28 avril 2015

Tout individu a droit à la vie #saveatloui



Je n'aime pas me mêler de la justice des autres pays. Je vais même aller plus loin : je n'ai pas fait de billet à propos de ce type condamné à mort dans un pays où il aurait commis une connerie passible de la peine de mort. Il n'empêche que je suis contre la peine de mort dans mon pays et ceux des autres. Il n'empêche qu'aucun pays au monde ne devrait pratiquer la condamnation à mort pour des lascars qui n'ont pas commis de crime de sang. Mais...

"Comme l’affirmait Robert Badinter, parce qu’aucune justice ne peut être absolument infaillible, la peine de mort est moralement inacceptable. Et une justice des hommes ne saurait être une justice qui tue. C’est aussi la conviction du Conseil national des barreaux qui défend une justice humaine et respectueuse des droits fondamentaux." (ici).

Je me fous que ce type soit Français ou non. C'est un principe général.

Par ailleurs, le procès "s’est déroulé dans des conditions très éloignées de ce que l’on est en droit d’attendre d’un tribunal : absence d’interprète, erreurs sur la qualification professionnelle du prévenu présenté comme chimiste, ce qu’il n’est pas." Je me fous que le type soit Français, certes, mais j'estime que mes compatriotes devraient avoir droit, outre à la vie, à autre chose qu'une parodie de justice. 

Le président indonésien a un nom rigolo, Joko Widodo, mais mérite des baffes comme s'il était fier de conduire un pays avec des pratiques de sauvages.

Donnons-le à manger aux cochons pour lui apprendre les bonnes manières.

8 commentaires:

  1. ouaif, à part que je suis contre la peine de mort, mais qu'allait il faire dans cette galère

    RépondreSupprimer
  2. Si on se fout qu'il soit Français : il y a-t-il une telle mobilisation, chaque fois qu'un type est condamné à mort quelque part dans le monde, sans avoir commis de crimes de sang ?

    Pour mémoire : 2.466 condamnations à mort en 2014, dans 55 pays [+ 28 % par rapport à 2013], sans compter la Chine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elie, j'ai fait plus de billets pour "dénoncer" les exécutions des iraniens homosexuels que celles de Français allant faire des conneries dans des pays où les conneries sont passibles de la peine de mort.

      Cette mobilisation est l'occasion de "buzzer" contre la peine de mort. Même Badinter le fait.

      Supprimer
  3. Campagne inutile et, sans doute même, contre-productive. Inutile parce qu'on ne peut se baser sur un principe qui n'est pas reconnu par le pays ou la personne à qui on tente de s'adresser (Les Droits de l'homme, l'Indonésie) ; contre-productive parce que, en général, les pays à qui quelques milliers ou millions de petits Occidentaux raisonneurs viennent faire la leçon ont toujours tendance à se raidir sur leurs positions, ce qui peut se comprendre.

    Pour finir, je dirais que je trouve cet article 3 particulièrement mal venu, pour ne pas dire idiot : un individu ne peut pas avoir droit à la vie, puisque, par définition, il l'a déjà. Quand on rédige des déclarations pompeuses à prétention universelle, on pourrait commencer par apprendre à s'exprimer autrement qu'en volapük.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne défends pas la campagne. Je donne mon avis sur cette probable futur exécution. Pour le reste on est d'accord. Je me rappelle avoir fait un billet pour dire que la référence à la déclaration machin des droits de l'homme n'avait rien à faire dans la constitution.

      Cela étant, je voulais surtout me foutre de la gueule des gauchistes qui critique un pays où les minorités visibles le sont particulièrement en étant majoritaires (je me comprends). En Français : des niakoués nous cassent les burnes et les gauchistes les critiques. Putain de tiers monde.

      Supprimer
    2. Pour ce qui est de l'exécution (et de la peine de mort en générale), cela me semblait aller tellement sans dire que j'étais d'accord avec vous… que je ne l'ai pas dit.

      Sinon, pour énerver encore un peu plus les gauchistes babouchophiles du genre GdC ou Rosaelle, on peut aussi leur faire remarquer que, COMME PAR HASARD, cela se passe dans un pays très majoritairement musulman. C'est bien pourquoi aller leur bêler les droits de l'homme à la face est vraiment pisser dans un violon (que les violonistes veuillent bien me pardonner).

      Supprimer
    3. J'ai failli le dire mais je n'étais pas d'humeur. Malgré son air leger, ce billet est parfaitement documenté (par Wikipedia en dix minutes, hein !). Mais le parti dont est issu le guignol en question vient d'une coalition louche de types opposés à des partis islamistes. C'est compliqué et ça me donne soif.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.