02 mars 2015

Deux gauches face au Front National

L’ami Sarkofrance est inquiet. A la lueur de ce qui se passe en Russie ou en Hongrie, il se demande si la situation ne pourrait pas devenir la même en France, avec l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen. Je n’ai rien pour le consoler. A la fin, il poste une question : « On nous promet des 21 avril en cascade. Il faudrait voter pour éviter l’accès au pouvoir la blonde frontiste. Pourquoi une gauche ne comprend-t-elle pas l’abstention ? » Je ne sais pas cette question veut dire.

Ce week-end, j’ai lu le Nouvel Obs. J’étais parfaitement d’accord avec l’éditorial ce qui n’est pas spécialement surprenant. L’auteur y parlait de la gauche, de ces deux gauches : celle qui continue à rêver et celle qui se fait élire et gouverne. Il reprenait un tas de thèmes que j’ai déjà développé dans mes blogs (et qui ont certainement déjà été traités dans des centaines d’éditos de l’Obs). Je lisais cela un peu après avoir fait mon billet à la gloire d’Emmanuelle Macron qui a été torpillé par une des gauches. L’édito était revigorant car il rappelait que cette dualité entre une gauche réaliste et une gauche idéaliste existe depuis la nuit des temps.

Alors, je vais répondre à la question de Sarkofrance que je ne comprends pas. Il y a une partie de la gauche, du moins de ses dirigeants, qui a intérêt à ce que François Hollande échoue et que le Front National gagne, pour des raisons électoralistes, pour pouvoir dire « ah vous voyez, j’avais raison ».

Dimanche midi, Marine Le Pen passait sur France 3. Je ne regarde qu’occasionnellement la télé mais là, j’avais une dizaine de minutes à tuer, au salon, avant l’apéro en famille pour la fête des grands-mères (j’aime bien les détails personnels, pour montrer que je m’intéresse à la vraie vie nananère) et je l’ai écoutée. J’ai été apeuré : elle raconte peut-être beaucoup de bêtises générant la colère des internautes mais elle tape juste. Je l’ai dit en commentaire chez Elooooody. Je cite une partie : « A un moment, tiens, elle a dit que tous les partis voulaient la mort des départements et que cela serait la fin de l'aide sociale. Elle a un discours (auquel je ne crois pas) beaucoup plus social et protecteur que les autres. »

Il s’agit effectivement de conneries. On pourrait l’analyser : aucun parti ne souhaite la mort des départements mais une partie souhaite une collectivité territoriale de moins, le Conseil général (qui deviendra le Conseil départemental dans quelques jours). Personne ne veut la fin des aides sociales. La plupart ont été mis en place par la gauche et c’est la droite qui les a transférées aux départements. S’il y a un consensus sur la suppression des Conseils ou leur fusion avec les conseils régionaux, personne ne parle de la suppression de leurs attributions… Sans compter qu’il est assez cocasse de voir le Front National défendre les aides sociales…

J’entends déjà les twittos ronchonner : oui, mais c’était au journaliste de la baffer. Sauf que le journaliste n’est pas un spécialiste de la chose, n’a pas fait des dizaines de billets au sujet de la réforme territoriale et comme elle raconte n’importe quoi, il tombe des nues.

Alors, je vais répondre à la question de Sarkofrance que je ne comprends pas. La gauche ne comprend pas l’abstention, certes, mais elle ne comprend pas l’électeur et le discours politiques des autres.

Alors, je vais répondre à la question de Sarkofrance que je ne comprends pas. La gauche, du moins celle qui ne souhaite pas la victoire de Marine Le Pen, celle qui espère que la présence du Front National générera des triangulaires ou empêchera l’accession de l’UMP au second tour, pour lui permettre de remporter des victoires, comprend parfaitement l’abstention. Mais il nous reste les deux gauches qui s’opposent. Marine Le Pen, dans son discours, traduisait n’importe comment les propos de Bernard Cazeneuve à propos de l’organisation de l’islam et elle répondait : ce n’est pas à l’Etat de s’occuper de ça, on est dans un Etat laïc et tout ça. Ses arguments cognent comme des baffes d’El Camino. J’ai d’ailleurs fait un billet, la semaine dernière, pour dire que ce n’était pas à l’Etat d’organiser l’islam. J’ai dit la même chose que Marine Le Pen (mais avant elle, ou, plus exactement, avant de l’avoir entendue). C’est limite fout-la-trouille comme dirait l’andouille.


Alors, je vais répondre à la question de Sarkofrance que je ne comprends pas. Ce n’est pas l’abstention qu’il faut comprendre mais ce qui fait que la gauche s’est fait piquer le social et la laïcité par Marine Le Pen et ce qui fait que certains, à gauche, se croyant propriétaires de tout, empêche les autres d’en parler.

21 commentaires:

  1. dans 90% des cantons il y aura au moins 3 candidats de "gauche" (si tant est qu'on peut encore positionner EELV mode Duflot de ce côté là de l'hémicycle) contre un UMP et un FN
    devinez qui subsistera au 2ème tour ?
    poser la question c'est y réppondre

    RépondreSupprimer
  2. « J’ai été apeuré »

    Ce devait être un spectacle rare, que de vous voir, tout seul au salon, tremblant de peur au fond de votre fauteuil en regardant une dame parler dans le poste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il fait dire que j'attendais que la famille se pointe pour l'apéro.

      Supprimer
  3. Sinon, Mme Le Pen a raison sur un point (pas beaucoup plus qu'un, j'en ai peur) : l'État n'a pas à "organiser" l'islam. Il a à le soumettre ou à l'éradiquer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crous bien que je l'ai dit avant elle (dès que le Ché a organisé le truc mis en œuvre ensuite par la droite vers 2003).

      Supprimer
  4. Tiens, du coup, le billet de Sarko m'avait échappé. Je viens d'aller troller un peu…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Méchant. Je ne trolle plus trop chez lui les autres andouilles sont trop bêtes.

      Supprimer
    2. Oui mais, moi, je suis grassement rémunéré par Juan pour animer un peu son bouzin…

      Supprimer
    3. Heureusement que vous ne le faites pas bénévolement (votre com etait bloqué dans les tuyaux).

      Supprimer
    4. je ne rémunère pas didier goux. ses contributions sont volontaires. ;-)

      Supprimer
    5. Ouf ! Tu lis les commentaires ici pendant que je fous la merde chez toi ?

      Supprimer
  5. La gauche qui espère que la présence du Front National générera des triangulaires se fait de douces illusions.
    Si l'abstention atteint effectivement 60% , comme on l'annonce, alors le binôme arrivé en 3ème position devrait avoir fait au moins 31% des exprimés pour se maintenir, ce qui est évidemment impossible.
    Même si l'abstention ne fait "que" 50%, il faudrait encore dépasser la barre de 25% des exprimés... Mieux vaut ne pas trop y compter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement. Si mon oncle en avait on l'appellerait pas tante. Et vice versa surtout.

      Supprimer
  6. J'aime bien ta réponse finale mais c'est facile pour MLP, elle peut promettre n'importe quoi à des gens déçus, quant à la Vrauche, la pauvre, c'est l'énergie du désespoir pour sauver ses quelques 6 à 7 % d'intention de vote.

    RépondreSupprimer
  7. Koltchak9112003 mars, 2015 13:52

    C'est vrai que ce qui se passe en Hongrie est terrible. Une constitution qui pose le principe que la Hongrie est une nation chrétienne, qui entend préserver sa langue, sa culture, ses traditions, que le mariage est l'union d'un homme et d'une femme, que la famille naturelle est la base d'une société saine, que la vie est un droit sacré et doit être protégé dès la constitution de l'embryon, que l'eugénisme est une saloperie, etc. ( voir ici : http://mjp.univ-perp.fr/constit/hu2011.htm ), tout cela est vraiment inquiétant.

    Pauvre SarkoFrance, le monde est bien méchant.

    RépondreSupprimer
  8. S'accaparer des thèmes faciles à identifier (ici la protection sociale) et ringardiser les partis qui étaient historiquement porteurs de ces thèmes. Ça rappelle ce que le FN fait avec la droite, depuis des années, en récupérant méthodiquement "leurs" thèmes (sécurité, ordre, immigration, ...). On voit où en est l'UMP aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gaël, je tarde à répondre mais tu noteras que je n'ai pas oublié...

      Je viens d'avoir une discussion houleuse dans les commentaires des coulisses de Sarkofrance avec une espèce d'imbécile se croyant chez lui, ce qui ruine Sarkofrance '(bordel : Il a mis en repose le blog principal). Tant que ces cons continueront à s'imaginer être les seuls à incarner des thèmes (la protection sociale, tiens !), ils se vautrent.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.