26 mars 2015

Air Suicide (de la blogosphère)

Mon dernier billet portait sur celui de l'abject Corto qui accusait la gauche de récupérer l'accident d'avion pour la campagne politique. Ses commentateurs prétendaient même plus ou moins qu'il avait provoqué ce truc à des fins électorales. Un des miens, amusé, répondait qu'effectivement on avait vu Cazeneuve errer près du zinc avec un tournevis avant le décollage. 

Maintenant, on en sait plus. Ou on croire savoir. On échafaude des scénarios. Le pilote ou le co-pilote aurait profité que son collègue soit parti pisser ou sauter l'hôtesse pour fermer la porte du cockpit "à clé" et enclencher une procédure de descente d'avion pour provoquer son crash. Un suicide, quoi. Il a emmené 150 personnes dans sa mort. 

Déjà que je gueule quand un type se suicide dans le métro, mettant des milliers de gens dans la merde. Je gueule surtout si j'en fais partie, d'ailleurs. Les autres peuvent crever, hein !

Alors on ne sait pas quoi penser. Qu'un type veuille en finir avec la vie, je comprends. Je ne suis pas catholique. Mais qu'il entraîne autant de type avec lui, je ne comprends pas. Vous, je ne sais pas. 

Corto accusait le gouvernement de faire de la récupération. Tu parles ! Le roi d'Espagne était chez nous. Pépère a du faire le déplacement. Cela étant, pour faire son billet, Corto faisait aussi de la récupération. Et moi aussi, en lui répondant, hier ou avant-hier. 

Je soir, je ne sais pas. 

Je le fais parce que je ne sais pas quoi penser à part à ces familles qui commencent à comprendre pourquoi leurs proches son morts tout en ne pouvant blâmer ce type si désespérer. Mais je n'avais pas fait de billet aujourd'hui, alors que j'ai ceci sur le cœur depuis que l'on a l'information (ou qu'on suppose l'avoir). 

Toujours est-il que je ne fais pas de billet de blog pour obtenir des records de lectures et de commentaires en surfant sur la mort de tant de gens pour asseoir ma réputation. Je fais des billets de blog pour parler de blog et de politiques et quabd les blogs politiques partent en couilles, je suis triste. 

Didier Goux me disait, dans les commentaires de mon billet, que si la droite avait été au pouvoir, les blogueurs de gauche auraient fait pareil que Corto. Je lui répondais que "non" (ou du moins pas les blogs "en vue"). Que, si Hollande ne s'était pas déplacé, Corto, dans bêtise peu mesurable aurait fait un billet sur l'indifférence de nos dirigeants. Il m'a répondu qu'on ne pouvait pas faire ce genre de supposition, un procès d'intention et tout ça. Il a sans doute raison. Il n'empêche que le premier "si" vient de lui, il me semble. 

C'est une polémique à la petite semaine. Des centaines de gens sont morts mais vous savez combien je suis attaché à la blogosphère. Elle se suicide elle-même à force de conneries de ce genre. 

Il est d'usage de dire qu'on pense aux victimes, aux familles des victimes et tout ça. Je vais vous dire : j'y pense mais pas beaucoup. En fait, je ne les connais pas. Ils ont ma compassion, mes condoléances mais, ne quittez pas, il faut que je commande une nouvelle tournée. Au fond, je m'en foutrais si je n'imaginais pas que cela puisse arriver à des proches. C'est compliqué. Il faut être politiquement correct. Vous vous rappelez le tsunami ou le tiramusu qui avait fait des dizaines de milliers de mort à Noël, il y a des années. Tout le monde s'émeut et reprend une part de moule. Un copain à moi, perdu de vue, a perdu sa femme et ses deux enfants dans ce machin. 

Par contre, je pense beaucoup à ce pilote (si l'hypothèse est vraie, sinon je m'en fous). Comment on arrive au suicide, je comprends. Mais comment on entraîne 150 personnes, je ne peux pas. Franchement. 

Et c'est de lui que j'ai pitié ce soir, même si je ne suis pas croyant. Peut-être l'ébauche d'une différence entre la droite et la gauche. Corto, blogueur homosexuel affiché, appelant les musulmans "les muzz" comme on appelait les arabes "les bougnoules" et les homosexuels "les pédés", "les tarlouzes",... profite d'un drame pour faire le buzz. 

C'est abject. Et j'ai aussi pitié de lui. 

34 commentaires:

  1. Oui, bon billet.
    C'est aussi pour ça que je réponds à l'ami Falcon que je me suis planté sur mon billet, sur 1 point du moins et il a eu raison de le souligner.
    Je n'ai pas envie de polémiquer sur des drames.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Pas eu le temps de suivre les conversations dans son blog.

      Supprimer
  2. Tiens ! Faconhill, quabd je parle de la différence entre la droite et la gauche, je ne pense pas à toi. N'oublie pas que tu vas voter à gauche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais sinon des différences il y en a beaucoup entre la gauche et la droite. Comme entre les filles et les garçons, les gros et les maigres, les gentils et les méchants.

      Mais comme on m'a dit aussi qu'il fallait être Charlie et ne pas faire d'amalgames, je crains que les choses soient un peu plus compliquées et moins manichéennes que ce que tu voudrais dire... (en tous cas, je ne pense pas que la gauche soit meilleure que la droite... sur bien des points).

      Allez, j'ai trop commenté et trollé. Je retourne bosser :)

      Supprimer
  3. Bon billet qui sort du cœur.
    Toujours il vaut mieux la compassion que la passion d'un con pour maltraiter aussi bêtement les responsables d'un gouvernement social democrate.
    Avant tout, Corto cherche à garder ses lecteurs et ses commentateurs toujours d'une bêtise affligeante avec des sujets bien vulgaires. Il cherche à s'attacher la sympathie des frontistes alors qu'il n'est pas FN. C'est curieux et c'est idiot mais lui ne l'est pas. Il faut bien reconnaître neanmoins que ce billet etait particulierement abject ou sordide...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si. Il est idiot. Il joue dans son pré sans prendre de recul...

      Supprimer
  4. Comment on arrive au suicide, je comprends. Mais comment on entraîne 150 personnes, je ne peux pas. Franchement.

    Dans ces cas là, Nicolas, on parle "d"attentat-suicide". Car en effet quel intérêt d'emmener avec soi 150 autres personnes à la mort ?
    Donc "attentat" est sans doute le mot manquant à "suicide" et si la vérité veut bien sortir un jour, nous le saurons.
    Attendons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non. Tiens ! Cherche un moyen de te tuer. Imagine que tu sois désespéré. Tu ne trouves pas à part te jeter du huitième étage, te pendre et des trucs comme ca. Compte le nombre de type qui ratent leur suicide. Tiens ! Les types qui se jettent sous le métro. Neuf fois sur dix ca rate (chiffre au hasard) et ils finissent handicapés à vie. Le type est dans une cabine d'Airbus. Il sait que ça va marcher.

      Pourquoi tu parles d'attentat ?

      Supprimer
    2. Parce qu'un type qui emmène à la mort 150 personnes c'est quoi sinon une bombe humaine ? Quelle différence avec celui qui fait sauter sa ceinture d'explosifs sur une place de marché ? T'en vois une ?

      Supprimer
    3. Oui. Mais il faut un cerveau pour cela.

      Supprimer
    4. @Fredi M - Et les gens qui se suicident en jetant leur bagnole sur la bagnole d'en face, c'est aussi des attentats suicide ? Hmmm on finit par voir des attentats partout avec ce raisonnement un peu spécieux.

      Supprimer
    5. Laisse tomber ! Il est parti dans son délire et va finir par essayer de nous prouver que le pilote était un dangereux islamiste.

      Supprimer
    6. Koltchak9112027 mars, 2015 09:54

      "Mais qu'il entraîne autant de type avec lui, je ne comprends pas. Vous, je ne sais pas."

      Le problème, c'est qu'il n'y a rien à comprendre. Un type qui en vient à se suicider ne voit plus le moindre espoir, plus rien ne compte pour lui que ce qu'il vit et qui lui est insupportable et la nécessité d'en finir. J'ai un pote qui s'est foutu en l'air il y a quelques années. Il vivait mal la séparation en cours. Il s'est pendu chez lui et lorsque les enfants sont rentrés de l'école, la première chose qu'ils ont vu, c'était leur père sans vie. S'il avait réfléchi aux conséquences que son acte allait avoir sur ses enfants, il serait allé ailleurs pour se foutre en l'air.

      Supprimer
  5. Didstat -> Il a voté une fois pour le FN "Corto74 26 mars 2015 15:56:00 @anonyme:je n ai voté qu une fois pour le FN, j ai même préché pour , c'était pour les européennes".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne gère pas de fiche, bordel ! Tu fais petit procureur comme Gauche de Combat.

      Supprimer
  6. « Elle se suicide elle-même à force de conneries de ce genre. »

    La bonne nouvelle c'est que la blogosphère ne peut pas mourir de trop de connerie, dans la mesure où elle s'adresse très majoritairement à des cons (dont je ne m'exclus pas, hélas…).

    La preuve, c'est que tout le monde se rue pour vous féliciter de ce "beau billet", alors qu'il est à moitié raté : il aurait dû être deux fois moins long, dans la mesure où il "savonne" beaucoup, du fait de l'alcool déjà ingéré au moment de sa rédaction (je sais de quoi je cause…).

    M'enfin, le principal c'est d'avoir remis un petit coup de latte à Corto, n'est-ce pas ? et à faire aboyer la meute contre lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'y êtes pas du tout, Didier...

      J'ai quitté le bureau vers 18h40, j'ai appelé ma mère, en papotant, je lui ai dit que je n'avais pas fait de billet depuis deux jours. Elle m'a répondu qu'il n'y avait rien, qu'une catastrophe aérienne à causse d'un suicide dans l'actualité, qu'il n'y avait pas matière à un billet. J'ai dit chiche. J'ai commencé à réfléchir en buvant une bière.

      Ensuite, vers 19h15, j'ai reçu un mail de FCB qui s'inquiétait de ne pas me voir. Je lui ai répondu : pas le temps de bloguer. Puis tiens ! Je fais un billet de suite. Un tel billet, avec un iPhone : une heure. Et je lui envoyé un mail pour le dire que j'avais fini et le remercier. Il a commenté.

      Pour le reste, j'ai mes visiteurs habituels, un troll, deux avec vous, mes réponses. Ils sont où mes visiteurs qui se ruent ?

      Supprimer
    2. Voyez comme vous êtes : je m'échine à vous trouver une excuse pour avoir fait un billet aussi long et répétitif, et vous me la foutez par terre en mille morceaux !

      Supprimer
    3. D'accord avec Didier Goux et Corto a raison: qu'est ce que les politiques viennent faire dans cette affaire? Pourquoi Hollande vient faire le boulot du préfet du coin?

      Supprimer
    4. Norby,

      Je ne sais pas si vous avez bien mesuré à la fois la gravité de cette tragédie et son impact symbolique, qui sont considérables.

      C'est un événement de taille mondiale: envoyer le préfet du coin en représentation est juste un peu court.

      Ce qui devait être fait a été fait. Et c'est un exercice difficile, car il se trouve toujours des grincheux pour reprocher à l'autorité politique son intervention post catastrophe, en l'accusant de récupération, alors que si elle n'intervenait pas on l'accuserait d'indifférence, genre "les élites loin du peuple, dans leur tour d'ivoire".

      C'est toujours la même chose.

      Maintenant, si vous ne comprenez pas pourquoi l'autorité politique intervient publiquement à l'occasion de grandes catastrophes, c'est qu'il vous manque une case ou que vous vivez sur une autre planète.

      Supprimer
    5. Bon, il me manque sans doute une case dans ce cas...

      Supprimer
    6. Vous auriez pu vivre aussi sur une autre planète, et nous la raconter.

      Dommage.

      Supprimer
    7. J'habite aussi un peu sur une autre partie de la planète que vous. Votre événement de taille mondiale, il a fait 5mn aux actualités.

      Supprimer
    8. Tu confirmes donc qu'on en parle au moins cinq minutes au bout du monde.

      Supprimer
  7. Peu de choses à dire sur ton billet. Corto aime faire des billets abjects, sans doute "pour provoquer" comme on dit dans les milieux qui se veulent subversifs et donneurs de leçons. Pas plus de commentaires : c'est sa manière de bloguer. J'en préfère d'autres...

    Par contre, nous aurons un point de désaccord quand tu réponds au juste commentaire de Didier. Certains blogs de gauche anti-droite se seraient comportés de la même manière dans l'autre sens. Peut être pas les plus en vue, sans doute, mais il n'empêche qu'il y a parmi la blogosphère de gauche des gens qui n'ont aucun scrupule à pondre des billets pour buzzer sur des choses infectes, et politiser bêtement la chose. En profitant pour taper sur le camp d'en face.
    Je garde par exemple les souvenirs de l'affaire Merah, en pleine campagne électorale, où j'ai lu des choses abjectes qui m'avaient marqué (j'avais commencé un certains "retrait" de lecture des blogs politiques à ce moment là...)

    Sur le reste, l'envie du buzz et de choquer à tout prix avec un cynisme donneur de leçons facile est quelque chose qui ne me plait pas.
    Après, je ne sais pas si j'ai très envie de taper sur d'autres blogs et de politiser ce drame.

    RépondreSupprimer
  8. Dis-moi Nicolas, toi qui connais beaucoup de choses en matière d'informatique, penses-tu que cette page fb puisse être fausse ?

    http://pamelageller.com/2015/03/germanwings-co-pilot-andreas-lubitz-praised-on-facebook-our-holy-martyr-lubitz-died-for-our-prophet.html/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta connerie dépasse l'entendement. C'est quoi une fausse page Facebook ? Que des connards revendiquent le fait de connaitre les motivations du taré est-il surprenant ?

      Supprimer
    2. Ce que les gens sont méchants tout de même....
      Ça te viendrait à l'idée de créer une fausse page fb toi ?
      Note que ta réponse est incompréhensible.

      Supprimer
    3. Ma réponse est claire. Tu introduis la notion de fausse page Facebook. C'est profondément con.

      Supprimer
    4. Tu joues sur les mots.
      Cette page est-elle selon toi usurpée oui ou non ?
      Pourquoi sa page a-t-elle disparu aujourd'hui ?
      Ce sont des questions simples bordel !

      Supprimer
    5. Elles sont simples mais comme tu ne comprends rien....

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.