une maladresse, une faute. Camus: "Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde" » J’espère que ce n’est pas Renaud Camus, qu’elle cite.


Nous arrivons à un rare niveau de bêtise. 

18 commentaires:

  1. si MLP dit qu'il fait beau en plein soleil , devrons nous dire qu'il pleut pour complaire à une certaine bobosphère ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je me disais. Voir le lien mis par Elie.

      Supprimer
  2. Il faut savoir que cette expression a pris naissance en Algérie, pour distinguer les colons des populations musulmanes et juives qui s'y trouvaient avant leur arrivée ( colons dont beaucoup étaient, d'ailleurs, "de souche" espagnole, maltaise et autres...), populations auxquelles les mêmes droits n'ont pas été accordés ( pour les juifs, ils ont dû attendre le décret Crémieux de 1870 ); en fait , l'expression "Français de souche" servait à distinguer juridiquement les colons des colonisés : par exemple, un juif français qui serait arrivé comme colon en Algérie avant 1870 aurait été considéré comme un " Français de souche", contrairement à un juif français qui se serait trouvé en Algérie avant sa colonisation par la France .

    Ensuite, l'expression a opposé certains démographes ( Michèle Tribalat), qui désignaient ainsi les Français dont les deux parents étaient nés en France, à d'autres ( Hervé le Bras) , qui y dénonçaient l'amorce de statistiques ethniques .

    Ce n'est que tout récemment que cette expression a été utilisée par l'extrême-droite pour désigner les Français descendants de Vercingétorix, ou même avant ( les Bretons et les Corses en font-ils partie? Ce n'est pas très clair...)

    Voir ici l' histoire très intéressante de cette expression :

    http://tinyurl.com/kbf37m8

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le rappel. C'est comme islamofasciste. Les origines d'extrême droite sont douteuses.

      Supprimer
  3. Français de douche ? Je trouve ça souche....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ferme ta bouche Et ne prends pas la mouche.

      Supprimer
  4. Très intéressante explication d'Elie Arié.
    Mais au total, quelle connerie de chercher à savoir si "de souche" ou pas "de souche" quand on commence à s'intéresser au peuplement de notre hexagone dans les derniers millénaires et sans discontinuité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas toujours. Dans ce cas de l'Alsace nous sommes dans un territoire particulier. Hollande a eu raison de souligner que l'immigration n'y etait pour rien. Par contre la gauche a souvent tort de dire le contraire.

      Supprimer
    2. Pierre, vous devriez lire "l'histoire de la population française" de Georges Dupaquier. C'est dense, 4 volumes, mais cela démonte tous les clichés sur la France, terre d'immigration. Et on ne peut même pas lui faire un procès en nauséabonderie, il était communiste.

      Supprimer
  5. Pas d'amalgame ! comme certains disent. Sauf que lorsque une phrase est disons "mal dite", mais pas forcément entièrement fausse, qu'un acte anti quelque chose ou quelqu'un est commis, que font ces "certains" ? Je vous le demande. Eh bien il mette tous les Français et le pays dans le même panier. Quand c'est bien, c'est l'oeuvre d'une communauté. Quand c'est mal, c'est celle du pays entier.
    Eh bien moi, je n'aime pas cet amalgame là !!!!! Je dirais même que ça commence à me gonfler, sérieux.

    RépondreSupprimer
  6. Pourquoi le bon peuple s'offusque t il de ce terme "" français de souche "" alors qu'il est complétement compris par ce même bon peuple

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le peuple s'en fout. C'est une partie de la gauche qui s'offusque.

      Supprimer
  7. Oups. J'ai effacé un commentaire de FalconHill avec mes gros doigts. Le voila :

    Polémique à la con, encore une. Il y en a plein. Dans deux jours, tout le monde aura oublié ce mot. On a déjà oublié la polémique de la semaine dernière.

    Je trouve épuisant cette surenchère de polémique et d'indignation à la con.

    Sur ce sujet là, c'est délirant. Je ne sais pas comment on va finir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ne va pas finir. La gauche passe pour "des cons" et la droite qui se moque de pépere aussi.

      Supprimer
    2. Eh oh ne limite pas ma liberté d'expression ou je vais gueuler auprès d'une haute autorité de je ne sais pas où (mais je trouverai bien)

      Supprimer
  8. Non événement mais faut bien donner quelque chose à bouffer à certains toutous

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.