18 mai 2015

Halte à la laïcité !

Nan ! Je déconne. J'ai un message personnel de pure politique locale à faire passer, auprès du maire. J'étais à un enterrement ce matin, celui de mon pote Marcel. C'est mon quatrième enterrement à Bicètre depuis 21 ans que j'habite là. Mon troisième à l'église. Mon deuxième à celle rue Danton. La Sainte Famille, je crois. Vous savez, moi, ces trucs de bon dieu, je ne suis pas adepte. Déjà que ne suis pas baptisé. On s'assoit, on se lève,... Déjà, lorsque le cercueil est entré, j'étais plongé dans mon iPhone. C'est Michel, le patron de l'Amandine, qui m'a donné une baffe pour me faire revenir dans la vraie vie. Ou la vraie mort. Je suis venu à la cérémonie pour dire au revoir à mon copain et parce que j'aime bien la veuve. D'autant qu'elle n'a pas d'enfant et pourrait m'adopter. Et pour le vieux Jacques qui était vraiment intime. Mais pas spécialement plus étanche que le Père Joseph. 

Déjà, le curé, le père Joseph n'est plus étanché. Il bégaie. Ça nous fait rigoler pendant les cérémonies, c'est mal. Enfin ! Je suppose que la République ne peut rien y faire. 

Cela étant, est-ce que notre municipalité ne pourrait pas faire 1000 ou 2000 euros de frais pour renouveler la sono ? 

Parce que l'Avé Maria de Gounod massacré à ce point, ça n'est "juste" pas possible. 

5 commentaires:

  1. il manque un bouton "+1" ou LIKE , qui ne soit pas FB/G+ juste pour dire bah oui je ++ ce billet

    RépondreSupprimer
  2. Mon vieil ami Michel Charasse, anticlérical célèbre, me disait toujours veiller à ce que le culte soit celèbré dans la dignité. Belle leçon d'un démocrate. Il faut dire au Maire qu'il se bouge ! Invitez-le à la Comète !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai toujours rigolé en entendant prononcer ce titre "Lavez Maria" de Gounod qui n'était pourtant pas portugais comme toutes les lavandières

    RépondreSupprimer
  4. Les Paroisses n'ont pas besoin de l'Etat pour sonoriser correctement leur Eglise. Il y a un budget, un denier, des aides du diocèse, il appartient au Curé et éventuellement au Conseil Economique de la Paroisse de consacrer des subsides à l'achat d'équipements adaptés.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.