06 avril 2015

Je suis



Il y a quelques mois, on était tous Charlie. J'ai un peu de mal à suivre mais ce soir, il paraît qu'on est tous Olivier. C'est le vainqueur de top chef ou un truc comme ça. Je crois que je vais me lâcher et avoir un peu de mal à me retenir. Pas grave. Vous êtes tous une bande de raclures sur lesquelles on aurait envie de gerber. Voilà. C'est fait. 

Connards. 

3 commentaires:

  1. Moi, je ne suis pas olivier, je suis saule pleureur. Car tel est mon bon plaisir.

    RépondreSupprimer
  2. gné? Je me demandais quelle horreur et quel traumatisme se cachaient derrière ce titre... Mais merci, sans toi, je crois que j'aurai raté cette information. Vas-y lache toi!

    RépondreSupprimer
  3. Pour l'histoire Olivier est le cuisinier gothique chouchou des téléspectateurs de Top Chef, et il a été éliminé de façon un peu incompréhensible lors de la demi-finale hier soir. Mais ça ne justifie pas de dévoyer un beau symbole avec des trucs aussi frivoles qu'un arlequin de légumes.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.