16 avril 2015

Laxiste Taubira !

Une dépêche m'amuse beaucoup : un meurtrier a été condamné à perpétuité. Voir le lien ci-dessous (désolé pour la qualité du lien, je fais mon billet avec l'iPhone). 

Outre le fait que Le Figaro m'envoie un mail d'alerte pour un sujet sans intérêt (comme quoi c'est bien un canard sans intérêt et bien de droite) parce qu'il n'y a aucune urgence à informer les gens, on a perpéte pour çà, cet honorable organe de presse précisé dit : "Le placement en rétention de sûreté à l'issue de cette peine, également requis par le ministère public et très rarement appliqué depuis son entrée en vigueur en 2008, a été prononcé par la cour."

En d'autres termes, cette loi ultra sécuritaire de droite est appliquée uniquement quand la gauche est au pouvoir alors que la ministre de la justice est éternellement taxée de laxisme par les crétins de droite qui pondent ces lois. 

Je suis désolé pour mes copains de droite, mais leurs représentants sont vraiment des guignols. 


17 commentaires:

  1. Je ne veux pas parler à la place de vos copains de droite, que je ne connais pas, mais enfin, quand on n'a rien à dire à ce point (ce qui m'arrive souvent aussi), le mieux est encore de reprendre une bière et de fermer sa gueule, non ?

    Relisez-vous, quand même…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et, sinon, vous l'avez relu, ce billet ?

      Supprimer
    2. Mais oui. Quatre fois (une fois quand j'ai reçu votre com, une autre ce matin en me demandant ce que vous vouliez dire, une autre avec le com de K, pour vérifier où je montrais de la joie, une autre à l'instant.

      Il y a peut-être un détail grotesque (de ma part) qui m'échappe mais je reste d'accord avec mes propos et qui retranscrivent très bien ce que je veux dire. La droite fait des lois pour la justice, beaucoup plus que la gauche. La loi pour la justice est appliquée quand la gauche est au pouvoir.

      Pendant ce temps, la gauche remet progressivement en place les moyens pour la police et la justice supprimés par la droite.

      La droite a fait des lois à la con pour vider les prisons (voir un des commentaires de K mais je ne sais plus si c'est à ce billet) tout en confiant la construction de nouvelles prisons au privé (on s'en fout mais avec des conditions délirantes) de même que leur gestion ou presque (ce qui est pire que tout).

      Supprimer
    3. y z ont du nous faire un contrat en béton armé comme pour les concessions d'autoroute

      Supprimer
  2. Ce doit être vraiment dur, d'être de droite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout depuis Chirac et Sarkozy.

      Mais pas plus que de gauche non internationaliste.

      Supprimer
  3. Pis, faut bien qui fassent penser qu'ils existent à droite

    RépondreSupprimer
  4. A votre place, je mesurerais ma joie. Le problème, c'est que les journaleux, qu'ils soient de droite comme de gauche disent n'importe quoi parce qu'ils ne connaissent rien à rien. En France, la réclusion à perpétuité c'est 30 piges derrière les barreaux, curieuse interprétation de la perpète, mais passons. Compte tenu du régime pénitentiaire normal, elle tombe à 22 ans dans les faits, donc il n'y a rien d'extraordinaire là-dedans. Les juges ont seulement pris la précaution de supprimer la possibilité d'accorder une sortie anticipée pour bonne conduite, chose qui est rarement accordée dans les faits et qui est souvent confondue avec le régime pénitentiaire normal par les folliculaires. Il sortira donc à 58 ans, âge qui n'est pas vraiment canonique, et sera en mesure de reprendre ses funestes occupations en Essonne ou ailleurs. Ca, c'est de la justice !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « 58 ans, âge qui n'est pas vraiment canonique »

      Merci ! Merci beaucoup !

      Supprimer
    2. Koltchak,
      La question n'est pas là. Au contraire. Vous abondez dans mon sens. C'est bien donner la preuve que les lois sécuritaire de cette droite débile ne servent à rien.

      Supprimer
    3. canonique , c'est 33 ans
      pas Mathusalem

      Supprimer
    4. La "droite" aurait été sécuritaire ? Certes, je veux bien concéder que les postures, les éléments de langage laissent à penser qu'elle a pu l'être. Cependant, on oublie trop vite que les lois adoptées par la droite n'ont jamais eu qui que ce soit de sécuritaire. J'en veux pour preuve la loi Perben, adoptée sous la présidence de Sarkozy, instituant la réduction automatique des peines, dont le but visait à vider les prisons, alors qu'une vraie politique sécuritaire aurait consisté à en construire de nouvelles afin que les peines soient effectuées dans leur intégralité.

      Supprimer
    5. Je n'ai pas dit que la droite était sécuritaire. J'ai dit, en gros, que CETTE droite se disait souvent sécuritaire. Et par extension, les gens qui sont attachés à la sécurité votent généralement pour CETTE droite.

      Supprimer
  5. Et, pendant ce temps, M. Valls nous promet des lois encore plus dures pour réprimer ces fléaux terrifiants que sont ll'islamophobie, la xénophobie, l'antisémitisme, l'homophobie, etc. Et les amis de la liberté, les progressistes que rien ne fatigue, d'applaudir des deux mains à cette soviétisation de la France. Merveilleux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est rigolo. Mais nous n'avons pas les mêmes raisons de rigoler. D'autant que vous vous plantez royalement ; les progressistes condamnent cette loi et sont à la pointe du combat contre. Mais vous avez des ornières (ce que je dis souvent en confondant avec œillères, c'est plus fort que moi).

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.