25 février 2015

Politburo


Je dois avouer que je n'ai pris connaissance des discussions au bureau national du PS que ce soir. J'ai cru voir qu'ils ont adopté un texte disant qu'ils fixeraient les consignes de vote pour les députés après audition du gouvernement. 

Hé ho ! Jean-Christophe, camarade, tu délires ? 

Autant je suis favorable à une discipline de vote, autant je me demande en quoi le bureau national a la moindre légitimité pour donner la moindre consigne. 

Démerdez-vous avec vos histoires internes mais ne faites surtout pas croire qu'il existe un bureau politique qui décide des lois à voter. 

Vous êtes tarés ou quoi ? En plus ça m'oblige à être d'accord avec Pierre Parrillo. J'ai l'air malin. 

2 commentaires:

  1. On est au moins deux à être atteint de Parrillomanie, mais uniquement pour ce cas

    RépondreSupprimer
  2. L'exégèse d'un texte définissant des règles au Parti socialiste est un exercice délicat. Mais voici mon explication:
    Statutairement, c'est le président du groupe, après délibérations, qui donne les consignes de vote. Mettre le Bureau National dans le circuit, signifie que Bruno Le Roux s'est planté aux yeux de tous les courants.
    Mais pourquoi je fais un commentaire là dessus (et pourquoi as-tu fait un billet) ? tout le monde s'en fout, on le verra bien à la deuxième lecture de la Loi Macron.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.