02 avril 2015

A quoi ça sert de bloguer ?

Dans son journal de février, Didier Goux nous disait qu’il avait sérieusement eu envie de fermer tous ses blogs. Un autre blogueur me disait récemment que la même envie lui était venue et il me pose la question fatidique : à quoi ça sert de bloguer ?

Je lui ai promis de répondre par un billet de blog. Au moins, bloguer permet d’expliquer à quoi ça sert de bloguer. C’est une première réponse. Le 1er avril n’étant pas propice à la rédaction d’un billet sérieux, je vais me lancer dans quelques explications foireuses.

A quoi ça sert de jouer à la belotte ? A rien. J’ai arrêté à l’instant précis où j’ai découvert que l’on pouvait rester au bistro sans jouer à la belotte. Par contre, jouer à la belotte est souvent un prétexte pour picoler. La belotte est nocive. Ces réflexions de haute volée doivent nous amener deux questions. La première : pourquoi faudrait-il que bloguer soit utile ? La deuxième : peut-il être nocif de bloguer ? Vous pouvez remplacer les blogs et la belotte par n’importe quel loisir. Prenez le foot. Cela ne sert à rien et peut être nocif et pas seulement en rendant con. Tiens ! Laissez tomber votre savonnette dans la douche.

Donc la question est mauvaise : on blogue pour son plaisir personnel. Point barre.  J’aime bien raconter des bêtises et lire celles des autres. J’aime bien papoter dans les commentaires. Cela me suffit.

Concentrons-nous sur les blogs politiques ! On peut dire qu’ils ne servent à rien. C’est exactement pareil pour les blogs geeks. Le blogueur te dit qu’Apple a sorti une nouvelle version d’iOS ce qui n’intéresse pas les andouilles qui n’ont pas d’iPhone et ceux qui en ont sont avertis par Apple. Un blog geek ne sert à rien. Il n’y a aucune raison pour qu’un blog politique n’ait la moindre idée. Seuls les blogs pornographiques et culinaires sont utiles.

Néanmoins, positivons.

Rédiger des billets politiques permet de structurer ses idées. Ou devrait le permettre. Publier des billets politiques permet de faire plaisir aux militants qui partagent à peu près vos opinions et c’est déjà pas mal (je le vois aux tweets…). La lecture des blogs des autres et les conversations avec les commentateurs permettent de comprendre ce que pensent les autres à condition de faire la démarche d’aller voir ce qui se passe ailleurs.

Prenez le blogueur que nous allons surnommer l’andouille de Haute-Savoie francilienne (il vient d’une région méditerranéenne comme son nom l’indique) : dans les commentaires, chez lui, il traite par le mépris ceux qui ne sont pas d’accord avec lui. Du coup, il lui reste une meute de fan qui  lui donne raison. Et il n’apprend rien. Il ferait mieux de jouer à la belotte, il apprendrait à compter les points, au moins. Quant au foot, je ne sais pas…

Lire des blogs politiques permet de récupérer des informations que l’on ne trouve pas ailleurs. Et vos lecteurs apprennent chez vous ce qu’ils n’ont pas vu par ailleurs ce qui veut dire que vous leur apprenez des trucs ou un point de vue un spécial sur un sujet.  Prenez le dernier billet d’Elie Arié, il donne une vision de Jean-Luc Mélenchon relativement amusante (pour ceux qui n’aiment pas le lascar, hein !) en le décrivant comme un looser.

Prenons le début de sa conclusion : « De cette aventure ratée parce que mal conduite, et politiquement mal analysée, ignorant l'importance accordée par son électorat-cible aux problèmes d'immigration et d'insécurité,  il restera un petit noyau dur de 5 à 6 % de voix, qui viendra s’ajouter à ces curiosités françaises que sont LO et le NPA… » Elle m’apporte deux choses. D’une part, elle confirme ce que je dis souvent : l’importance de l’immigration et de l’insécurité dans l’électorat populaire qui devrait être sa cible. Je le dis souvent mais nous ne sommes pas nombreux, à gauche. Cela rassure. D’autre part, je savais qu’il cherchait un espace pour exister et ne le trouvait pas mais Elie apporte une clé : son aventure est mal analysée ce que je n’osais pas imaginer.

Par contre, il ne faut pas confondre les blogs politiques personnels avec tout autre média. Ce qui est intéressant, dans les blogs, c’est que l’on finit par connaître les gens, les sensibilités,… La lecture n’est pas la même. J’ai toujours considéré que ceux qui ne traitent pas leur blog comme un espace personnel mais comme une tribune politique font une erreur.

Ce sont souvent d’ailleurs les mêmes qui sont persuadés pouvoir convaincre du monde, voire des électeurs, alors que l’influence est marginale. Elle porte essentiellement sur le fait que le lecteur verra que l’auteur apporte de l’importance à un sujet au point qu’il juge utile de faire un billet. Ce sont aussi les mêmes, souvent, qui s’imaginent faire les plus beaux billets du monde. Ce sont parfois les mêmes qui se rappellent ce qu’ils ont écrit et citent les vieux billets. Pas toujours.

Pour ma part, j’écris mes billets parce que j’aime ça et j’oublie. Je réponds aux commentaires parce que j’aime ça. Je lis d’autres blogs parce que j’aime ça. Je commente d’autres blogs (à l’occasion) parce que j’aime ça.

Et c’est la seule bonne raison de bloguer, en plus, évidemment, des relations avec les copains (et le plaisir d’envoyer chier certains casse-burnes).


Les blogs sont un média social. Ne l’oublions pas. 

10 commentaires:

  1. "j’écris mes billets parce que j’aime ça et j’oublie. Je réponds aux commentaires parce que j’aime ça. Je lis d’autres blogs parce que j’aime ça. Je commente d’autres blogs (à l’occasion) parce que j’aime ça."
    +1, c'est limpide. Pour ma part, je ne vois pas d'autres raisons.
    En revanche, depuis qques jours, je tweete (ce n'est pas vraiment la même chose) pour défendre une cause à laquelle je tiens...et put..., c'est pas pareil. Faut faire gaffe à tout ce que tu dis, j'ai pas l'habitude. En plus c'est chronophage et je n'ai plus le temps de m'occuper de mon blog, bordel (remarque à l'attention de D Goux, j'ai bien fait gaffe de mettre une virgule avant bordel)
    Je ne sais pas comment tu fais avec tes 4/5 blogs. La bière de La Comète est coupée aux amphets, je ne vois pas comment sinon ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai plusieurs blogs mais je ne fais pas beaucoup de billets pour autant !

      Supprimer
  2. Je voulais laisser un commentaire chez Elie Arié suite à son post sur Mélenchon, mais je n'y suis pas parvenu. Il a mis un filtre rébarbatif et trop fort pour moi.
    Je vais donc faire ce commentaire chez toi comme cela on pourra se faire une idée de la grande utilité des blogs.

    "C'est ce qui s'appelle rater un créneau ! J'ai un ami qui est resté un moment à attendre qu'une conductrice réussisse enfin à se garer après s'y être reprise x fois. Quand il a pu passer il a ouvert sa vitre et lui a déclaré un peu excédé : " j'espère que vous ne baisez pas comme ça !"

    Merci pour ton accueil....

    RépondreSupprimer
  3. Accessoirement ça sert à ceux qui les lisent, je suis souvent d'accord avec vous. Par ailleurs, j'aimerais bien me connecter avec un compte Twitter ou Facebook à la rigueur.
    MireilleLoretta (sur Twitter) pour ne pas rester anonyme.

    RépondreSupprimer
  4. Bon billet. Je partage la vision.

    Je retiens la phrase sur le blog espace personnel et non pas tribune politique. J'ai lu ce week-end des billets délirants "d'appel à voter" (pour ou contre). L'humilité n'est pas un défaut quand on blogue... Comme si on allait lire le billet d'un blogueur pour prendre une consigne de vote... Crétin...

    RépondreSupprimer
  5. L'important est de prendre du plaisir.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.