21 avril 2015

Mélenchon, Hollande et les années 70

Je n'ai pas fait de billet suite à l'émission de Canal+ avec pépère mais la polémique qui a suivi ses propos sur le FN qui ressemble à une affiche du PC des années 70 m'a fait rigoler, d'autant que je dis à peu près la même chose sur mon blog depuis des années... 

Ce qu'il y a d'amusant, c'est que personne n'avait ronchonné quand Jean-Luc Mélenchon avait dit "Madame Le Pen récite des morceaux entiers de notre programme (de la gauche). Leur ligne, c'est d'occuper l'espace politique de la gauche", car "l'espace politique de la gauche, c'est le peuple" et "le problème de la droite, c'est le peuple"

8 commentaires:

  1. Et le titre du billet ? On se le bricole nous-mêmes, le titre du billet ? C'est une pétaudière, ce blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et votre billet de ce matin, la rue Vilin et tout ça. Je l'ai inventé peut-être. Mon flux RSS SS surveille vos conneries.

      Supprimer
    2. La vidéo avait disparu à mon réveil ! Du coup, j'ai tout viré.

      Supprimer
  2. Aliot commence à faire la gueule, il a peur de se faire piquer sa donzelle par la Méluche

    RépondreSupprimer
  3. De fait sur ce coup Hollande a eu raison. Mais les communistes ont un peu honte de ce passé là : défendre le travailleur Français est devenu ringard.

    RépondreSupprimer
  4. Disons surtout que les communistes ont gardé leur logiciel d'il y a 40 ans : ils n'ont jamais réussi à parler aux cols blancs (et les cadres je n'en parle même pas). Normal que dans un pays ou l'activité économique n'a pas arrêté de se tertiariser, ils aient de moins en moins de clients...

    Gadebois

    RépondreSupprimer
  5. bah. C'est classique. On a le droit de dire que son cousin est un con, mais on casse la gueule au quidam qui oserait le dire. Non mais. Question de respect non? Si on veut jouer sur les mots, disons que Mélenchon intègre le programme de la gauche (on va dire ça) alors que Hollande attaque directement un parti.
    C'est dommage que ce ne soit pas Sarko qui ait dit ça, on aurait pu lui tomber vertement sur la gueule et appeler à l'unité de la gauche....

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.