19 avril 2015

Ce n'est pas le thermomètre qui est cassé !

Joli dessin
Le premier trimestre de 2015 a été le plus chaud premier trimestre depuis que les premiers trimestres prennent leur température, à savoir 1880. Le président Obama a dit qu'on ne peut plus nier le réchauffement climatique.

Pourtant, jusqu'à peu, les libéraux et autres affreux réactionnaires niaient ce truc. Je me rappelle de billets de blogs ou de commentaires expliquant que c'est une vaste manipulation (on se demande bien pourquoi...), que c'est le hasard, que la hausse est arrêtée,.. J'ai du mal à comprendre que l'on puisse le faire d'autant que le phénomène est évident : dès le mois de mars, j'étais obligé de mettre des glaçons dans mon Ricard.

A la limite, je peux comprendre que l'on puisse nier que le réchauffement puisse avoir en partie pour cause l'activité humaine, c'est tellement pratique et confortable de ne pas se remettre en question. 

On ne peut pourtant plus prendre de risque : bientôt, il fera trop chaud pour produire du pinard en France et on sera obligé d'aller l'acheter en Rosbiferie où il le serviront avec des petits pois et de la menthe.

23 commentaires:

  1. Dès demain je plante mes premiers cépages de Chardonnay dans le 22.
    Au cas ou ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a déjà du côté d'Hénon, Les Clossiaux

      Supprimer
    2. Hénon de dieu ! Je déménage !

      Supprimer
  2. Tout ça c'est des menteries ! Tiens je te parie une bière que la température baissera d'ici la fin de l'année !

    RépondreSupprimer
  3. "Pourtant, jusqu'à peu, les libéraux et autres affreux réactionnaires niaient ce truc."

    Et je persiste, non pas à nier qu'il y ait un réchauffement, mais bel et bien les conclusions du GIEC qui affirment qu'il est lié à l'activité humaine. Soyons clairs, les météorologues sont actuellement infoutus de prévoir le temps au delà de la barre des cinq jours, et ils arrivent encore à se planter. Il y a eu une séquence façon wikileaks ou une flopée de mails du GIEC ont été publiés, où il était patent que les patrons du bazar encourageaient au trucage des données afin de renforcer leurs conclusions, démarche qui est loin d'être scientifique mais totalement politique. De plus, personne à l'heure actuelle n'est en mesure de quantifier la part de l'activité solaire, notamment certains épisodes d'explosions de surface qui envoient à travers l'espace divers rayonnements dont une partie peuvent se révéler néfastes pour notre planète. Sans parler des cycles de glaciations et de réchauffements qui ont émaillés l'histoire terrestre alors que l'humanité n'existait tout simplement pas ou était pour certains épisodes à peine naissante.

    Oui, il y a des phénomènes climatiques, mais personne n'est foutu de manière certaine d'affirmer que l'homme est responsable ou pas. Donc, avant de jouer les alarmistes, il serait judicieux de travailler à l'émergence de technologies permettant de faire de vraies analyses de manière à produire ensuite des conclusions scientifiquement plus sérieuses que les actuelles qui tiennent de l’approximation au doigt mouillé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aussi pertinent en climatologie que dans les autres domaines

      Supprimer
    2. Absolument.
      C'est un peu le syndrome du co-pilote de A320 à l'approche de la montagne.

      Supprimer
    3. k, mes camarades ont répondu. Le jour où notre président s'appellera Mohamed, vous nierez toujours...

      Supprimer
    4. Koltchak91120, Ce qui est bien c'est qu'un paysans comme moi peut par ses observations constaté le phénomène et que pour certains "crapahuteurs" de moquettes, ils faut une multitude de preuves scientifiques. Après sur l'activité humaine, nous avons relargué 70% du carbone fossilisé en des millénaires par la nature mais nous n'y sommes pour rien!...
      Le géochimiste Claude Allegre a donc raison !... Normal il est bardé de diplômes mais c'est un fin politicien ;-)

      Supprimer
  4. << qui tiennent de l’approximation au doigt mouillé.>>

    Très à la mode chez les beaux parleurs de droite en ce moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'utilise cette expression depuis une trentaine d'années, les modes je m'en fous, surtout lorsqu'il s'agit de celles des politicards.

      Supprimer
    2. 30 ans ??? J'en doute fortement.

      Supprimer
    3. J'ai juste 52 piges, et l'expression ne date pas d'hier. Après, vous en faites ce que vous voulez mon vieux.

      Supprimer
  5. "j'étais obligé de mettre des glaçons dans mon Ricard."

    Tu voulais dire "Rocard" ?

    RépondreSupprimer
  6. Je plusssoie Koltchak. On est sur le point de dépenser des milliards alors qu'on n'est pas sûr que l'activité humaine soit responsable. L'histoire de la météo à travers les millénaires nous montre qu'il y a toujours eu des variations. Rien n'est figé. Les plaques tectoniques bougent, le corps humain est en perpétuelle mutation. Depuis le BigBang, l'univers et ses moindres recoins se transforment, évoluent etc. Il faut prendre un peu de recul, ce qu'on ne fait pas parce qu'il y a trop d'intérêt en jeu à affirmer que le RC soit d'origine humaine (genre bloquer la Chine dans son expansion, apporte de l'eau au moulin des écolos et puis il y a pour les libéraux l'espoir d'une éventuelle croissance verte...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et il nous dit ça , allègre..... ment

      Supprimer
    2. Comme les mecs du GIEC ont menti aussi. C'est marrant cette propension à croire des scientifiques qui ont cru bon de modifier certains chiffres pour asseoir leurs conclusions. Démarche bien peu scientifique au demeurant. D'un autre côté comme ce machin est financé par les gouvernements qui veulent à la fois un gouvernement mondial et la possibilité d'instaurer de nouvelles taxes, il est clair qu'ils étaient un peu coincés. Après je le redis, je ne nie pas le réchauffement, juste le fait que certains veulent à tout prix qu'il soit à mettre intégralement sur le dos de l'humanité. Il y a un tas d'autres facteurs qui ne sont pas étudiés, volontairement ou pas, je ne suis pas dans le secret des dieux, mais c'est un fait.

      Supprimer
  7. Cette histoire de mensonge du GIEC est un hoax monté de toute pièce par les spin doctors conservateurs US, ils ont sorti certains mails de leur contexte pour faire croire à un complot. En réalité les travaux des scientifiques du GIEC concluent dans une écrasante majorité à une cause androgène du réchauffement actuel, et ce n'est pas une poignée d'échanges discutables entre quelques scientifiqus qui vont faire vaciller cet édifice. Mais comme les climatosceptiques fonctionnent en bouclent (phénomène de circulation circulaire de l'information), ce qui était un scoop bidon est devenu une réalité dans ce petit écosystème, cf. les commentaires ci-dessus et les très nombreux blogs qui se citent mutuellement pour se convaincre qu'ils ont raison contre toute le monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Ils seraient rigolos si ce n'était pas si grave. Nier ce qui est une évidence ou presque (ben oui on rejette des saloperies ca a un impact) uniquement pour lutter contre "la pensée unique". Une espèce de réflexe.

      Supprimer
    2. Ah ben, alors, si c'est une évidence, je ne vois même pas pourquoi on en cause !

      Supprimer
  8. C'est la faute des francs maçons qui ont autorisé l'avortement... plus d’avortements = plus de cathos qui s'énervent = plus d'émission de chaleur.
    Une Bouttin en colère, c'est tout de suite 500 joules de dégagés dans l'atmosphère.

    RépondreSupprimer
  9. En fait je me contrefous de ce debat. Rechauffement ou pas faute humaine ou pas, plus d inondations ou moins, dans les faits les inondations ou secheresses font plus de degats puisqu'il y a plus de monde et de construction. J attends le vrai politique qui au lieu de financer des elephants blancs type aeroport ou musee aient les couilles de creer des zones humides ou on pourrait stocker l'eau si besoin et la redistribuer si besoin. On va attendre qu il y ait encoreplus de gens a exproprier?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, toujours personne qui ait les couilles de créer des zones humides? Même pas en commentaires?
      Quel blog de tapettes...

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.